Santé

L’hôpital de Cibitoke se dote d’une salle néonatologie

29/05/2017 Jackson Bahati 0

C’est l’association italienne” Comitato Collaborazione Medica” qui vient de l’octroyer à cet établissement sanitaire. Les responsables saluent cet acte.

Les couveuses
Les couveuses

Célestin Ndayakoze, directeur de l’hôpital, se réjouit de ce don qui va aider les enfants nés prématurément. « Les cas des décès infantiles vont diminuer suite à cette salle de néonatologie dont nous venons de bénéficier. » D’après lui, même les garde-malades qui passaient souvent la nuit à la belle étoile suite au manque de salle vont trouver un endroit pour se reposer.

Du côté des parents, c’est un sentiment de satisfaction et de remerciement à l’endroit de ces âmes charitables. « En cas de la naissance d’enfants prématurées, nous étions obligés de descendre à Bujumbura faute de salles de néonatologie», se réjouissent les femmes rencontrées à l’hôpital. Selon ces parents, ça leur coûtait cher par des frais de transport, le repas et d’autres dépenses. D’après une mère qui garde une malade à cet hôpital, les familles qui ne disposent pas d’assez de moyens financiers étaient obligées de couvrir leurs enfants avec du coton. « Beaucoup de familles perdaient leurs enfants dans de telles circonstances ».

Pas de couveuses

C’est le constat du personnel soignant et des responsables de cette structure sanitaire. En attendant que ces appareils soient à leur disposition, le personnel soignant est contraint de continuer d’utiliser le système dénommé méthode « mère Kangourou” pour couvrir les enfants nés prématurés. Elle consiste à porter un enfant prématuré sur le ventre en contact peau contre peau.

Les responsables de cet hôpital demandent à ces bienfaiteurs de leur donner le matériel qui reste.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

286 utilisateurs en ligne