http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
À propos de …

Billet d’humeur: les bienfaits du jeûne matinal 😃

L’université du Burundi supprime le petit déjeuner pour le bien des étudiants C’est bien connu, le petit déjeuner est nocif pour la santé. Les étudiants burundais vont donc être mis au régime. Les autorités affirment que le petit déjeuner rendait les étudiants paresseux qui se mettaient à somnoler dès la première heure de cours. Désormais, (...) Lire la suite

Un assassinat de plus !

La mort du colonel Jean Bikomagu quasi identique à celle du général Adolphe Nshimirimana, à treize jours de distance, laisse libre cours aux spéculations les plus folles. Quand on n’attribue pas les deux crimes aux mêmes commanditaires, on en fait une vendetta digne des rancunes siciliennes les plus sanglantes. Certains se réjouissent de la (...) Lire la suite

L’os du vent (i)

L’atmosphère politique au Burundi est quasi irrespirable aujourd’hui. Personne n’est capable de formuler un message d’espoir qui réconforte les éplorés, qui rassure les effrayés et encouragerait les pessimistes. L’heure est aux questions sans réponses, aux assassinats ou attentats sans auteurs avérés. Et pourtant, tout le monde semble d’accord pour une reprise de négociations. Mais (...) Lire la suite

Jean-Marie Ngendahayo écrit au gestionnaire de Bujumbura.be

Monsieur, Pour la deuxième fois en moins d’un mois, je viens de remarquer que vous avez repris sur votre site,sans mon autorisation, ma dernière chronique intitulée « Terreur sur la ville » . Par la présente, je vous signale que mes chroniques sont une exclusivité du Groupe de Presse Iwacu avec qui je collabore (...) Lire la suite

Terreur sur la ville

Depuis le second jour de ce mois d’août 2015, la terreur s’est installée dans la capitale Bujumbura et dans les cœurs de tous les Burundais. C’est vrai, avec le congrès du cndd-fdd nommant le président sortant candidat à la présidentielle de 2015 le pays s’est enfoncé dans une situation de plus en plus chaotique. (...) Lire la suite

Un avertissement fraternel

Comme le pense le philosophe Raymond Aron : « (…) la politique n’est pas la lutte entre le bien et le mal, mais le choix entre le préférable et le détestable »(i) . Si les actes politiques sont difficiles à juger sur le plan moral, il est tout au moins possible de déceler une (...) Lire la suite

Le Nouveau Burundi

Après des siècles de monarchie ganwa, quatre décennies de dictature militaire et une dizaine d’années de balbutiements démocratiques, apparemment le pays entre dans une nouvelle ère d’une gouvernance que j’ai peine à définir avec précision. En tout état de cause, elle naît d’une usurpation de légitimité et d’un système basé sur la brutalité, le (...) Lire la suite

Guerre ou paix ?

La crise burundaise va s’aggravant faute d’une intelligence du cœur de la part du pouvoir. La médiation, quant à elle, est en perpétuel changement de personnages et surtout d’agenda. Une résistance armée a vu le jour et ce n’est ni le déni, ni la manipulation qui l’empêcheront d’exister. L’insensibilité du pouvoir Dans toute société, (...) Lire la suite

Le jugement et la sagesse de Salomon oubliés

Le troisième sommet de Dar Es Salaam sur la crise burundaise semble avoir déçu l’opposition burundaise encore plus que le précédent sommet. La partie gouvernementale, quant à elle, fidèle à son autisme habituel, n’y a vu que du feu. Elle pense avoir gagné la partie, avoir ridiculisé les adversaires politiques et avoir conquis la (...) Lire la suite

Le pays de cocagne

En écoutant les dirigeants burundais décrire la situation de paix et de tranquillité qui règne sur toute l’étendue du pays, la blague de « Toto en ex URSS » me revient en mémoire : Un inspecteur du parti totalitaire soviétique devait visiter une école ; la direction de celle-ci choisit la classe de Toto (...) Lire la suite
Publicité