http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Environnement

« Ça nous concerne tous » et CJK mobilisent des jeunes pour la protection de l’environnement

Ce mardi 6 septembre, munis de houes, de pioches, de fourches, et autres instrument de nettoyage, les jeunes du Centre Jeune Kamenge (CJK) descendaient à tour de rôle dans un long caniveau du Boulevard du 1er Novembre, rempli d’eaux usées et de boue. Seuls ceux qui portaient des bottes le curaient à tour de (...) Lire la suite

Une partie de la Kibira en feu

Au moins 25 ha sont déjà ravagés par le feu qui s’est déclaré dans la réserve naturelle de la Kibira, depuis ce lundi 29 août. Raymond Imitimigamba, administrateur de la commune Bukeye, province Muramvya, joint ce mercredi par Iwacu, indique quele feu est actuellement localisé sur les hauteurs de la colline Nyambo où plus (...) Lire la suite

La Niña, la sécurité alimentaire menacée

La population se dit inquiète d’un possible prolongement de la sécheresse et son impact sur la production agricole. Le ministère de tutelle propose quelques pistes de gestion de crise. « Les épisodes de sécheresse prolongée essentiellement au nord et au nord-est du Burundi sont à craindre dans les prochains jours », s’inquiète Jean Marie (...) Lire la suite

Le Burundi peine à promouvoir son agro-industrie

« Manque d’énergie, de matières premières suffisantes, la non implication du secteur privé dans ce domaine… » Tels sont les défis auxquels fait face le Burundi pour promouvoir une agriculture industrielle, selon Pr Severin Sindayikengera, directeur du Centre National de technologie alimentaire (CNTA). C’était lors d’une conférence de presse, à Bujumbura, ce mardi 30 (...) Lire la suite

Cibitoke-Rugombo : les chenilles ravagent les champs de culture

Ce phénomène vient de durer 3 mois. La Direction provinciale de l’agriculture et de l’élevage (DPAE) tranquillise. Arrivé dans les champs des agricultures de la commune Rugombo, c’est la désolation totale : les chenilles ont ravagé toutes les cultures de haricot, poireaux, poivrons, maïs et oignons. Pour le moment, les agriculteurs ne savent pas (...) Lire la suite

Les riverains de la Ntahangwa ne savent pas à quel Saint se vouer

Effondrement des maisons, des écoles, les routes devenues impraticables, … des dégâts déjà causés par la rivière Ntahangwa. Une situation qui ne semble pas s’arrêter. Une catastrophe pointe à l’horizon si rien n’est fait dans l’urgence. Que ce soit à Mugoboka, quartier Mutanga-sud, à Nyakabiga, à Buyenzi, commune Mukaza, certaines routes ne sont plus (...) Lire la suite

La Rusizi déborde de son lit, Mushasha I et II pataugent

Depuis deux semaines, les eaux de la Rusizi se sont invitées dans une centaine d’habitations de la zone Gatumba. Pour le Géographe Bernard Sindayihebura, le Lac Tanganyika est dans son cycle de crue. Assise dans l’embrasure de la petite chambrette qu’elle loue à 10.000Fbu, pieds nus, dans des vêtements déchirés, Yvonne n’arrive pas à (...) Lire la suite

Des « bâtiments verts » pour consommer peu d’énergie

Facteurs climatiques et environnementaux, deux éléments à prendre en compte pour avoir un « bâtiment vert ». « La manière dont les bâtiments sont planifiés et conçus aujourd’hui a une implication directe sur leurs factures énergétiques », dixit une note de l’Organisation des Nations unies pour l’habitat (Onu-Habitat). Certains critères devraient entrer en jeu pour qu’une maison soit (...) Lire la suite

Gitega : ils s’inquiètent pour leur sécurité

Les câbles électriques dénudés qui sont dans les trous creusés par la Regideso le long des routes du centre-ville destinées à être bitumées risquent d’être l’origine des accidents, selon les usagers. Les travaux de bitumage des routes du centre-ville de Gitega d’une longueur de 8 kilomètres, n’ont pas encore commencé. La population déplore non (...) Lire la suite

Jadot Nkurunziza : « J’ai 700 mile plants à distribuer gratuitement»

Tel est l’appel lancé, ce lundi 21 mars, par Jadot Nkurunziza, un jeune dévoué à la protection de l’environnement. De ses pépinières de la vallée de la Ntahangwa, cet activiste de l’environnement n’a qu’un message à porter haut: «Mes plants d’arbres fruitiers et autres essences ornementales sont gratuits, il faut venir les chercher avant que cette (...) Lire la suite
Publicité