http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Justice

Les diplomaties américaine et européenne préoccupées par la détention de Pierre Claver Mbonimpa

22-05-2014

Après la déclaration d’hier de la Délégation de l’Union européenne sur le climat politique au Burundi et l’arrestation du président de l’Aprodh, c’est au tour du Département d’État de s’exprimer.

Les deux institutions font part de leur « préoccupation » après l’arrestation le 15 mai de Pierre Claver Mbonimpa. Ainsi, la Délégation de l’UE demande au gouvernement burundais « que tout soit mis en œuvre pour que les procédures judiciaires et les droits de l’accusé soient respectés, dans ce cas tout comme dans d’autres cas récents mettant en cause l’exercice des libertés d’opinion et d’expression. »
La porte-parole du Département d’Etat, Jennifer Psaki, a quant à lui « exhorté le gouvernement du Burundi à respecter tous les droits de M. Mbonimpa, conformément à la loi burundaise et aux droits humains internationaux », soulignant que « l’ambassade américaine à Bujumbura tente de s’entretenir avec le ministre burundais de la Justice. »

Samantha Power, on Pierre Claver Mbonimpa caseMême si l’on note que Pierre Claver Mbonimpa est écroué pour « atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat », les deux diplomaties soulignent l’importance notamment, dans le contexte actuel, du rôle de la société civile, du fonctionnement équitable de la justice et de la liberté d’expression, éléments essentiels pour « garantir un environnement politique adéquat pour les futures élections. »
Sur ce point, l’ambassadeur des États-Unis aux Nations Unies, Samantha Power, a été plus explicite dans un tweet en demandant au gouvernement, accusé d’armer les Imbonerakure, « de régler les appréhensions au lieu de s’en prendre aux messagers. »

On notera que la Délégation de l’Union européenne au Burundi n’a pas manqué de se féliciter de la tenue de l’atelier d’évaluation de la feuille de route qui « contribue à l’approche inclusive nécessaire à la tenue des prochaines échéances électorales », et « encourage vivement l’ensemble des parties prenantes à se conformer aux Principes généraux pour la bonne conduite des élections de 2015 approuvés par consensus » à l’issue de la rencontre.

  77   Vos commentaires
  1. avatar Lambert

    Je crois que certains internautes comme Ayuhu et ses accolytes ont ete aveugles par le fanatisme si c`est pas l`extremisme.
    Birambabaza iyo mbonye umurundi yitwa ko azi gusoma no kwandika yiyumvira uko. Mbega ko munegura abo bazungu bagerageza kwamira ubutegetsi guhemukira abarundi kandi muzi neza ko harimwo n`abanyu? Pourtant, vous savez tres bien que ni vous ni le pouvoir de bujumbura personne n`a raison. Mugomba ko ari ba nde bubaka uburundi atari mwebwe? Muvuga ngo ubutegetsi bukora neza; bwakoze iki ko mu myaka cumi ata kintu na kimwe mwokerekana cahindutse. Uko buyoya yasize agitembeje mwabandanirijeho aho kumubaza ivyo yivye n`abiwe kugira mumubohe asubize ivy`abarundi none ubu uzoraba ko atari peter azobibazwa.
    Muravuga abazungu kandi aho ndazi ko mwese mwagiye kubasaba indaro; ndabona abo bose biyandikisha icongereza n`igifaransa kidafashe nca mbona ko bize amashure y`abahumure kw`abo bazungu nyene none ntimwohimba mugahisha mukarondera nyabuna kubaka igihugu mu busaza mukazoja iwanyu, erega harya amahanga arahanda nimba mutari mubizi.

  2. avatar Aaron

    Ndabira aha naho ni kwa Samatha a l’universite de California murabe ingene la police bacuca mu maso abanyeshure kandi ata namanyama bafise
    Watch this : http://www.youtube.com/watch?v=6AdDLhPwpp4

  3. avatar MANI

    Jewe Abarundi barantangaza (naho na jewe ndi we). Baraja ngaho bakaboroga ngo ubukene buratwishe na yo mu gice kinini amabi y’ubwo bukene ava kuri bo. Nk’uku kwo kuburagiza MBONIMPA bene kubigira no kubishigikira ntibabona ingaruka zavyo. Et surtout que bamuhora ubusa. Ewe Barundi !!! Nanje ndi we (MBONIMPA) ibintu bigahinduka noba uwa mbere mu kuvugira aba dd bari mu mvuto.

