http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Politique

Me François Nyamoya : « Le MSD a prouvé qu’il a des militants disciplinés »

15-07-2014

La durée de suspension des activités du MSD expirait ce 14 juillet. « Nous remercions sincèrement les responsables du MSD pour la manière dont ils ont géré la situation en respectant la loi et les mesures prises », a déclaré, vendredi 11 juillet, dans une conférence de presse, le ministre de l’Intérieur. 

Me François Nyamoya : « Notre parti a prouvé qu’il a des militants disciplinés. » ©Iwacu

Me François Nyamoya : « Notre parti a prouvé qu’il a des militants disciplinés. » ©Iwacu

Et de rappeler que la décision de suspendre les activités du MSD pour quatre mois avait été consécutive à l’atteinte de la sureté de l’Etat dont s’étaient rendus coupables certains membres de ce parti.
Me François Nyamoya, secrétaire général du MSD, ne cache pas sa joie et celle des militants à l’annonce que le parti peut reprendre ses activités. Pourtant, il persiste et signe que la sanction était injuste : « Notre parti a des militants disciplinés. Nous sommes restés sereins face aux difficultés dans lesquelles le pouvoir venait de nous confronter », a-t-il souligné. Et de plaider pour la libération inconditionnelle des jeunes militants écroués à Mpimba : « Nous pensons toujours à eux. »

Me François Nyamoya estime que ces condamnations à perpétuité figurent parmi les erreurs que ce pouvoir a commises. Le pouvoir, constate-t-il, ne peut pas se prévaloir d’organiser des élections paisibles lorsque des personnes sont privées de leurs droits.
Pour rappel, le ministre avait suspendu les activités du MSD suite aux échauffourées du 8 mars 2014 entre ses militants et la police. Le parti sera accusé d’«insurrection », conformément à l’article 62 de la loi sur les partis politiques et à la décision du Conseil National de Sécurité, selon le ministre de l’Intérieur.

 

  21   Vos commentaires
  1. Burundi

    Mon Dieu iwacu publie mon commentaire sur le sondage d’opinion sur les avis et considération de cet article, 79% sont d’avis favorables à ce que dit NYAMOYA!!!!

  2. Burundi

    Encore une fois, en tant que statisticien, je m’amuse seulement à compter les avis favorables et défavorables des visiteurs des sites qui ont donné l’opinion sur cet article( En soutenant la cause du MSD ), je suis malheureusement ou heureusement obligé de vous dire que les avis favorables dans l’ensemble avoisinent 78% donc sur 20 commentaires + les (J’approuve et je n’approuve pas)14 sont favorables et 2 sont presque neutres.. Je suis un statisticien et j’appelle mes amis les sondeurs d’opinions à m’aider à faire commentaires neutres et objectifs, afin de donner la reponse à notre cher UWAKERA » Pour t’être clair (je ne sais pas si l’administration du site va publier cette vérité qui dérange), la société civile est faite à plus de 100% de TUTSI nostalgique du pouvoir qu’ils ont détenu durant les 40 ans qui ont suivi l’indépendance et durant lesquels aucun effort n’a été épargné pour exclure leurs….(j’allais dire leurs frères mais je me rends compte que ces choses-là ne peuvent pas être faites à un frère), disons alors leurs voisins HUTU »……

    Navuga simvura mais jugez par vous même

  3. Aaron

    @ Aristide Mbounga. il ne faut pas venir prendre des positions au Burundi car on voit que tu ne sais rien a propos du Burundi. Reglez vos problemes domestiques mais ne venez pas juger les gens du Burundi,un pays en securite qui exporte la paix dans le monde meme la chez vous. Dis moi un pays africains ou la liberte d’expression est une realite comme au Burundi. Les problemes que nous avons de pauvrete et meme si vous voulez tres bien de corruption ou de justice tu ne peut pas me dire que ca n’existe pas chez vous car c’est un fleau en Afrique. Quel est le pays dans le monde ou un groupe de gens peut confisquer les fusils des policiers et les prendre prisoniers comme ca s’est passe au Burundi ? Qui peut tolerer le mensonge de Mbonimpa qui a meme donner des preuves fausses devant la communaute Burunbdaise et internationale. Regardez ce video ou la police Americaine, un pays examplaire dans la democratie dans le monde comment elle a puni avec du piment les gens qui manifestaient pacifiquement, Tu crois que ce qui a ete fait par ces jeunes du MSD au Burundi peut etre fait chez vous ou meme auxEtats Unis ? Loin de la. Regardez le video: http://www.youtube.com/watch?v=6AdDLhPwpp4
    Regardezledeuxieme video sur une femme enceinte qui n’a pas voulu s’arreter par peur
    ww.youtube.com/watch?v=DcCN5C7UBx0
    Alors next time make sure you know what you are talking about. If you do not know,just shut up.

