Économie

L’Olucome conteste le ’’bilan positif’’ de la Cour anti-corruption

01/08/2018 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur L’Olucome conteste le ’’bilan positif’’ de la Cour anti-corruption
L’Olucome conteste le ’’bilan positif’’ de la Cour anti-corruption
Alphonsine Ndizeye : «Jusqu’au 30 juin dernier, la Cour anti-corruption avait recouvré plus de 575 millions BIF contre plus de 170 en 2017».

Plus de 980 millions BIF ont été recouvrés au cours du premier semestre de cette année, a indiqué Alphonsine Ndizeye, porte-parole de la Cour anti-corruption et du Parquet Général près cette cour, lundi 30 juillet lors de la présentation du bilan semestriel.

Elle parle d’une augmentation de plus de 500 millions BIF par rapport au montant recouvré en 2017. Jusqu’au 30 juin dernier, la Cour anti-corruption avait recouvré plus de 575 millions BIF contre plus de 170 millions BIF en 2017. Durant la même période, le Parquet a de son côté recouvré 404.966 millions BIF contre 258 millions BIF en 2017.

Pour Gabriel Rufyiri, président de l’Olucome, il n’y a pas de quoi être fier du travail de ces juridictions. «Leur marge de manœuvre reste limitée par les compétences juridiques». La loi ne lui permet pas de juger les autorités du rang de ministres ou les généraux.

La Haute Cour de Justice n’a pas encore été mise en place bien que cet organe soit prévu par la Constitution. «C’est elle qui est compétente pour juger certaines hautes autorités notamment le Chef de l’Etat et les présidents des deux chambres du Parlement».

Ainsi, le Burundi a encore du pain sur la planche pour l’éradication de la corruption. Car les autorités en profitent pour s’enrichir illicitement au lieu de combattre ce fléau. Il demande au gouvernement de mettre en place «des institutions anti-corruption dotées suffisamment de compétences».

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Depuis un certain temps, Bujumbura accuse, condamne Kigali. En revanche, Kigali a toujours nié toute implication dans la crise d’un pays voisin, le Burundi. Jusque-là, cela s’exprimait au travers des marche-manifestations et autres expressions à Bujumbura et ailleurs dans des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

316 utilisateurs en ligne