Agriculture

Cibitoke-Rugombo : les chenilles ravagent les champs de culture

IGEBU : « Les pluies ne seront pas abondantes »

30-09-2016 Depuis la mi-septembre, il pleut dans une partie des régions naturelles du Mugamba et de l’Imbo ; des précipitations parfois abondantes. Des rumeurs avaient circulé comme quoi la saison sèche allait se prolonger jusqu’en novembre ou même en décembre. Le service de météorologie de l’Institut géographique du Burundi (IGEBU) (...)
Pour Pr Severin Sindayikengera, il faut aussi stimuler le secteur privé, le moteur du développement agro-industriel

Le Burundi peine à promouvoir son agro-industrie

31-08-2016 « Manque d’énergie, de matières premières suffisantes, la non implication du secteur privé dans ce domaine… » Tels sont les défis auxquels fait face le Burundi pour promouvoir une agriculture industrielle, selon Pr Severin Sindayikengera, directeur du Centre National de technologie alimentaire (CNTA). C’était lors d’une conférence de presse, (...)
Cibitoke-Rugombo : les chenilles ravagent les champs de culture

Cibitoke-Rugombo : les chenilles ravagent les champs de culture

07-08-2016 Ce phénomène vient de durer 3 mois. La Direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage (DPAE) tranquillise. Arrivé dans les champs des agricultures de la commune Rugombo, c’est la désolation totale : les chenilles ont ravagé toutes les cultures de haricot, poireaux, poivrons, maïs et oignons. Pour le moment, (...)
Stévia : plus d’une année d’attente pour l’homologation définitive

Stévia : plus d’une année d’attente pour l’homologation définitive

29-10-2015 Depuis août 2014, Stevco attend l’obtention d’une homologation définitive d’une variété chinoise de semence de la Stévia pour avoir les coudées franches dans ses activités. Malgré l’attente d’une homologation définitive, la population continue à multiplier la Stévia dans les pépinières dans les dix provinces du pays (Bujumbura rural, Bubanza, (...)
Le consultant Patrice Ntahompagaze en train d’exposer sur l’étude

La crise politique n’a pas épargné les agriculteurs

26-10-2015 81,9% des agriculteurs reconnaissent que la crise actuelle de 2015 a affecté leurs ménages. Cela a été annoncé ce vendredi 23 octobre dans un atelier de validation d’une étude d’évaluation d’impacts de la crise politique sur le secteur agricole faite par le Forum des producteurs agricoles du Burundi(Fopabu). L’étude (...)
Bienvenue la saison culturale!

Bienvenue la saison culturale!

28-09-2015 Les cultivateurs récupèrent les engrais en vue de la saison culturale. Globalement tout se passe bien même si quelques agriculteurs se lamentent. Dans le cadre du Programme National de Subvention des Engrais au Burundi(PNSEB) le ministère de l’Agriculture et de l’Elevage s’est rendu du 17 au 19 septembre, dans (...)
Les agriculteurs exposent les semences ©Iwacu

Gitega : foire semencière, un début timide

15-02-2015 Pour se préparer à la saison culturale B, une foire semencière pour la conservation et la multiplication de semences a été organisée les 6 et 7 février. Beaucoup d’agriculteurs la jugent tardive et demandent qu’elle soit permanente. Venus des provinces frontalières de Gitega, les producteurs des semences de haricots, (...)
Stévia : plus d’une année d’attente pour l’homologation définitive

Cibitoke : Stévia divise

14-01-2015 Agriculteurs,autorités administratives et policières se regardent en chiens de faïence   A Cibitoke, dans les communes de Rugombo et Mabayi ,  les agriculteurs soutiennent cette culture qui leur permettrait d’améliorer leur quotidien. Pour l’administration, Stevia , c’est la politique mise en place par un parti de l’opposition. Les agriculteurs (...)
Le directeur provincial de l'agriculture et de l'élevage procède à l'arrachage de la culture de stévia à Kizuka en commune de Rumonge ©Iwacu

Rumonge : plus de 430.000 plants de Stévia détruits

06-01-2015 Le directeur provincial de l’Agriculture et de l’Elevage, le procureur de la République à Bururi et l’administrateur communal de Rumonge, ont détruit des plants de Stévia à Kizuka, en commune de Rumonge, sous une haute surveillance policière. Vendredi 2 janvier, vers 10 h 30 min, Bernard Habonimana, directeur provincial (...)
D'après les agriculteurs, la Cogerco veut cultiver le coton dans ces champs ©Iwacu

Cibitoke-Rugombo : Cogerco et les agriculteurs sont à couteaux tirés

23-11-2014 Selon les cultivateurs de la commune Rugombo, la Compagnie de gérance du coton (Cogerco)veut s’approprier de leurs terres pour la plantation du coton. « C’est l’administration qui nous a confiés ces champs de cultures », précisent ces cultivateurs. Pour eux, les exproprier signifie le non-respect des biens d’autrui. Ils (...)

Publicité