    • @Aaron. Mon frère, tu m’interdis de prendre position sur ce qui se passe au Burundi parce que je ne suis pas Burundais comme vous. Cette phrase témoigne à suffisance oh combien tu es animé d’un caractère assez extrémiste car ce que tu refuses à quelqu’un pour une différence de nationalité, tu le feras à quelqu’un d’autre pour une différence de religions, d’éthnies, de partis politiques. Bref l’extrémisme n’a pas de limites.
      Quant à ces militaires que le Burundi a envoyé chez nous à Bangui, je suis d’accord et en tant que centrafricain je loue le travail louable et impartial fait par ces militaires Burundais chez nous. Mais la question qu’on se pose est celle-ci: Puisqu’une fois à l’étranger les militaires burundais sont des modèles et qu’au Burundi on entend que la police a tiré sur des jeunes manifestants d’un parti politique dans leurs propres permanence, on se demande si finalement le problème n’est pas au niveau du commandement ou d’une force externe basée au Burundi qui abuse de son pouvoir pour induire en erreur la police?
      N.B: je m’excuse aux Burundais qui se sentiront frustrés par ces tristes vérités.
      Bien cordialement,

      • Federation

        @Aristide Mbounga
        Vous faites honneur à l’INTELLIGENCE! En vous lisant, je me dis que NOTRE continent a des personnes sur qui compter. Je le répète, cette vision panafricaniste (un Centrafricain qui s’intéresse aux problèmes de ses frères Burundais et qui prêche CONTRE l’ethnisme, l’extrémisme, la xénophobie, … et vice-versa) prendra le dessus. J’en suis convaincu.

        ET surtout ces propos insultants de @Aaron (« If you do not know,just shut up) ne sont ABSOLUMENT pas représentatifs. Je suis ravi et rassuré de savoir que vous avez vécu avec des Burundais. Je ne me fais donc pas de soucis là-dessus.
        Merci encore pour votre contribution intelligente et pacifiste.

        • Oui mon ami « Fédération ». Je suis membre d’une association qui regorge les ressortissants des pays de l’Afrique centrale qui s’est donné pour mission d’enseigner la paix et le développement dans les pays comme le Tchad, le Cameroun, le Congo-Brazza et le Gabon. Bientot notre organisation va venir témoigner au Burundi parce que c’est un pays qui est en proie à une menace d’insécurité grave surtout que vous êtes déjà en période pré-électorale. Au Burundi le risque est grave avec ces rumeurs sur la distribution des armes à la population et ce refus de faire des enquêtes sérieuses ou d’opprimer carrément tous les partis politiques. Nous nous inquiétons aussi sur ce recul grave de la liberté d’expression chez vous: Au 21è siècle on emprisonne plus une personne pour ce qu’il a dit!

    • Voilà un autre extrémiste frustré qui manifeste son manque d’arguments par une nervosité digne d’un gamin et une arrogance ridicule.

      Encore une fois merci Aristide !

  4. Burikukiye Amani

    Le Burundi de demain ne tombera pas du ciel mais l’image d’un Burundi d’aujourd’hui.
    Cessez de construire un Burundi mais fait un Burundi à léguer à nos fils et petits-fils qui ont droit à la paix, à la prospérité tant désirées par nos héros nationaux Prince Louis Rwagasore et SE Melchior NDADAYE tués précipitamment avant de réaliser leurs rêves, leur projet de société.
    Jeunesse, soyez responsables de votre destin et de celui de notre chère patrie car demain n’est qu’un prolongement d’aujourd’hui. Sachez dire non à ceux-là qui veulent hypothéquer votre avenir et celui du pays, du Burundi, ce beau cadeau que Dieu nous a légué.
    Tous pour la paix au Burundi en passant par votre colline respective ou votre quartier pour les citadins.
    Que la terre de nos ancêtres leur soit légère.

  5. Je suis ressortissant de l’Afrique centrale et j’ai eu la chance de vivre avec des gens du Burundi quand j’étais étudiant au Maroc il y’a 4 ans. Mais je vous assure que les Burundais que j’ai connus là-bas sont des gens calmes, honnêtes et intègres.

    Mais quand je vois que votre pays vit de tels bruits, et que c’est carrément tous les partis de l’opposition, la société civile et les médias qui sont malmenés, et que surtout c’est la police qui vient mitrailler ces gens-là, je me demande si ces gens au pouvoir sont réellement des Burundais?!

