http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Elections 2015

L’Union européenne appuie l’appel de l’UA et de la CAE

Dans un communique de presse de ce mercredi 17 juin émanant des porte-paroles, la Haute Représentante de l’Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Federica Mogherini, et du Commissaire à la Coopération internationale et au Développement, Neven Mimica, l’Union européenne se range du côté de l’Union Africaine et de la Communauté de l’Afrique de l’Est.

«Les décisions sur la situation au Burundi adoptées par le Sommet de l’Union Africaine qui vient de se terminer à Johannesburg, constituent une feuille de route indispensable pour une sortie de crise dans le pays. Seule la recherche d’une solution politique consensuelle peut sortir le pays de l’impasse et préserver la sécurité et la démocratie pour tous les burundais», souligne le communiqué.

L’Union européenne appuie l’appel de l’Union Africaine et de la Communauté de l’Afrique de l’Est en vue de relancer le dialogue entre tous les acteurs politiques dès que possible. «Il importe que tous les acteurs se conforment aux conditions formulées dans l’appel. L’Union européenne est prête à mobiliser tous les moyens nécessaires et mécanismes prévus à cette fin à travers l’accord de Cotonou.»

  10   Vos commentaires
  1. Ouvrez les yeux pour avoir une vision globale de ce qui se passe dans notre monde malade:
    « Etats-Unis: un Blanc ouvre le feu dans une église fréquentée par des Noirs
    La police affirme qu’elle recherche toujours le coupable. On signale au moins neuf morts. »
    Lisez l’information à l’adresse suivante: http://www.voaafrique.com/content/etats-unis-un-blanc-ouvre-le-feu-dans-une-eglise-frequentee-par-des-noirs/2827137.html
    Où sont les défenseurs de Droit de l’homme ?, où est le Représentant des droits de l’homme aux Nations Unies ? Peut-on envisager envoyer des militaires Burundais pour aider les USA à assurer la sécurité de ses citoyens ?
    Qui vivra verra !!!

    • Stan Siyomana

      @Ntahitangiye: « Ou sont les defenseurs de droits de l’homme… »
      1. « Le reverend Al Sharpton, RESPONSABLE D’UNE ASSOCIATION DE DEFENSE DES DROITS a New York, a toutefois fait part sur Twitter de la mort de Clementa Pinckney, Pasteur de la paroisse et membre democrate du Senat de Caroline du Sud… »
      (Voir « La police traque un jeune Blanc », http://www.20min.ch, 17 juin 2015).
      2. Des organisations noires, comme National Association for the Advancement of Colored People (NAACP) pourrait en dire quelque chose ou meme organiser des manifestations au cas ou la police ne ferait pas bien son travail.
      3. Le president americain Barack Hussein Obama pourrait en dire quelque chose.
      4. Federal Bureau of Investigation (FBI) pourrait aider la police locale.

    • Stan Siyomana

      @Ntahitangiye
      Dans l’apres-midi (heure de Washington, D.C) du jeudi 18 juin 2015, le president americain Barack Hussein Obama (avec a ses cotes Joe Biden, Vice president des Etats-Unis) a fait une declaration sur les tueries de Charleston, Etat de Caroline du Sud,au sud-est des Etats-Unis.
      « Ce matin, Joe Biden et moi avons tous parle au maire Joe Riley et aux autres leaders de Charleston pour exprimer notre grand chagrin suite aux assassinats qui ont eu lieu hier soir.
      Ma femme Michelle et moi, nous connaissons plusieurs membres de l’eglise Emanuel AME Church…
      FBI est deja la sur place pour travailler avec la police locale…
      L’on nous fait savoir que le suspect a deja ete capture (= jeune blanc Dylan Roof? age de 21 ans)… »
      (voir Washington Post: « Full text: Obama’s remarks on fatal shooting in Charleston, S.C. », http://www.washingtonpost.com, 18 June 2015).

  2. Jambo

    Bujumbura est devenu le centre ou plutôt la risée du monde. Pas pour son magnifique lac Tanganyika ou son bon café mais pour essentiellement son ébullition politique et la violence policière à l’égard des manifestants pacifiques causées par la troisième candidature de nkurunziza. Bujumbura finira tôt ou tard par dégonfler ses muscles faute d’oxygène économique et de soutien international. La crise socio-économique qui s’est infiltrée tout doucement depuis quelques années ne va pas tarder à faire des siennes.

    • Mbunde

      Des manifestants qui brûlent vif les gens, incendient des maisons et des véhicules etc., vous appelez ça « pacifique ». On n’a pas la même définition du terme!

