http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/01/US-COMPUTER-MANAGMENT-20-JANV-Vacancy-Announcement-2017-01-CMA-Newspaper-3.pdf

Culture

Pour le président du CNC, la mesure reste valable, peu importe l’organe de censure

Censure des chansons : le ministre contredit le CNC

12-01-2017 Alors que le CNC avait décidé qu’aucune chanson locale ne sera diffusée sans l’aval de l’Amicale des musiciens, le ministre de la Culture ne l’entend pas de cette oreille. Dans sa correspondance, datant de quelques jours, adressée au président du Conseil national de communication, le ministre de la Culture (...)
L’abbé Adrien Ntabona en train d’introduire son projet.

«Je ne peux pas vendre ce que j’ai reçu gratuitement »

07-01-2017 A la retraite, l’abbé Adrien Ntabona promet des conférences-débats sur la culture, pendant trois ans, au centre culturel Bwenge Nyabwo. L’abbé Adrien Ntabona, Directeur du Centre de recherche pour l’inculturation et le développement (CRID), a procédé, ce samedi 7 janvier, au lancement du projet « éthique et cultures », au centre (...)
Retro Culture 2016 : le retour fracassant de Miss Burundi

Retro Culture 2016 : le retour fracassant de Miss Burundi

07-01-2017 Il a été de loin l’évènement culturel qui a marqué les esprits cette année, après quatre ans d’absence. Le retour de Miss Burundi s’est murmuré en mai. Certains y croyaient, d’autres pas : la dernière édition remontait à 2012. Pourtant, le 14 août au Safari Gate Hôtel, Ange Bernice (...)
musiciens

Censure : les musiciens burundais se déchaînent…

29-12-2016 Il y a quelques semaines, le CNC décide qu’aucune chanson burundaise ne sera diffusée sans l’aval de l’Amicale des musiciens du Burundi, dès mars prochain. Les réactions des chanteurs burundais fusent de partout et vont dans tous les sens. Pour rappel, le Conseil national de la communication(CNC) annonce, le (...)
« Démocratiser » le livre

« Démocratiser » le livre

16-12-2016 En manque de livre C’était absurde. Fin août 2016 : l’actualité vibrait de l’apparition de cette météore littéraire qu’est « Petit Pays » de Gaël Faye qu’à Bujumbura, théâtre même des scènes du roman, l’on se demandait, défait, « comment l’avoir ? ». Située non-loin de la place de (...)
Stéphanie Soleansky

RENCONTRE – « C’est par la rencontre avec l’autre que naît la créativité »

16-12-2016 Historienne de l’art et en charge de l’Institut Français du Burundi depuis un an, la Directrice-déléguée de l’IFB Stéphanie Soleansky expose les défis de la scène artistique locale dans le contexte burundais.   De façon générale, quel bilan tirez-vous des activités de l’Institut Français du Burundi ? Un certain (...)
antoine kaburahe

Témoignage/ « Démocratiser » le livre

16-12-2016 Par Antoine Kaburahe, Journalist-Ecrivain Je me souviens, il y a deux ans, nous débarquons au fin fond de la province de Gitega. L’école primaire de Nyakibingo est logée dans une profonde vallée, l’accès n’est pas aisé. La piste caillouteuse serpente sur une terre gorgée d’eau. Il a plu la (...)
Plus de diffusion des chansons non autorisées !

Plus de diffusion des chansons non autorisées !

16-12-2016 Dès le 1er mars prochain, les radios ne diffuseront que les chansons estampillées « Amicale des musiciens du Burundi ». Ainsi en a décidé le Conseil National de la Communication. Le vice-président et porte-parole du CNC, Gabriel Bihumugani, a annoncé, lundi 5 décembre, que les médias burundais ne pourront (...)
tambourinaires

Les retombées du tambour comme objet de prestige culturel

27-11-2016 Inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité, la danse rituelle du tambour offre au Burundi quelques avantages. L’éligibilité à une demande de financement de projets culturels grâce à la coopération entre le Burundi et l’Unesco, une reconnaissance internationale, des retombées touristiques et économiques, etc. Tels sont entre autres les (...)
collectif

Collectif Maoni : l’exposition de l’abstrait…

24-11-2016 Les artistes du collectif Maoni exposeront, du 2 au 23 décembre, leurs œuvres à l’IFB. L’abstrait y sera célébré sous toutes ses formes. Fini la routine et les représentations figuratives ! Maoni se lance un nouveau défi : séduire le public par des peintures, des sculptures et autres formes (...)

Publicité