Opinion

Opinion – Sabanerwa, quand un commentaire force notre admiration

Opinion – Sabanerwa, quand un commentaire force notre admiration

06-10-2016 Dans le flot des commentaires sur la destruction d’une maisonnette érigée dans l’îlot de Sabanerwa, un lecteur a émis une réaction qui tranche avec le reste des propos souvent empreints de passion. Nous nous permettons de la mettre en exergue et remercions l’auteur pour son éclairage. La rédaction Faut (...)
Picture1 (2)

DES ORIGINES DE LA CRISE AUX PERSPECTIVES DE SOLUTIONS : Nécessité d’un Leadership Transformationnel pour un Nouvel Ordre Politique au Burundi

06-09-2016 Dans son exposé, Frédéric Bamvuginyumvira, président du parti Sahwanya Frodebu, propose des voies et moyens pouvant stabiliser et développer durablement le Burundi à travers un leadership visionnaire et responsable. Pour télécharger l’exposé, cliquez ici (...)
ANALYSE/ La fin d’Arusha

ANALYSE/ La fin d’Arusha

13-07-2016 Par Antoine Kaburahe En étalant sa proximité avec une des parties au conflit, c’est tout l’héritage de Nyerere et Mandela que vient de brader la médiation de Benjamin Mkapa. La tentative d’arrestation d’un militant de la société civile qui participait aux pourparlers signe la fin d’une certaine idée d’Arusha. (...)
Sibomana Joseph

Grand débat – Négociations, oui. Mais négocier quoi et pour combien de temps ?

26-05-2016 Par Sibomana Joseph Je m’invite à ce débat en tant que citoyen burundais, rien qu’à ce titre, car je ne suis expert en rien. Pour les Burundais de ma génération qui ont grandi avec l’avènement du multipartisme de 1993, les négociations suivies de partage de pouvoir ont certes constitué (...)
Amilcar Ryumeko

Grand débat – Monsieur Reyntiens, Un scénario d’asservissement et consacrant l’immoralité en politique : non merci !

26-05-2016 Par AMILCAR RYUMEKO Monsieur Reyntiens, Je m’adresse à vous pour vous faire part de ma position en tant que citoyen burundais quant à votre scénario de sortie crise dans laquelle vous proposez aux Burundais « de se focaliser sur 2020, plutôt que revenir sur l’exercice électoral contesté et contestable de (...)
Athanase Karayenga : «  Ces propos détestables ne feront pas changer d'avis les partenaires internationaux. »

Grand débat – Pourquoi j’ai présenté mes excuses à M. Reyntjens

25-05-2016 Par Athanase Karayenga J’ai présenté sincèrement mes excuses à M. Reyntjens dont je conteste formellement, néanmoins, l’option de sortie de crise qu’il a élaborée et qui est présentée comme un scenario politiquement incorrect. Je me suis souvenu de la leçon de M. Jean-Paul Harroy, dernier Gouverneur Général du Ruanda-Urundi. (...)
Athanase Karayenga

Grand Débat – Mise au point du journaliste Karayenga

24-05-2016 A l’attention du Prof. Reyntjens Je vais vous envoyer de suite le document à l’adresse que vous avez l’amabilité de m’indiquer. Si les quelques idées que j’ai exposées dans ce projet d’accord entre les négociateurs d’Arusha 2 rencontrent votre assentiment, je ne peux que m’en réjouir. Il y a (...)
Athanase Karayenga

Grand débat – Le journaliste Karayenga répond au Pr. Reyntjens.« Son scénario n’est pas politiquement incorrect. Il est absurde »

23-05-2016 Le scénario proposé par Filip Reyntjens n’est pas « politiquement incorrect ». Il est absurde, offensant, intellectuellement fragile pour ne pas dire débile. Du reste, les questions sans réponses que le professeur pose à la fin de son incroyable démonstration constituent les meilleures preuves de la fragilité de son argumentation. Lamentable (...)
Filip Reytjens

Grand débat/ Burundi. Un scénario politiquement incorrect

23-05-2016 Par le professeur Filip Reyntjens Dans une analyse transmise à Iwacu, le professeur belge conseille de se focaliser sur 2020, plutôt que revenir sur l’exercice électoral contesté et contestable de 2015. Bref, accepter Pierre Nkurunziza et créer les conditions pour que le cycle électoral de 2020 devienne l’occasion d’un (...)
Professeur Joseph Ndayisaba : « C’est un mauvais service qu’on leur rend, car on les fait croire qu’ils ont réussi. »

Opinion – Les Burundais victimes du syndrome du balancier

17-05-2016 Par Ndayisaba Joseph Professeur à l’Université du Burundi Une personne atteinte du syndrome du balancier ne supporte pas l’équilibre, l’équité, l’égalité. Être traité au même pied d’égalité que les autres l’énerve, il ne peut pas le comprendre. Moi en haut, toi en bas, c’est très bien! Moi en bas (...)

Publicité