http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2018/02/US-13FEV.pdf

M23, adhésion ou résignation ?

05-05-2013

<doc516|right>Aller sur le terrain, voir, écouter, comprendre, bref, faire leur métier, c’est ce que trois journalistes d’Iwacu ont tenté dans le territoire contrôlé par le M23 dans l’Est de la RDC. L’exercice est toujours délicat, voire dangereux, mais comment comprendre ce qui se passe dans une zone troublée sans y aller ?
Premier constat : les reporters ont découvert un pays calme, une population paisible qui semble bien cohabiter avec les rebelles.
Deuxième constat : les responsables du mouvement sont efficaces. Ils savent exposer clairement les raisons de leur combat, leurs objectifs. Le mouvement est apparemment bien rôdé dans la communication. Ainsi, le M23 réfute complètement toutes les accusations de violation des Droits de l’Homme dans l’Est de la RDC. Human Rights Watch qu’Iwacu a interrogé maintient les accusations contenues dans un rapport très sévère envers le M23.
_______________________________

{{Découvrez le sommaire de}} {Magazine spécial {{M23}} }{{, [ici->http://www.iwacu-burundi.org/spip.php?article3962]}} et {{[ici->http://www.iwacu-burundi.org/spip.php?article3963]}}
________________________________

Là où les reporters d’Iwacu ont pu arriver, le M23 montre le visage d’un mouvement serein, très bien organisé, accepté par la population.

La vie semble donc normale dans les territoires contrôlés par le M23. J’écris bien « semble » car ce calme pourrait être le fruit de la lassitude, la résignation d’une population usée par des années de guerre, de viol, de pillage. Ou alors c’est ce calme qui précède la tempête car la guerre n’est pas terminée. Le porte-parole du M23 a déclaré à nos collègues que le prochain objectif « c‘est Goma ».
Le mouvement se dit prêt à aller jusqu’à Kinshasa … La guerre peut donc reprendre.
Les journalistes d’Iwacu ne prétendent pas avoir tout compris d’un conflit très complexe, dans ce pays immense. Ils racontent simplement les faits. Ce qu’ils ont pu voir et entendre. Avec toutes les limites.
Ils partagent aussi avec les lecteurs ce qu’ils ont cru comprendre derrière cette sérénité qui laisse songeur.
_________________________

{{Voulez-vous recevoir dans votre boîte à lettres / email ce numéro spécial d’Iwacu Magazine ? Envoyez juste un message}} à {{ {[email protected]} }}
_________________

Publicité
error: Ce contenu est protégé par le droit d\'auteur