http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Télécoms

Les arnaques et les fraudes préoccupent l’ARCT

«Nous interpellons les consommateurs à nous aviser en cas d’arnaque.» Une recommandation faite par Déogratias Rurimunzu, directeur de l’Agence de Régulation et de Contrôle de Télécommunication (ARCT), ce mercredi 25 mai lors d’un atelier. «Dans le domaine des télécommunications, la fraude est en hausse en raison du progrès de la technologie des communications et (...) Lire la suite

Bujumbura met en garde les cybercriminels

«La police nationale burundaise est au courant du danger mondial que représente la cybercriminalité», a averti Alain-Guillaume Bunyoni, ministre de la sécurité publique, ce jeudi 19 mai, à Bujumbura. Après une visite de la foire des entrepreneurs dans le domaine des TIC (technologies de l’information et de la communication), il a annoncé que les (...) Lire la suite

Lutte contre la fraude ou mise sur écoute des abonnés?

Le gouvernement vient de doter l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications de larges pouvoirs en matière de lutte contre la fraude dans le secteur des télécommunications. Ce qui suscite des inquiétudes et interrogations du côté des utilisateurs des téléphones portables. «Il est strictement interdit à tous les opérateurs de téléphonie mobile agrées (...) Lire la suite

Téléphoner sera moins cher dans les pays de l’EAC

Le système de roaming permet d’émettre ou de recevoir un appel téléphonique lorsqu’on se trouve à l’étranger. Les coûts vont être revus à la baisse, une décision qui réjouit les abonnés et les compagnies téléphoniques locales. Aujourd’hui, si une personne appelle du Burundi vers le Rwanda par exemple, l’interlocuteur en décrochant va payer plus (...) Lire la suite

Journée mondiale des télécommunications sous le signe de la lutte contre la cybercriminalité

Déo Rurimunzu, DG de l’Agence de régulation et de contrôle des télécommunications(Arct), a évoqué la cybercriminalité (fraude internet), qui s’accroît de plus en plus, suite à la globalisation des réseaux internet : « Des mesures sont en train d’être prises pour éradiquer cette infraction. C’était à l’occasion de la journée mondiale des télécommunications, célébrée (...) Lire la suite

Onatel, Africell, Vtel…Qui dit mieux ?

Depuis quelques mois, des questions se posent sur le sort de Tempo Africell, dont la direction continue à rassurer les employés et les clients. Une situation qui commence à s’éclairer progressivement, au détriment de beaucoup… Dans un communiqué sorti ce lundi 27 octobre, l’ARCT a annoncé que la société Africell a décidé d’arrêter l’exploitation (...) Lire la suite

Fibre optique : une connexion haut débit sous conditions

Les utilisateurs d’internet se posent des questions sur l’état d’avancement du projet d’installation de la fibre optique. Ils veulent profiter de ses avantages en termes de fiabilité et de coût. Le secrétaire exécutif des TIC donne des éclaircissements. « Il y a plus de cinq ans que l’on entend parler de la fibre optique, où (...) Lire la suite

Bye bye les cartes-puce téléphoniques non enregistrées

« Ce 15 juillet, à minuit, toute carte-puce téléphonique non enregistrée sera bloquée », annonçait hier l’ambassadeur Joseph Bangurambona, D.G de l’Agence de Régulation et de Contrôle des Télécommunications (ARCT). Effectivement, la mesure a été mise en application : ceux qui ne l’ont pas fait sont injoignables. Les cartes bloquées, rassure M. Bangurambona, pourront être (...) Lire la suite

Malaise dans la téléphonie mobile

Trimbaler deux, voire trois appareils, c’est la solution que de nombreux utilisateurs de téléphone portable ont trouvé pour rester joignable. Malheur à celui qui n’a qu’un seul numéro. Le réseau va très mal : tantôt votre contact n’est pas joignable, ou alors la ligne est bourrée de parasites, quand elle ne se coupe tout simplement. (...) Lire la suite

Un « problème » avec SG2 : surfacturation des appels entrants internationaux

Tout a commencé avec une société, SG2. Théoriquement, cette société est spécialisée pour la facturation des appels entrants internationaux afin de calculer la part qui revient à l’État. Cependant, les opérateurs expliquent que « ce n’est pas tout à fait ça le but. » Les appels entrants ne représentent que quelques pourcentages du chiffre (...) Lire la suite
Publicité