Club de la Presse

Les premières assises nationales des médias ont été un succès

Les premières assises nationales des médias ont eu lieu dernièrement à Gitega et ont donné des résultats satisfaisants en termes de qualité des participants, des débats et des engagements des uns et des autres à protéger et promouvoir davantage la liberté de la presse, se sont accordés à dire les invités à l’émission passée de club de la presse.

Le coordinateur du studio Ijambo, Jérôme Niyonzizma, a apprécié « positivement » l’initiative et le cadre d’échange qui a été « très franc», surtout entre les représentants des pouvoirs publics et les médias indépendants. Par ailleurs, «on a eu l’occasion de développer des stratégies à caractère économique pour aider les médias à se relever. Maintenant, il faut attendre la mise en place des comités de suivi des recommandations. Parmi ces recommandations, l’une demandait au Conseil national de la communication (CNC) de traiter les médias au même pied d’égalité. Au niveau des moyens, on a recommandé l’autofinancement interne et l’effectivité du fonds d’appui aux médias, a-t-il ajouté.

La Directrice de l’information à la radiotélévision Renaissance, Emeline Muhorakeye, a également salué « cette volonté de dialoguer sur les relations entre les médias et les pouvoirs publics. Mais il faudra des actions concrètes après toutes ces discussions. La question qui se pose est maintenant de savoir si cela va être possible ? Il faut une volonté des uns et des autres maintenant qu’on avance vers de nouvelles élections. Il ne faut pas non plus se leurrer car des problèmes de fond persistent », a-t-elle conclu.

De l’avis de Jérôme Nzokirantevye, le porte-parole du sénat, « comparativement aux Etats généraux de la communication qui s’étaient terminés en queue de poisson, les premières assises des médias ont été un succès. On sentait qu’il y a une volonté de part et d’autre d’assainir le climat entre les pouvoirs publics et les médias».

Publicité