Droits Humains

drapeau-fidh

«Il faut un embargo sur les armes»

10-02-2017 «Nos organisations exhortent les autorités burundaises à mettre un terme immédiatement à l’intensification d’exécutions, de tortures et de détentions de soldats tutsi des ex-Forces armées burundaises (FAB)», lit-on dans le communiqué de la Fédération internationale de protection des droits de l’Homme (FIDH), co-rédigé avec la ligue burundaise des droits (...)
logo-onu

«Il faut une enquête sur toutes les disparitions forcées»

07-02-2017 Face aux accusations des rapporteurs des Nations unies faisant état d’une augmentation des cas de violation des droits humains, le gouvernement parle d’un rapport mensonger. Les experts des droits de l’Homme des Nations unies se disent préoccupés d’une probable augmentation des cas de disparition forcée au Burundi. « Tous les (...)
Bonheur et inquiétude des grâciés de Mpimba

Bonheur et inquiétude des grâciés de Mpimba

30-01-2017 568 détenus dont des membres du MSD et des manifestants contre le 3ème mandat, ont été libérés ce lundi 23 janvier de la prison centrale de Mpimba. La grâce présidentielle annoncée par Nkurunziza, dans son discours de nouvel an concerne 2.500 prisonniers. Certaines voix parlent d’une mesure plus politique (...)
LOGO_EUROPE_COULEUR_UE

«Le geste du président Nkurunziza est de bon augure»

27-01-2017 « Cette mesure va dans le sens de l’apaisement et de la recherche d’une solution à la crise politique», lit-on dans la déclaration de la délégation de l’Union européenne au Burundi, de ce jeudi 26 janvier, au sujet de la grâce présidentielle, à l’endroit de 2500 prisonniers dont des (...)
La fin d’Iteka…

La fin d’Iteka…

09-01-2017 Presque 26 ans après sa création, la Ligue Iteka vient d’être radiée par le ministère de l‘Intérieur, suscitant indignation et crainte dans une certaine opinion. « La Ligue Burundaise des Droits de l’Homme « Iteka » est définitivement radiée de la liste des ASBL œuvrant au Burundi. » Tel est le (...)
Human Right Watch

Radiation de la Ligue Iteka : « Une façon de dissimuler les abus du SNR »

06-01-2017 « Certaines autorités souhaitent contrôler le message sur les violations des droits humains », explique Ida Sawyer, directrice pour l’Afrique centrale à Human Right Watch, à la suite de la dissolution de la Ligue Iteka. Elle soutient que cette décision a été dictée par la volonté de Bujumbura de (...)
Le siège de la Ligue Iteka

Dissolution de la Ligue ITEKA : « Une décision absurde et funeste »

05-01-2017 « L’ONU appelle le Gouvernement à revenir sur sa décision et à réexaminer les restrictions imposées aux autres organisations des droits de l’Homme et de la société civile qui ont été sanctionnées, ces trois derniers mois », lit-on dans le communique, sorti ce mercredi 4 janvier, par l’ONU. L’organisation mondiale regrette (...)
Centre de Cishemere, à Buganda

350 demandeurs d’asile Congolais bientôt à Cankuzo

21-12-2016 Après quelques semaines passées au centre de transit de Cishemere, en commune Buganda dans la province de Cibitoke, 350 Congolais seront transférés à l’Est du pays, dans le camp de réfugiés de Kavumu, commune et province Cankuzo. D’après Alexis Manirakiza, porte-parole de la Croix-Rouge Burundi, cette opération pourra commencer (...)
Armel Niyongere, un des membres du collectif : « Le collectif  confirme sa volonté inébranlable de poursuivre les auteurs des crimes et leurs complices.»

Collectif des avocats des parties civiles : « Prêt à collaborer avec les experts onusiens »

10-12-2016 « Le collectif confirme sa volonté inébranlable de poursuivre les auteurs des crimes et leurs complices et d’obtenir que justice soit rendue. C’est le mandat qui lui a été donné et c’est le mandat qu’il remplira», peut-on lire dans un communiqué du collectif assurant la défense des parties civiles victimes (...)
Matinée macabre à Nyakabiga

ONU : Mise en place d’une Commission d’enquête sur le Burundi

23-11-2016 Le président du Conseil des droits de l’Homme des Nations unies, Choi Kyonglim, vient d’annoncer, ce mardi 22 novembre, la nomination de trois membres de la Commission d’enquête sur le Burundi. Il s’agit de Fatsah Ouguergouz (Algérie), qui assumera les fonctions de président, Reina Alapini Gansu (Bénin) et Françoise (...)

Publicité