    • Uwakera

      Mon cher Aristide,

      Je ne peux pas juger ton commentaire puisque il tient des connaissances dont tu disposes sur le sujet. Tu as raison quand tu dis que les Burundais sont des gens hyper-disciplinés, en tout cas loin dans le sens opposé des autres peuples comme les Nigérians par exemple.

      Néanmoins, tu connais moins la situation qui a prévalu pour que ces jeunes du MSD en arrivent jusqu’à l’emprisonnement. Tiens par exemple, si la police les avait mitraillés, il y aurait eu, à defaut des morts, des blessés « tout au moins »… Mais le fait est qu’il n’y a eu ni mort, ni blessé par balle. Par contre, deux agents de police ont été kidnappé par ces jeunes, dépouillés de leurs armes, enfermé une journée durant à l’intérieur de la permanence nationale du part MSD et mis à tabac sous les applaudissements du président du parti. Selon toi, ou si c’était chez toi en RCA, quelle aurait été la réaction de la police?

      Autre chose, je ne sais pas ce que font les associations de la société civile chez toi, mais je t’assure ici chez moi au Burundi, il ne leur manque que les casquettes et drapeaux pour militer ouvertement pour l’opposition. Donc, ne tombe pas dans le piège d’une certaine neutralité de notre société civile, elle aussi lointaine que les galaxies le sont les unes aux autres!

      Pour t’être clair (je ne sais pas si l’administration du site va publier cette vérité qui dérange), la société civile est faite à plus de 100% de TUTSI nostalgique du pouvoir qu’ils ont détenu durant les 40 ans qui ont suivi l’indépendance et durant lesquels aucun effort n’a été épargné pour exclure leurs….(j’allais dire leurs frères mais je me rends compte que ces choses-là ne peuvent pas être faites à un frère), disons alors leurs voisins HUTU. Tu sauras qu’il en a fallu une guerre civile (provoquée encore une fois par les mêmes TUTSI avec l’assassinat du premier président HUTU démocratiquement élu, en octobre 1993) pour que les HUTU puissent encore revenir au pouvoir en 2005. Ainsi, depuis 2005, les associations de la société civile TUTSI ne cessent de malmener le pouvoir HUTU pour le décrédibiliser aux yeux de la communauté internationale sans savoir qu’au bout, le grand perdant c’est le peuple. Evidemment ces associations ne se soucient pas du peuple puisque dans sa grande majorité et dans sa grande misère, ce peuple est fait de HUTUS.

      J’aimerais te dire en passant que ces partis dits d’opposition ont beau être nombreux sur le papier et dans les médias (pour des raisons historiques évidents si jamais tu t’intéresses à l’histoire du Burundi post colonial), leur poids plume au sein de la population ne peut que t’être montré par la balance-élection qui, une fois de plus en 2015, montrera à chacun combien il pèse sur l’échiquier national.
      Du reste, je sais que votre pays traverse des moments assez difficiles et je ne saurais donc te faire part de mon commentaire sans te souhaiter que ton pays recouvre la paix et que les gens puissent encore vivre comme des frères à Bangui.

      Cordialement.

      • Et bien cher UWAKERA, merci beaucoup pour votre point de vue. C’est vrai qu’on ne se connait pas, mais à voir ton commentaire seulement je peux déjà présumer que tu es de l’éthnie hutu qui n’aime pas les gens de l’éthnie Tusti et que tu n’as pas le profile des Burundais que j’ai connus dans la ville de Marrakech. Ces gens là je n’avais jamais entendu sortir de leur bouche ces trucs d’éthnisme. Et quand tu parles de cette histoire de Tusti qui auraient dirigé à l’époque ou de hutu qui dirigeraient aujourd’hui, et bien je te rappelle que tu t’adresses à un africain qui connait bien la propagande des politiciens en perte d’argument. Je te témoigne que mon pays est aujourd’hui déchiré par la haine entre religions, et les manipulations semblables à celles que tu veux me faire se font ici et là. Dans les rues de Bangui et du Nord-Est, des messages se propagent pour dire aux gens de Bangui que tel est chrétien et il a dirigé le pays, et d’un autre coté les autres disent tel est musulman et il veut voler notre pouvoir! Alors qu’enfin de compte le peuple centrafricain découvre doucement que les musulmans et les chrétiens siègent aussi bien dans l’Anti-balaka que dans la Séléka,et se partagent ensemble leur argent et leur sang sur fond de manipulation! Ce scénario se présente nécessairement au Burundi, car je suis certain que la société civile que tu branles doit avoir en son sein des gens Tusti ou Hutu confondus! Il faut plutot prier pour votre pays si vous l’aimez réellement, si non c’est le sang bientôt.

