Archives

Les pêcheurs de Kibenga pleurent un des leurs

23/11/2013 Abbas Mbazumutima 4
Accès réservé aux membres du Club des amis d'Iwacu

Pour accéder à l’ensemble de nos contenus numériques, abonnez-vous et devenez membre du Club des amis d’Iwacu

Votre abonnement vous donne accès à :
  • Toutes nos archives numériques (10 ans), soit près de 15.000 articles
  • Un moteur de recherche avancé, simple d'utilisation et performant
  • Notre newsletter quotidienne et nos alertes
  • Nos publications imprimées en accès numérique dès leur parution
  • Nos éditions spéciales imprimées et en ligne

Soutenez une presse indépendante et de qualité !

Abonnez-vous maintenant !

Consultez nos offres et bénéficiez de l’information la plus complète sur le Burundi

Forum des lecteurs d'Iwacu

4 réactions
  1. KABIZI ANDRE

    À Mr le Journaliste Abas MBAZUMUTIMA,
    « D’après un autre pêcheur, ces prédateurs manquent rarement leur cible : « Quand ils se montrent, c’est souvent trop tard, leurs mâchoires aux dents acérées se referment dans un mouvement brusque sur leurs proies qu’ils emportent aussitôt loin du rivage pour le noyer. La victime a beau se débattre mais ces carnassiers ne lâchent pas…… »!!!!!

    Ce que vous affirmez ci-dessus est archifaux….!
    1. Les hippopotames ne sont pas des prédateurs, pas du tout alors. Ce sont des carnivores paisibles qui se défendent seulement quand ils se sentent menacés au niveau du territoire qu’ils contrôlent…! Les lions, les léopards etc…sont des prédateurs carnassiers…pas les hippopotames s’il vous plaît… !!!!!!
    2. Les hippopotames ne sont pas des carnassiers, ce sont des herbivores. Ils n’emportent jamais leurs victimes. Ils les blessent c’est juste par leurs dents mais les laissent toujours sur place mortes ou blessées…. !!! Une précision importante: même si le malade ne meurt pas, il faut noter que les blessures causées par les canines des hippopotames sont très difficiles à soigner la salive de ces herbivores immenses contenant des microbes très virulents et très résistants au traitement….!! Alors un conseil à vous MBAZUMUTIMA : dorénavant, renseignez-vous encore d’avantage avant de nous informer. Sinon, vous risquerez de nous désinformer…..Bon courage malgré tout….!!!!!

  2. Kirinyota

    c’est dommage, mwihangane ababuze! que son âme se repose en paix.

  3. Nathan

    Turahojeje umuryango n’abagenzi babuze.

  4. RUGAMBA RUTAGANZWA

    Dans les pays où il y a encore des parcs nationaux protégés (Afrique du sud, Kenya, Tanzanie, Namibie, Zambie, Botswana etc…), il faut savoir que les hippopotames sont les animaux qui tuent le plus de gens.. Après viennent les buffles puis les lions.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Bujumbura vs Kigali : Quand les mots attirent les maux

Depuis un certain temps, Bujumbura accuse, condamne Kigali. En revanche, Kigali a toujours nié toute implication dans la crise d’un pays voisin, le Burundi. Jusque-là, cela s’exprimait au travers des marche-manifestations et autres expressions à Bujumbura et ailleurs dans des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

388 utilisateurs en ligne