http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Éducation

Plus de 115 mille cas d’abandon scolaire en deux trimestres

Les effectifs des cas d’abandon scolaire font froid dans le dos. La Fenadeb lance un cri d’alarme et recommande au gouvernement de s’en préoccuper davantage. «Les cas d’abandon scolaire prennent une allure très inquiétante au Burundi », déclare Jacques Nshimirimana, président de la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance au (...) Lire la suite

Rumonge : une année de prison ferme pour gribouillage

Sept élèves sont accusés d’avoir maculé la photo du chef de l’Etat. Le ministère public a requis un emprisonnement d’une année et une amande de 50 mille Fbu pour chacun. Le tribunal de grande instance de Rumonge a siégé mercredi 13 juillet, dans les locaux du centre de réhabilitation des mineurs en conflit avec (...) Lire la suite

Université du Burundi : une année infernale

Suppression du petit déjeuner, une représentation estudiantine imposée… Le 54ème anniversaire de l’indépendance arrive au moment où les étudiants vivent « un calvaire. » Février 2016. Bye bye le petit déjeuner. La mesure tombe le 6 janvier au grand dam des étudiants. Pour ne pas succomber à la faim, quelques-uns ont recours à un plan B : (...) Lire la suite

Affaire gribouillis : deux poids et deux mesures 

Certains élèves accusés de gribouillage sur des photos du président Nkurunziza dans des manuels scolaires sont renvoyés tandis que d’autres sont emprisonnés. Pour sa part, le ministère de l’Education parle d’un même mot d’ordre donné partout. Le dernier cas en date est celui de 76 élèves des classes de 8ème et 9ème du lycée (...) Lire la suite

Centres d’Enseignement des Métiers : pas prêts pour le rendez-vous de septembre !

La première promotion de l’école fondamentale vient de sortir. Pour ceux qui échoueront, est prévue une formation dans les Centres d’Enseignement des Métiers (CEM), dont la plupart sont dans un état peu reluisant. Dossier réalisé par Diane Uwimana, Clarisse Shaka, Cyrille Niyongabo, Félix Nzorubonanya et Jackson Bahati Des locaux usés, faible capacité d’accueil, insuffisance (...) Lire la suite

Crime de Lèse-majesté / Que s’est-il passé au lycée communal de Muramvya ?

Des manuels scolaires ont été gribouillés, la direction de l’école avait déjà sanctionné les élèves. Puis, les services de renseignement s’en sont mêlés. Au Lycée communal Muramvya, dans le livre des Sciences Humaines de la 9ème fondamentale, on trouve des photos des présidents (ancien et en exercice) comme Ndadaye, Kikwete, Obama et… Nkurunziza. Sur (...) Lire la suite

Ecofo à l’épreuve

C’est ce mercredi 8 juin qu’ont débuté le concours national de la première promotion de l’école fondamentale (Ecofo) et le test de 10ème année. Mais, avec quel retard ? Alors que l’examen était censé débuter à 8h 30, quelques élèves étaient toujours dans la cour jusqu’aux environs de 11h30, attendant avec impatience la distribution des (...) Lire la suite

Université du Burundi : Remise du Prix de l’excellence

«C’est avec l’excellence que le pays peut se développer», a précisé Professeur Théophile Ndikumana, chimiste, initiateur de ce prix récompensant les meilleurs étudiants de la faculté des Sciences. Vendredi 3 juin, dans les locaux de la faculté des Sciences. Quinze étudiants en Bac II de différents départements de cette faculté, se sont vus décerner (...) Lire la suite

Fenadeb : «Il faut revoir les sanctions contre les lycéens accusés d’avoir gribouillé la photo du président»

La Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance au Burundi appelle le ministère de l’Education nationale à pardonner les 300 élèves de Ruziba renvoyés et les 11 lycéens de Muramvya incarcérés pour des gribouillis faits sur le portait du chef de l’Etat. Cette photo raturées se trouve dans le livre consacré (...) Lire la suite

Université du Burundi: un étudiant sur la sellette

Gilbert Nduwimana vient de terminer « illégalement » la 2ème licence au département d’anglais. Aujourd’hui, les étudiants de cette classe en font les frais. Gilbert Nduwimana a suivi tout le cursus de la 2ème licence alors qu’il avait échoué en première licence. Les étudiants boursiers s’indignent contre le retard dans le décaissement des frais (...) Lire la suite
Publicité