http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Opinion

Lettre Ouverte : Que reste-t-il de la liberté de pensée au Burundi ?

Un pays où les radios indépendantes ont été détruites, où des dizaines de journalistes ont été contraints à l’exil, où des centaines de citoyens de tous les horizons ont été arrêtés, ont été tués ou se cachent. Un pays où les gens se taisent de peur de devenir la cible de violences à cause (...) Lire la suite

Union européenne-Afrique : un avenir commun

A l’occasion d’une rencontre bilatérale qui se tient aujourd’hui à Addis Abeba entre sept commissaires européens et la Comission de l’Union Africaine, Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne et Nkosazana Dlamini-Zuma, Présidente de la Commission de l’UA, viennent de signer ensemble cette tribune publiée en exclusivité par un pool de médias européens et (...) Lire la suite

BURUNDI : Aidons les médias privés

27 avril-13 mai 2015. Dix-sept jours auront suffi au Burundi pour voir disparaître un panorama médiatique pluraliste reconnu dans l’ensemble du continent africain. Pour les Burundais, c’était leur bien le plus précieux, pour les journalistes africains une fierté. Car telle était la renommée des média-privés de ce pays situé au cœur d’une sous-région, celle (...) Lire la suite

Hommage

Je viens d’apprendre avec tristesse la mort de Boutros Boutros Ghali que j’ai eu le privilège de côtoyer quand j’étais ministre des Relations extérieures et de la Coopération de la République du Burundi. Sa mort est une grande perte pour sa famille, son pays l’Egypte, l’Afrique et la communauté internationale dans son ensemble. Je (...) Lire la suite

Billet d’humeur: les bienfaits du jeûne matinal 😃

L’université du Burundi supprime le petit déjeuner pour le bien des étudiants C’est bien connu, le petit déjeuner est nocif pour la santé. Les étudiants burundais vont donc être mis au régime. Les autorités affirment que le petit déjeuner rendait les étudiants paresseux qui se mettaient à somnoler dès la première heure de cours. Désormais, (...) Lire la suite

OPINION*/ Conférence de Bruxelles : un twitt pour une conférence

Peut-on résumer une conférence par un twitt ? Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce que les propos tenus dans une conférence de plus de deux heures soient ramassés dans une phrase aussi lapidaire. Certes, par les temps qui courent, en acceptant de participer à ce débat public, à l’invitation de l’UJPB (...) Lire la suite

Réponse de Boniface Kiraranganya à Prime Nyamoya (Suite et fin)

Dans une tribune adressée exclusivement à Iwacu, Prime Nyamoya, un économiste respecté, fils de l’ancien premier ministre Albin Nyamoya, estime que Boniface Kiraranganya, auteur d’un livre très connu, « «La vérité sur le Burundi », roulait pour « la tutelle belge. » M.Kiraranganya a réagi. Interview réalisée par Fabien Cishahayo * Les articles de (...) Lire la suite

OPINION* : Le mythe de la force

Par le Professeur NDAYISABA Joseph Responsable de la Chaire UNESCO Université du Burundi Souvent, lorsqu’un des protagonistes dans un conflit se sent très puissant, la tentation est trop forte d’user de la force pour intimider et/ou écraser l’autre, et ainsi mettre fin au conflit en sa faveur. Ce comportement s’observe à tous les niveaux : (...) Lire la suite

Opinion* : Boniface Kiraranganya répond à Prime Nyamoya (1ère partie)

Dans une tribune adressée exclusivement à Iwacu, Prime Nyamoya, un économiste respecté, fils de l’ancien premier ministre Albin Nyamoya, estime que Boniface Kiraranganya, auteur d’un livre très connu, « «La vérité sur le Burundi », roulait pour « la tutelle belge. » M.Kiraranganya a réagi. Interview réalisée par Fabien Cishahayo * Les articles de (...) Lire la suite

Carte blanche – Nous sommes aux côtés de tous les Burundais

En ces moments difficiles pour le Burundi, nous tenons à exprimer notre soutien à l’ensemble des Burundais. Le climat de peur et de violence dans lequel est plongée la population burundaise doit inquiéter profondément la communauté internationale. Il nous faut constater qu’après de nombreux mois de violences, la situation insurrectionnelle dans laquelle s’enfonce le (...) Lire la suite
Publicité