http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Football

Les équipes burundaises aiguisent leurs crampons

08-03-2016

L’équipe de VITAL’O, après une intense préparation, s’est envolée, ce mercredi, vers le Nigéria pour jouer la 16ème de finale de la Ligue de champions africains. Pour sa part, Athlético Olympic accueille le club FC Mounana, ce samedi.

Les joueurs de Vital'O FC aux entraînements

Les joueurs de Vital’O FC aux entraînements

Au centre technique situé dans le quartier 9 de la zone Ngagara, commune Ntahangwa au Nord de Bujumbura, le QG des Mauves et blancs. Les joueurs y sont logés et nourris.

Les sorties sont interdites sauf pour une bonne raison. Tous les après-midi, durant près de deux semaines, les poulains du coach Etienne Ndayiragije se préparent au match aller de ce dimanche pour affronter le club nigérian d’Enyimba. « Nous nous préparons chaque jour après-midi au terrain du Centre technique », affirme l’entraîneur principal de Vital’O. « Je me focalise sur les préparations psychologiques, mentales et physiques de mon équipe car les matches joués à l’étranger demandent beaucoup de concentration et de maturité », poursuit l’entraîneur principal des Mauve et blanc. «  Aucun joueur n’est malade, mais Kiza Fataki ne sera pas avec nous au Nigéria car il a écopé de deux cartons jaunes. Mais au match retour il va renforcer l’équipe », se console le coach de Vital’O.

« Nous y allons pour gagner »

Les joueurs de Vital’O attirent la curiosité de plusieurs personnes, lors de leurs entraînements. L’équipe type de champions du Burundi et qui est en passe de la redevenir est là. Toutes « ses stars » sont présentes accompagnées de leurs fans. Le gardien Mac Arthur Arakaza n’a pas hésité de céder sa bouteille de jus à un petit garçon, après son entraînement, en jetant un śil sur un drapeau blanc peint à la hâte en son honneur. Il y a les badauds pour encourager leurs « idoles », le staff de Vital’O et même les passants en profitent. Pour l’attaquant Shabani Hassan dit Chabalala, « les préparatifs pour le match aller contre Enyimba vont très bien. Il n’y a pas de blessés parmi nous. Nous vous promettons une victoire au Nigéria.»

Quant au capitaine de Vital’O, Kaze Gilbert alias Demunga, il estime que « le moral est bon au sein de toute l’équipe bien que nous ne serons pas avec Tambwe Floribert à cause de ses blessures et Kiza Fataki pour deux cartons jaunes.» Et de conclure : « Avec deux derniers matches du championnat national joué à Bujumbura, nous avons marqué 7 buts sans en encaisser. C’est un bon entraînement pour nous. Nous y allons pour gagner car nous voulons la qualification. »

Vital’O FC joue, ce dimanche 13 mars, contre Enyimba au Nigéria. Il est le tombeur de l’équipe de Lioli FC du Lesotho en 32ème de finale de la Ligue de champion africain. Le match retour de Vital’O aura lieu, à Bujumbura, le 26 mars prochain.

Atletico Olympic accueille à la maison

Qualifié à son tour à Bujumbura pour les 16ème de finale de la coupe de la Confédération africaine, Athletico Olympic sera opposé au club gabonais de FC Mounana, ce samedi 12 mars, au Stade du Prince Louis Rwagasore en match aller. Dans deux semaines, le match retour au pays d’Ali Bongo. Selon des joueurs, les préparatifs vont bien, surtout que le match sera joué à domicile. «  Nous avons intérêt de faire le carton plein ici avant le match retour au cours duquel tout peut changer », nous confie un de joueurs d’Atletico Olympic sous anonymat. En 32ème de finale, Atletico Olympic avait éliminé les Comoriens de Fomboni FC.

Publicité