Société

Les médias appelés à la majoration des programmes consacrés aux enfants

07/03/2018 Chanelle Irabaruta 0

Jacques Nshimirimana, président de la Fédération nationale des associations engagées dans le domaine de l’enfance (Fenadeb), appelle les médias à augmenter le temps consacré aux programmes pour enfants.

Jacques Nshimirimana : «Les médias devraient commencer à partager des articles et des émissions en rapport avec cette journée.»

«Ils ont une obligation morale de prendre les devants pour donner la parole aux enfants», a-t-il déclaré ce mardi 6 mars, marquant la journée internationale de la radio et de la télévision en faveur des enfants.

D’après cet activiste de la société civile, cette journée n’est pas connue au Burundi. Ainsi il les exhorte à produire des programmes à cet effet. « Cela permettra de mobiliser la population autour des défis auxquels les enfants font face ».

Il va jusqu’à leur suggérer d’impliquer les enfants, notamment à la production des émissions. Et d’insister sur le devoir des médias d’informer et de former la société, les enfants en particulier : «Ils font partie de la société actuelle et future».

M. Nshimirimana recommande au Conseil national de communication (CNC) d’initier un prix national dédié au média qui se sera distingué chaque année en matière de promotion des enfants par le biais de leurs programmes.

A titre d’exemple, il évoque «le prix international children day of broadcasting» initié par l’Unicef dans les pays de l’Afrique de l’Ouest». Et d’assurer que la formation des journalistes en droit de l’enfant est strictement nécessaire.

CNC

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

535 utilisateurs en ligne