Editorial

L’heure de rappeler à l’ordre

11/05/2018 Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’heure de rappeler à l’ordre
L’heure de rappeler à l’ordre

Il n’est jamais tard pour recadrer. Dix jours après le lancement de la campagne du référendum constitutionnel, des irrégularités ont été signalées, surtout les premiers jours.

Oui, des jeunes zélés affiliés aux partis en lice se sont illustrés par l’intolérance politique. Ils ont intimidé, stigmatisé, insulté, tabassé des adversaires d’autres formations politiques.

Certains médias ont joué le deux poids deux mesures en privilégiant quelques acteurs politiques en campagne et en ignorant les autres. Pourtant, ils ont signé un Code de bonne conduite des médias en période électorale. Ils se sont engagés à « garantir aux parties prenantes aux élections l’accès libre et équitable aux organes de presse.» L’autorité de régulation qu’est le Conseil national de la communication devrait rappeler à l’ordre ces médias qui violent le Code électoral.

Quelques policiers ont oublié, déshonoré l’uniforme qu’ils portent et le code de déontologie qui les guide. Dans certains endroits, ils ont menacé les sympathisants de certaines formations qui battent campagne. A leurs supérieurs de les rappeler à l’ordre.

Une mise en garde doit aussi être donnée à certains administratifs qui utilisent le charroi de l’Etat dans les meetings, aux fonctionnaires qui désertent le travail.

La fièvre électorale peut engendrer quelques débordements à la veille du référendum constitutionnel. Les dérapages constatés dès les premiers jours de la campagne doivent être découragés.
La diversité des idées et des opinions doit être supportée et tolérée. Elle est garantie par la Constitution.

A six jours du scrutin, il est urgent de donner des messages forts, pour voter dans un climat apaisé. Aux leaders des partis politiques en compétition pour le « Ego » ou le « Oya », d’appeler à la tolérance. «Je ne suis pas d’accord avec toi, mais je te laisse faire par respect des différences.»
A chaque intervenant dans ce processus crucial pour l’avenir du pays de jouer positivement son rôle. L’histoire nous jugera.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

723 utilisateurs en ligne