Archives

Musaga : 5 morts dont un militaire en civil dans une attaque rebelle

29/04/2016 Abbas Mbazumutima 4
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. kan76

    Le genocide armenien, juif, rwandais sont reconnus par la communauté internationale mais des burundais est mal connu a ma petite connaissance. J’aimerais en savoir plus. Au pouvoir depuis 2005 , tout d’un coup nkurunziza et compagnie se reveillent. J’attend voir des ambassadeurs accredités surplace pour commemore cette histoire si douloureuse. Sinon ca ne serait qu’une farce de mauvais gout.

  2. Claude Nahayo

    Beaucoup de peines et de souffrances…Que Dieu nous pardonne….je repete mon sentiment, surtout pour l’enfant et les jeunes femmes assassinees ….Que Dieu les repose au paradis parmi ses anges. Encore une fois, combattons l’impunite pour arreter les cycles de violence: surtout aujourd’hui qu’on comemmore le genocide de 1972, j’insiste que : pour ceux qui iront a Arusha pour dialoguer, soutenez tous l’investigation en cours de la Cours Pénale Internationale (Procureur Bensouda). L’Accord d’Arusha prévoyait une cure préventive contre l’impunité des anciens crimes et contre le retour de nouvelles violences: avant la tenue de toutes élections démocratiques, il aurait fallu passer d’abord par la réussite d’une CVR et d’un Tribunal Pénal International. Le Burundi a fait l’inverse. Même maintenant, pour les nouveaux crimes en cours, les Burundais doivent éviter a tout prix l’impunité, sinon on retournera tôt ou tard dans les mêmes problèmes: on peut faire recours a la Cours Pénale Internationale qui existe depuis 2002-2005. Tout accord politique sous HE Mkapa devrait y faire référence pour que l’impunité ne soit plus un frein au développement démocratique et pacifique de notre pays.

  3. Kumesa

    Mbe ivyo birabo vy’ ijoro ntimwobireka uwaroze aBarundi ntiyakaravye

  4. Mucezo wa ndani

    Yemwe yemwe turagowe mbe Imana ntiyodufasha tukogorora ko mbona amakungu yatuyobeye! !

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Le flambeau et non la torche !

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Le flambeau et non la torche !

« Rumuri », le flambeau. C’est ce nom élogieux que l’on donne à un universitaire. Tout un symbole. Pour les Burundais, un universitaire devrait être un modèle de la société, un éclaireur de ses petits frères et parents laissés à (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

529 utilisateurs en ligne