http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Pêche

Rumonge : chasse aux embarcations illégales

Cette opération a été lancée ce mardi 9 février au port de Rumonge par le gouverneur de cette province, Juvénal Bigirimana, suite aux plaintes des pêcheurs. Ils se disent victimes de vols répétitifs de leur matériel sur le lac Tanganyika. Plusieurs pirogues ont été retirées des centres de pêches non reconnus par l’administration. Selon (...) Lire la suite

Pêcheurs ou pécheurs du Tanganyika

Avant de se lancer à la pêche du ’’mukeke’’ ou du ’’ndagala’’, la fierté de notre lac et de nos meilleurs menus, les pêcheurs se livrent à des rites peu catholiques. Il est 15 h à Mvugo, un village de pêcheurs situé au bord du lac Tanganyika à une dizaine de kilomètres de Nyaza-Lac. (...) Lire la suite

Rumonge : le poisson du lac Tanganyika exporté, les prix sur le marché flambent

Très apprécié par sa qualité, le poisson du lac Tanganyika est pour le moment exporté vers le Rwanda et la R.D.Congo. L’offre n’est plus proportionnelle à la demande, les prix sur le marché ne cessent d’augmenter. La renommée du Mukeke (poisson du lac Tanganyika) dépasse les frontières burundaises : de grands hôtels et restaurants  de (...) Lire la suite

Rumonge : des lampes aux ampoules dans les eaux du lac Tanganyika

Des ampoules mobiles alimentées par une batterie remplacent les lampes à pétrole  dont les pêcheurs se servaient dans la pêche depuis bien des années. Les pêcheurs s’en réjouissent. Benoît  Ruvumwa, un pêcheur qui vient de passer 45 ans dans le métier est aux anges : «  Fini le cauchemar d’allumer des lampes à pétrole, fini (...) Lire la suite

Burundi : les gilets de sauvetage obligatoires pour toute personne sur le Tanganyika

Le port du gilet de sauvetage est obligatoire à partir de ce vendredi 25 octobre 2013 sur tout le territoire national. L’autorité de navigation maritime, portuaire et ferroviaire du Burundi a annoncé à Rumonge qu’à partir de ce 25 octobre, le port d’un gilet de sauvetage est obligatoire pour toute personne qui veut entrer (...) Lire la suite

Piraterie maritime : des pêcheurs sommés de verser des rançons sur le Tanganyika

Des personnes en tenue militaire des forces armées congolaises (FARDC) enlèvent les pêcheurs et les obligent de payer un montant variant entre 200 à 500 $ pour être libérés. Depuis juin 2013, une forme de piraterie se développe dans les eaux du lac Tanganyika, du côté de la RD Congo. Des personnes en tenue (...) Lire la suite
Publicité