        • Federation

          @Aristide Mbounga (et @Uwakera)

          Merci @Aristide Mbounga. Chapeau, vous avez correctement cerné le profil de l’individu.
          Je suis frappé par et ravi de votre PAN-AFRICANISME. Cette vision panafricaniste est l’avenir.
          J’aurais aimé vous connaître. Votre commentaire m’a rappelé mes années d’études au Maghreb (2000-2004) et les enrichissantes discussions avec mes nombreux amis qui venaient de toute l’Afrique. Merci encore.

          Si vous le permettez, je ferais juste une petite remarque à ce @Uwakera. Il dit ceci :
          « (…) la société civile est faite à plus de 100% de TUTSI nostalgique du pouvoir »
          A PLUS DE 100%. Ce sont ses mots.
          NO COMMENT.

        • Aristide Mbounga,

          Merci infiniment et j’ose espérer qu’il saura saisir ton message rempli de conseils.

      • Musitanteri

        Uwakera,
        Je crois que tu exagères dans tes commentaires et qu’au lieu d’éclairer notre Mr Aristide, tu le confonds davantage. Il faut un minimum de compassion surtout que tu es un être humain et que demain tu peux te retrouver dans la même situation que les jeunes du MSD. Comment tu oses affirmer qu’il n’y a pas eu de blessés par balle réelle?Et toutes ces personnes qui ont été hospitalisées?Du sérieux quand même!!!!
        Des policiers ont été blessés, ce qui est dommage puisqu’après tout ce sont des Burundais, des compatriotes. Mais je crois qu’il n’y a lieu qui pouvait justifier l’usage de la force et des balles réelles puisque le militanmts de MSD n’étaient armés. Une police professionnelle pourvait bien gérer cette situation sans la moindre casse. La preuve en est que même dans la réunion avortée de l’UPRONA, le 13 Juillet, les policiers ont fait un travail professionnel, même si cela n’a pas été beaucoup médiatisée

        Quand tu opposes les TUTSI aux HUTU, on dirait qu’aujourd’hui, ce sont les TUTSI seuls qui sont fatigués avec le pouvoir actuel. Mon oeil!Je sais qu’il y a des Hutu qui ne digèrent pas la manière dont le parti présidentiel conduit les affaires de l’Etat et qui ne tolèrent pas les injustices observées ici et là.

        Non Monsieur Uwakera, ce ne sont pas les Tutsi nostalgiques du pouvoir qui ont tué, Manirumva pour avoir eu le courage de travailler sur le dossier de trafic des armes, qui ont vendu le Falcon au moins disant, qui ont tué les militants des FNL et qui les ont jetés dans la Ruvubu, qui ont augmenté le prix du Passeport de 50 mille à plus de 200 mille, qui font tous les coups et érigent la corruption en mode de gouvernance. Je crois que le pouvoir peut faire mieux et ce ne sont pas des têtes pensantes qui leur manquent. Mais s’ils s’entourent des courtisans, des gens comme toi, il sera difficile qu’ils remarquent les erreurs, pour les corriger. Je crois aussi que le parti au pouvoir n’est pas enfermé dans cette coquille éthniste que tu veux lui coller, car il regorge des Hutu tou comme des Tutsi, compétents et capables de changer les choses. « Va i buzimu, uje i Buntu » sinon ayo macakubiri ntaho azogushikana!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

        Au lieu de critiquer et dire que les OSC malmènent le pouvoir, vous pouvez les faire taire, si vous améliorez la gouvernance politique, environnementale et économique. Et comme ça elles n’auront rien à dénoncer. Et c’est le tout burundais qui sera fier, qu’il soit Hutu ou Tutsi.

        A l’heure où nous sommes, je crois que ce n’est pas l’appartenance ethnique qui devrait nous intéresser plus qu’être un burundais fier de l’avenèment de la démocratie qui nous a ouvert les portes de la liberté d’expression. Nous aspirons à un Burundi prospère, où il n’y a plus de haine et de guerre, où règne l’amour du prochain et l’entraide mutuel.