      • Sacrifice

        Aucune allusion faite au terrorisme de la police dans toutes les communes contestataires et celles qui ont peur de manifester de peur de la police et de l’absence des médias brulés par le pouvoir dictatorial Nkurunziza

  3. dester

    Rappelons que l’EAC a demandé aux partis poltiques de respecté les dates prevus des elections et maintenant l’UE se range derrière le pouvoir de Bujumbura indirectement, hhahahahaa, c’est blanc sont capables de changer de veste à moin d’une minute!!!! comme l’ont dit souvent, seul les interêts comptent, l’UE ne voit pas pourquoi elle va soutenir une opposition qui a déjà tous perdus, pourquoi elle va soutenir une opposition sans avenir, car d’ici 2017, une fois que le grand barrage sera inauguré, l’ont commencera l’exploitation de nos matiéres premières et l’UE veut aussi sa part du gateau mais ils sont exclus de ce partage car ayant pris position pour l’opposition, ils sont obligé de changer de langage pour montrer au pouvoir de Bujumbura qu’ils sont bel et bien present

    • Stan Siyomana

      @dester
      TOUT CE QUE VOUS DITES EST ARCHIFAUX.
      1. Pour le moment, les dates prevues par la CENI ne valent rien aux yeux de la CEA puisque le 31 mai 2015 il a ete demande au Gouvernement burundais de reporter les elections D’AU MOINS UN MOIS ET DEMI ET D’ARRETER TOUTE VIOLENCE/Elections in Burundi should be delayed by at least a month and a half and all violence must stop…
      (Voir AFP and Aggrey Mutambo: « EAC urges Burundi election delay, halt to violence », http://www.theeastafrican.co.ke, 31 May 2015).
      2. L’Union Europeenne n’est pas du tout « derriere le pouvoir de Bujumbura indirectement » (comme vous le dites). L’UE EST TOUT SIMPLEMENT DERRIERE LES RESOLUTIONS DE LA COMMUNAUTE DE L’AFRIQUE DE L’EST (31 mai 2015) ET DE L’UNION AFRICAINE (13 juin 2015).
      LE GOUVERNEMENT BURUNDAIS ET L’OPPOSITION DEVRONT S’ENTENDRE SUR LA MANIERE DONT LES ELECTIONS SERONT CONDUITES:
      « 10 (iii). La date des elections devra etre fixee par consensus entre les parties burundaises, dans l’esprit du communique de la CAE du 31 mai 2015 demandant un report des elections, et sur la base d’une evaluation technique conduit par les Nations Unies… »
      (Voir « Communique du Conseil de paix et de securite de l’UA. 515 eme Reunion au niveau des Chefs d’Etat. Johannesburg, Afrique du Sud, 13 juin 2015) Lu sur Bujumbura News.

  4. Jean-Pierre

    Dames et messieurs, vous perdez votre temps. Vous n’avez pas encore compris notre `leader bien aimé`. Son pouvoir émane de Dieu. Il veut devenir le Roi soleil qui régnera pour des années sur ce petit point du globe qu’on appelle le Burundi. Votre voix se perd dans le désert immense de sa spiritualité psychopathologique. Un de ses collaborateur qui a quitté le navire a révélé qu’il est incapable de se concetrer pendant 10 minutes. Il s’est muré dans un monde imaginaire où seul sa pensée unique et inique doit façonner les destinées de 10 millions d’âmes, dans la misère, la corruption, la dictature et le sang. Voici la personne à qui la nébuleuse communauté internationa a affaire.

  5. SENYAMWIZA THOMAS

    Apparemment tous ces appels ne concernent pas Président Fondateur qui ne veut rien entendre..! Le BURUNDI lui appartient, lui et ceux qui l’entourent et le conseillent d’aller de l’avant en ignorant tout appel au dialogue et au consensus politique avant les élections….. ! Vous comprenez donc que les autres, nous autres Burundais, nous n’avons rien à dire, aucune contribution à faire sur l’avenir de notre patrie..! Notre Président tient mordicus à son troisième mandat et nous devons le lui donenr, coute que coute..! Rien ne l’arrête et et il est prêt à tout pour garder le pouvoir qu’il a acquis après que des rivières de sang aient été versées au Burundi en plus de 10 ans de guerre où les cibles civiles étaient privilégiées pour des raisons de facilité et de propagande politique.. ! J’ai quand même de plus en plus l’impression qu’en termes de relations internationales et sur le plan diplomatique, en fonçant la tête baissée, ce Gouvernement, Président Fondateur et ses conseillers favoris sont plutôt par terre… !

Publicité