http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
home_center

1972 divise toujours, mais pas autant

Au-delà des antagonismes ethniques, la jeune génération diverge sur la gestion de l’héritage sanglant de l’histoire récente du pays. Un débat des huit jeunes chercheurs du projet «Paix et Réconciliation régionale » autour de l’ouvrage sur le Commandant Ndayahoze a permis de dégager quelques peurs et attentes de cette jeunesse. Il y a ceux (...) Lire la suite

Des jeunes ont lu le livre sur le Commandant Ndayahoze

Après une immersion dans l’ouvrage du couple Ndayahoze, huit jeunes, Hutu et Tutsi, ont partagé leurs ressentis et les leçons qu’ils ont tirées de ce témoignage. Entre surprise, révolte, méfiance et désir de transcendance, diverses réactions montrent les rapports qu’entretient la jeunesse burundaise avec son histoire.   Emelyne Hakizimana, « pensons à l’héritage que (...) Lire la suite

À la découverte d’un ouvrage prémonitoire

Deux cent pages d’un combat intellectuel. Vingt-six années d’une lutte acharnée pour éviter à une nation le pire, ou sa répétition. « Le Cdt Martin Ndayahoze, Un visionnaire » de Rose Karambizi-Ndayahoze nous amène à la rencontre d’une période sombre du Burundi, et d’un homme exceptionnel, son mari. Un recueil de rapports, d’éditoriaux et (...) Lire la suite

L’après école fondamentale : un rendez-vous manqué ?

A quelques jours de la rentrée scolaire 2016-2017, tout n’est pas en ordre pour accueillir les premiers lauréats de cette nouvelle réforme. Les prix du matériel scolaire montent. Les parents sont désemparés. Inflation du prix du matériel scolaire Dans différents marchés de la capitale, les prix habituels sont majorés de 150 à 200 Fbu. (...) Lire la suite

« Ça nous concerne tous » et CJK mobilisent des jeunes pour la protection de l’environnement

Ce mardi 6 septembre, munis de houes, de pioches, de fourches, et autres instrument de nettoyage, les jeunes du Centre Jeune Kamenge (CJK) descendaient à tour de rôle dans un long caniveau du Boulevard du 1er Novembre, rempli d’eaux usées et de boue. Seuls ceux qui portaient des bottes le curaient à tour de (...) Lire la suite

Une mesure décriée

Les habitants de Gatumba dénoncent la mesure administrative leur interdisant de fréquenter leurs champs. Le chef de zone affirme qu’elle n’est plus de mise. « Nous risquons de mourir de faim alors que nous avions des produits vivriers sur le point d’être récoltés », déplore F.I., cultivateur dans la localité Nkanga de la zone (...) Lire la suite

Un dialogue monologue

Le 24 août 2016, Mgr Justin Nzoyisaba, président de la Commission Nationale du Dialogue Inter-burundais, a restitué, lors d’une conférence de presse, un résumé condensé de son rapport semestriel du dialogue en cours au Burundi. Des propositions accueillies différemment par les acteurs du conflit burundais. « La grande majorité des participants au dialogue veulent (...) Lire la suite

Université du Burundi : des étudiants privés de leurs documents académiques !

Alors qu’ils ont terminé leur cursus, ils ne peuvent pas avoir leurs bulletins et attestations de réussite. Motif : l’Université du Burundi n’a ni encre ni papier. Gaston, un étudiant mémorand de la faculté de la psychologie et sciences de l’éducation, vient de rater deux opportunités d’emploi dans le domaine de l’enseignement. Une attestation de (...) Lire la suite

La famille de Jean a droit à la justice

Un mois après la disparition du journaliste Jean Bigirimana, Human Right Watch a sorti, le 22 août, une déclaration appelant les autorités burundaises à mener une enquête approfondie et indépendante sur ce cas. « Cela fait exactement un mois que le journaliste Jean Bigirimana a disparu après avoir quitté son domicile à Bujumbura pour (...) Lire la suite

« Vous m’aidez à tenir le coup »

Ce mercredi 24 août, une délégation du journal Iwacu a rendu visite à la famille de notre confrère en signe d’attachement et de solidarité. Au Groupe de presse Iwacu, la direction ainsi que quelques journalistes s’engouffrent à bord d’un véhicule chargé de vivres, direction : Kamenge avenue Gituro. Il est 16 heures. Pour la (...) Lire la suite
Publicité