        Merci

      • KECURU Kelemesiya

        Ewe waruyavuze!! Ikimbabaje n’uko wize(kwandika i gifaransa gusa) nayo ahandiho politike yaba wibereye inyuma y’ishure. Yari akubwiye n’uko bigoye kumvisha umuntu yanyegewe.
        Aho ndazi ko uca uvuga ngo uwo ari muri babandi. Haba namba . Nashaka ndangirize kuri iri jambo ry’umuntu nibaza ko yavuga ivyo azi:
        « Il est plus facile de briser un atome qu’une croyance »
        A.EINSTEIN

      • Muhirwa Alain

        Uwakera

        Dans votre commentaire que j’ai lu attentivement, il suffirait de changer les mots hutus par tutsi et on se serait cru revenu il y a 30 ans, à l’époque des Présidents tutsi au pouvoir en parlant des opposants hutus….

        Et dire que nous sommes en 2014…Certains n’évoluent jamais apparemment, toujours une lecture ethnique des enjeux burundais en oubliant le plus important
        – le respect des lois du peuple murundi condensé dans la Constitution burundaise qui si je ne m’abuse a été voté par la majorité des Burundais…hutus, tutsi, ganwa, twa confondus.

        Et ma fois, de ce côté là, toujours comme il y a 30 ans, le respect des lois ne fait pas parti des us et coutumes de cette administration CNDD-fdd.

        Dommage pour la Nation burundaise…dont vous en espérant que vous vous réveillerez un jour et que vous comprendre que vous n’êtes qu’un être humain ni plus ni moins comme tous ceux qui ont été exécutés depuis 2005 les fameux FLN, tiens tiens nés par hasard hutu, et en dépit, toujours, des lois burundaises.

      • Jean-Pierre

        @ Uwakera.

        Vu ton commentaire, tu ne mérites pas le surnom que tu t’es attribué. Urarondera irindi comme Uwakekeranya. Beaucoup a été dit et je n’y reviens pas. Ca fait pitié d’entendre quelqu’un mentir de manière éhontée en faisant croire aux gens que tous les Tutsi sont heureux et riches apparemment. As-tu été dans un camps des déplacés par hasard?
        Historiquement, sais-tu que des tutsis ont versé leur sangs pour aggrandir le pays que le pouvoir en place pille à volonté? Pour ton information, la division du travail sous la monarchie était faite à base des clans et non d’éthnies et si ceux qu’on appelle aujourd’hui les Hutu s’occupait des secrets de l’Etat (Abanyamabanga, la nomination du nouveau roi, la cuisine du roi et la médecine…, les Tutsi quant à eux entretenaient les vaches du roi, menaient les batailles pour défendre le royaume ou l’aggrandir en plus de donner leur fille comme reine. Ils ont donc une place à jouer dans leur pays. Et si tu trouves scandaleux qu’ils puissent lutter pour accéder au pouvoir, tu n’as rien compris de la lutte armée que les Hutu ont mené pour leur survie politique. Les mêmes action produisant les même effet, suivez mon regard… ce que je ne souhaite pas. En passant, tes 100% de Tutsi dans la société civile tu les tires d’où? Mbonimpa est compris dedans ou non?

        • Federation

          @Jean-Pierre
          J’espère que @Uwakera comprendra cette intéressante perspective historique que vous nous partagez. Pour des raisons que j’ignore, la personne en question souffre d’un ethnisme aigu. Il n’a même pas dit : 100% de Tutsi; il a dit PLUS de 100% (chose mathématiquement IMPOSSIBLE … lapsus sans doute, mais qui traduit la Haine qu’il leur voue) et il a ajouté de NOSTALGIQUES !
          J’espère juste que les personnes qui pensent comme lui sont ULTRA MINORITAIRES dans notre pays.

  6. J’ai l’impression que le parti au pouvoir semble dépassé par les événements. Mis à part que ce parti n’existe que par son haut immeuble qui lui sert de permanence et dont la hauteur démontre à suffisance le degré de corruption du parti, le Cndd-Fdd n’existe aussi que par sa milice qui disparaitra avec la chute de son patron en 2015!

  7. KECURU Kelemesiya

    Iyo nawe uba wubahiriza amategeko nkuko ubishimira abandi igihugu cacu kiba gitekanye.

  8. Datus

    Huuuu c’est une injustice, mugabo ntaco ko bibutse n’ukuo ibihano vyaheze twoshima nivyo. Ariko nibace bagirwako barekure barya bana bapfunzwe vagabond!!! Ngo peine capitale ntasoni???? Mbe barazi imyaka tugezemwo hahahaha!!! Bibwiye ngo ni mumirongo itandatu n’akangahe canke irindwi nakangahe!!! Ntaco mvuze nibanyarutse kubapfungura basi ariko ibihano bari babaciriye birerekana ko la justice burundaises igifise intambwe niiiiiiini yo gutera!!!!!

Publicité