  4. avatar Jean

    Mardi 20 mai 2014, Pierre Claver Mbonimpa président de l’Aprodh, arrêté vendredi 17 mai à minuit 25’ à l’aéroport international de Bujumbura, alors qu’il tentait de fuir le pays. Il a été par la suite emprisonné à la prison centrale de Mpimba pour atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’Etat. Ayant résolument décidé de prendre faits et cause pour son compagnon politique Léonce Ngendakumana afin de le soustraire des filets de la justice burundaise, il a mis en scène une histoire horrible, qui fera parler de lui pendant longtemps et qui lui coûte aujourd’hui un lourd tribut. Pour justifier la thèse de son compère Ngendakumana, selon laquelle, une catastrophe humanitaire en perspective au Burundi, va s’abattre sur le pays dans un avenir proche, il a tout bonnement accusé la jeunesse affiliée au parti au pouvoir « Imbonerakure », de mener des entrainements paramilitaires sur le sol de la République Démocratique du Congo (RDC), et que certains d’entre ces jeunes bien connus, et de façon nominative et affirmative sont morts. Telle une chauve souris effrayée par la lumière du jour, telle a été la mine que Mbonimpa a affichée devant le substitut du procureur de la République en mairie de Bujumbura Salvator Ndayiziga alias Nyamwinzi, à la vue de ces jeunes déclarés morts par lui-même sur les ondes des radios privées. Il s’agit d’Henri Ngendanzi, Innocent Musoni et Ferdinand Kwizera qui pourtant se sont présentés en chair et en os au parquet. Sans attendre un instant, il n’a pas répété sa déclaration, apprend-on mais a cherché à atténuer sa peine. « C’était juste pour ouvrir une enquête sur ce qu’on m’a dit » (sic). Est-ce une circonstance atténuante ? Peut-on se demander. Mbonimpa aurait mieux fait de s’exprimer au conditionnel et s’abstenir de donner les noms. En attendant que d’autres personnes figurant sur cette page nécrologique, Pierre Claver Mbonimpa reste toujours locataire de Mpimba.

  5. avatar Eposed

    I don’t get Samantha Power. she is failing to pock fire in Syria and Iran but she is aiming in small and poorest country like Burundi. Shame on you as this USA we live in is falling soon. Samantha Power please fix first what you have started in Ukraine and then free those in Cuba bay. Power you cannot say messengers when they from the darkness. please do not spread those demoniac spirits of genocide in our country we still have families there. do not repeat what you have caused Rwanda in 1994.
    May God protect my poorest Burundi.

