Sécurité

Musaga : deux blessés dans une autre attaque à la grenade

18-08-2015
Les armes saisies étaient cachées sous ce bloc de béton

Les armes saisies étaient cachées sous ce bloc de béton

L’explosion s’est produite ce mardi matin entre la 2ème et la 3ème avenue à Musaga au moment où la police est en pleine opération de fouille perquisition. Il y a eu deux blessés, ils ont été évacués vers l’hôpital.

Cette grenade a été lancée à 10 mètres de l’endroit où une autre explosion de grenade avait fait 8 blessées dont 4 policiers dans l’après-midi de ce lundi dans l’après-midi.

C’est cette attaque qui aurait motivée la fouille perquisition menée ce mardi. Et la police déclare avoir découvert dans le quartier Gasekebuye I un fusil de type kalachnikov, une chaîne de munitions pour mitrailleuse avec 700 cartouches, 6 grenades, une roquette et 4 uniformes militaires.

Ce n’est pas tout, Pierre Nkurikiye, porte-parole de la police ajoute aussi qu’il y a eu dans cette saisie 7 bérets militaires, 7 ceinturons, 10 pneus et 700 litres de boisson prohibée communément appelée ’’Umudiringi’’.

La police semblait connaître cette cache. Plusieurs agents se sont directement dirigés vers la 2ème avenue à environ 400 m de la route principale. Sans hésiter, ils ont soulevé un bloc de béton et c’est là qu’ils ont déterré ce fusil et ces munitions. Le tout été emballé dans sac.

Plusieurs habitants accourus sur les lieux de cette découverte conclu qu’il s’agit d’un simulacre de fouille perquisition : «Ce sont ces policiers eux-mêmes qui ont placé ces armes à cet endroit. On dirait qu’ils savaient qu’il y avait quelque chose sous ce bloc de béton. C’est absurde», ont-ils lancé. La méfiance se lisait sur leur visage.

Signalons que cette opération menée par la police ce matin à Musaga s’est poursuivi à Gikoto, c’est dans les hauteurs surplombant ce quartier dit contestataire.

  1   Vos commentaires
  1. haha

    Et les renseignements c est quoi. Pourquoi les meneurs des manifestants sont arrêtés un après l autre?

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité