http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Sports

Les étudiants de l’IEPS, en manque de tenues de sport, parviennent à récolter 1 million de Fbu

Ou plus exactement 1.122.700 Fbu récoltés par les étudiants de Baccalauréat II à l’Université du Burundi, dans l’Institut d’éducation physique et des sports (IEPS). Objectif : se procurer le matériel pédagogique comme les tenues de sport. Une action appréciée par les autorités rectorales.

Quelques étudiants de BAC II exécutant des travaux de propreté sous la supervision du doyen de l’IEPS, Athanase Nsengiyumva ©Iwacu

Quelques étudiants de BAC II exécutant des travaux de propreté sous la supervision du doyen de l’IEPS, Athanase Nsengiyumva ©Iwacu

« Cette idée est née des étudiants eux-mêmes. Sur leur maigre bourse de 9.000Fbu par mois, ces étudiants ont décidé de prélever une petite somme durant 3 mois. Ayant constaté que c’est une bonne initiative au moment où l’Université fait face à des grèves répétitives liées sur la bourse, nous avons décidé de les encourager et les soutenir », indique Xavier Ngendakumana, un des professeurs de l’institut. Il souligne que cela peut servir d’exemple aux autres étudiants qu’au lieu de compter tout sur l’Etat, par des petites initiatives, ils peuvent satisfaire certains besoins sans tendre la main.

Et à Ménard Nkengurutse, vice-délégué de BAC II de préciser : « chaque étudiant de 2ème année a accepté de cotiser sur une période de trois mois 10.300Fbu ». Ces étudiants comptent mettre en place une association dans le but de s’entraider mutuellement même après leurs études. Et dans le cadre de montrer à la communauté universitaire cette bonne initiative, ils ont exécuté ce mercredi dans l’après midi des travaux de propriété dans tous les locaux de l’IEPS. Même leurs professeurs ont participé dans cette activité  en guise d’encouragement.

Pour le doyen de l’IEPS, Athanase Nsengiyumva, « cela constitue une démonstration que ces étudiants sont fiers de faire partie de notre institut ». Car, précise-t-il, c’est pour la 1ère fois que les étudiants prennent ce genre d’initiative. Et plus intéressant encore, se réjouit-il, sur leurs tenues, « ils ont décidé de mettre le logo de l’IEPS ». Cette autorité lance un appel aux autres étudiants de pousser loin et constater qu’ils sont capables de faire des projets bénéfiques malgré leurs maigres ressources financières. « L’union fait la force », conclut-il tout en promettant de les soutenir jusqu’à ce que leur association en gestation soit agréée et renforcée.

  2   Vos commentaires
  1. It’s very encouraging, continue this same way, who knows, tomorrow will bring something new. Yeah.

  2. Barekebavuge

    Courage chers étudiants. Mais que l’Etat ne se dérobe pas de ses missions régaliennes.

Publicité