http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Football

Les ’’Intamba’’ battus à domicile par les ’’Warriors’’ de la Namibie

C’est par un score de 3 buts à 1 en faveur de la Namibie que les Hirondelles ont échoué ce samedi 26 mars devant son public au Stade Prince Louis Rwagasore. Match perdu dans le cadre de la journée des éliminatoires de la CAN 2017.

C’est dans un stade plus ou moins rempli que les Hirondelles livrent ce match. Tous les grands noms sont alignés : Amissi Tambwe porte son numéro 9 mais il est effacé, Christophe Habarugira essaie de s’activer à l’aile gauche, Dugarry Ndabashinze est également de la partie de même Karim Nizigiyimana, le capitaine des Intamba.

La Namibie aussi est là avec sa liste fétiche. Le portier namibien est impeccable dans le bois, la défense est bien en place. Tous les assauts que ce soient des Burundais ou des Namibiens sont infructueux jusqu’à la fin de la première période. Elle se termine sur un score vierge. L’arbitre tchadien renvoie ces deux équipes aux vestiaires.

En seconde période, les Burundais perdent les pédales. A la 51ème minute suite à une erreur de défenseurs burundais, l’attaquant namibien Benson Shilongo marque le premier but de la rencontre. Les fans des Intamba changent de camps et encouragent les ’’Guerriers namibiens’’. Deux minutes plus tard, l’infatigable numéro 13 Peter Shalilule des Warriors exige Mac Arthur Arakaza de chercher le ballon au fond de ses de filets à la 53ème minute.

Désillusion burundaise. Les ’’stars’’ burundaises déçoivent leur propre public. Changement de joueurs. Dugarry sort, Shassir Nahimana entre. Le match est animé. Tambwe aussi quitte le terrain, Yamin Selemani anime le match.

A la 81ème sur une bonne passe de Shassir Nahimana, l’international burundais Abdul Razak Fiston avec une bonne retournée acrobatique marque.

2 buts à 1 en faveur de Warriors. A la 88ème minute, les Warriors crucifient les Burundais par un troisième but marqué par Hendrick Somaeb. Le stade se vide avant que le commissaire du match ajoute les 4 dernières minutes. 3 à 1 en faveur de la Namibie est le score finale.

Les joueurs se justifient

«Je ne comprends pas comment nous avons perdu ce match», se défend Abdul Razak Fiston. «Ce qui est sûr, nous ne sommes pas tous en forme et sur terrain nous n’avons pas pu faire de bonnes combinaisons», renchérit celui a sauvé l’honneur en marquant pour le Burundi. Et à Tambwe Amissi d’ajouter : «C’est à cause de la fatigue que nous avons perdu ce match.

Nous avons essentiellement travaillé sur l’aspect physique et délaissé le côté tactique», se justifie ce joueur évoluant en Tanzanie dans le club de Yanga.

Ricardo, l’entraineur de Warriors se dit content de s’assurer de ces trois premiers points. Pour le match retour ce mardi 29 mars, il promet un carton pour les Intamba. Ils se sont envolés pour Windhoek ce samedi dans la soirée.

Publicité