http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/03/US-22MARS-Vacancy-Announcement-2017-06-Information-Assistant-Newspaper-2.pdf

Droits Humains

Jeudi – 11 août 2016 – Les secouristes de la Protection civile remontent l'un des corps découverts dans la Mubarazi

SOS-Torture/Burundi : une année noire pour les droits de l’Homme

22-03-2017 Exécutions extrajudiciaires, assassinats ciblés, restrictions des libertés publiques,… ont dominé l’année 2016, selon le rapport annuel de SOS-Torture/Burundi. Mensonges, rétorque la société civile pro-pouvoir. « Au moins 46 cas d’exécutions extrajudiciaires dans douze provinces, 74 cas de disparition forcée, 249 assassinats ciblés et 4034 arrestations arbitraires », lit-on dans (...)
Commune Rugombo, à Cibitoke ©Iwacu

Lieu de détention ou crime ?

14-03-2017 Les habitants de Rugombo dénoncent une incarcération illégale et dégradante des personnes dans un container durant un mois. La Fenadeb demande des sanctions. La police et l’administration réfutent. Les faits remontent à février 2017. Douze des vingt-cinq détenus parviennent à s’enfuir en démolissant la porte du cachot de Rugombo. (...)
ak-onu

Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU : « Informer toujours »

03-03-2017 Activistes des droits de l’Homme, ONG, journalistes, ministres, diplomates sont réunis à Genève pour la 34ème session du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU. Le directeur d’Iwacu, Antoine Kaburahe, a eu l’occasion d’intervenir ce vendredi lors d’un panel . « Le pire, ce n’est pas la méchanceté des (...)
Trafic humain : six Burundaises emprisonnées dans les pays du Golfe

Trafic humain : six Burundaises emprisonnées dans les pays du Golfe

21-02-2017 Pour la FENADEB, le gouvernement doit s’assurer que les droits des Burundais qui sont notamment en Arabie Saoudite et Oman sont respectés. «Nous sommes en contact avec les organisations des droits humains dans ces pays et nous suivons de près ce dossier», indique Jacques Nshimirimana Selon le président de (...)
drapeau-fidh

«Il faut un embargo sur les armes»

10-02-2017 «Nos organisations exhortent les autorités burundaises à mettre un terme immédiatement à l’intensification d’exécutions, de tortures et de détentions de soldats tutsi des ex-Forces armées burundaises (FAB)», lit-on dans le communiqué de la Fédération internationale de protection des droits de l’Homme (FIDH), co-rédigé avec la ligue burundaise des droits (...)
logo-onu

«Il faut une enquête sur toutes les disparitions forcées»

07-02-2017 Face aux accusations des rapporteurs des Nations unies faisant état d’une augmentation des cas de violation des droits humains, le gouvernement parle d’un rapport mensonger. Les experts des droits de l’Homme des Nations unies se disent préoccupés d’une probable augmentation des cas de disparition forcée au Burundi. « Tous les (...)
Bonheur et inquiétude des grâciés de Mpimba

Bonheur et inquiétude des grâciés de Mpimba

30-01-2017 568 détenus dont des membres du MSD et des manifestants contre le 3ème mandat, ont été libérés ce lundi 23 janvier de la prison centrale de Mpimba. La grâce présidentielle annoncée par Nkurunziza, dans son discours de nouvel an concerne 2.500 prisonniers. Certaines voix parlent d’une mesure plus politique (...)
LOGO_EUROPE_COULEUR_UE

«Le geste du président Nkurunziza est de bon augure»

27-01-2017 « Cette mesure va dans le sens de l’apaisement et de la recherche d’une solution à la crise politique», lit-on dans la déclaration de la délégation de l’Union européenne au Burundi, de ce jeudi 26 janvier, au sujet de la grâce présidentielle, à l’endroit de 2500 prisonniers dont des (...)
La fin d’Iteka…

La fin d’Iteka…

09-01-2017 Presque 26 ans après sa création, la Ligue Iteka vient d’être radiée par le ministère de l‘Intérieur, suscitant indignation et crainte dans une certaine opinion. « La Ligue Burundaise des Droits de l’Homme « Iteka » est définitivement radiée de la liste des ASBL œuvrant au Burundi. » Tel est le (...)
Human Right Watch

Radiation de la Ligue Iteka : « Une façon de dissimuler les abus du SNR »

06-01-2017 « Certaines autorités souhaitent contrôler le message sur les violations des droits humains », explique Ida Sawyer, directrice pour l’Afrique centrale à Human Right Watch, à la suite de la dissolution de la Ligue Iteka. Elle soutient que cette décision a été dictée par la volonté de Bujumbura de (...)

Publicité