  6. avatar Godefroid

    Il est curieux de voir ces auto-procrames donneurs de lecons reagir de la maniere comme si leur agents deguises en defenseurs de droits de l’homme sont au dessus de la loi. Il le font tout simplement pour humilier ce pouvoir de Bujumbura qui a refuser de cooperer avec leur proteges de la region des grand lacs come Kagame e Museveni dans l’agenda de la destabilisation de notre tres riche voisin la RDC. Alors ils sont pret avec n’importe quel moyen a destabiliser ce pouvoir de Bujumbura. Les Burundais tous ensemble doivent faire attention pour barrer a cette agenda satanique. Ils le font dans plusieurs pays a travers le monde avec les consequences que tout le monde connait. Pour eux les elections de 2015 est une opportunite pour relancer cette campange de diabolisation et d’intimidation en activant les organisations de la societe` civiles en conivence avec les media prives moyenant des grosses somme d’argent afin de changer le regime en place si c’est possible. Ces « Bazungu » se contredisenet chaque jours, si c’est la justice pour Mbonimpa qui les preoccupent beaucoup, Ils devraient d’abord la rendre chez eux en demandant la liberation de Bradley Manning qui croupit en prison pour toute sa vie pour simplement avoir expose les massacres commis par l’armee Americaine aux Irakiens. Qu’ils laissent de traiter les Africains comme des imbeciles. Le principe de diviser pour reigner reste toujours un outil de preference au maitres du monde pour nous dominer et Souvent dans les media occidentaux, on dit « le pouvoir Hutu » quand on fait reference au pouvoir en place au Burundi. Mais on ne mentione pas la « societe civile Tutsi » quand on fait reference a la societe civile Burundaise alors que la quasi totalite des leaders de ces associations sont de l’ethnie Tutsi. Alors quand le « Bazungu » et la societe civile prennent toujours les meme positions quand il s’agit de condamner les actions du gouvernement, ca succite de inqietudes et le pouvoir prend cette menace aux serieux en reagissant comme il l’a fait sur le cas Mbonimpa. Comme mot final, je rappele au doneurs de lecons de respecter notre souverainete, notre democratie et d’arreter de mettre du feu sur l’huile en restant partiales dans leur prise de positions. Certains leaders de la societe civile se sentant soutenu par les puissances dans leur prises de position biaisees, se croient au dessus de tout et affichent une arrogance et mepris enver les autorites. Souvenez – vous que c’est le peuple qui a mis nos dirigents la ou ils sont et ne pas respecter les autorites c’est manquer du respect a ces milliers de Burundais qui ont mis leur confience en eux. Merci

  7. avatar MUYINGA

    Dapres ce videohttp://youtu.be/y8lB9ThlZLg ,Et si c était au Burundi!!!mais les pays puissants se contenter de critiquer les pays pauvres alors que c est la meme chose que dans leurs pays,Que nos Banyagihugu batobato ne tombent pas dans le piége!http://youtu.be/y8lB9ThlZLg

    • avatar Rose Hakizimana

      abo bose bigira ba sindabibazwa ngo n ukwo bashigikiwe nu butegetzi ,bamenye ko buca bugacana ayandi uyu musi ni mbonimpa ejo n uwundi kandi uwo wundi ashobora kuba jewe canke wewe,ntitukabe ibijuju ngo tuje ngahe tuje mu kibanza c ubuteketsi,ahubwo nitubarire ico kibazo c ibigwanisho n iyo migwi y abagwnyi bari muri congo ,kuko ni leta y abarundi ikorera abarundi itegerezwa gusigurira abarundi bose kurivyo vyose ,abarundi badasobanukiwe neza

      • avatar Kiranga

        C’est vrai que tout ce que Notre gouvernement fait n’est pas « blanc ». Mais il est temps si pas tard que notre société civile apprennent aussi à dire la vérité. Pourquoi peu de semaines après la fameuse info ou rumeur sur la « distribution d’armes aux imbonerakure », survient maintenant la formation militaire des imbonerakure au Congo????Il faudrait que l’on pousse plus loin les enquêtes pour savoir l’objectif des gens qui diffusent de tels propos. Comment se fait-il que la société civile brandisse des photos comme preuve de tels actes? Je ne nie pas ce que la société civile dit car je n’ai pas de preuves, mais également les preuves de photos ne tiennent pas. A l’époque actuelle, avec l’évolution de l’informatique, on peut faire un montage de photos qui montrent tout ce que l’on veut faire sans même aller sur terrain. Si des jeunes sont allés au congo, sont-ils rééllement des imbonerakure? ne sont-ils pas allés combattres pour Nzabampema du FNL? pourquoi pas pour le M23! Quand les jeunes Tutsi sont allés combattre pour le M23, avant 94 pour le FPR, c’était top secret dans le milieu de la société civile burundaise. La société civile commence à dire que Mbonimpa était de bonne foi en donnant de fausses photos!!! Quelle stupidité??? pourquoi n’a-t-il pas sélectionné des photos dont il était sûr? Au Burundi, on a tout vu, on n’a donc pas le droit de raconter du n’importe quoi dans les médias. Tel est pris qui craoyait prendre!! Je pense que Samantha viendra aussi au Burundi pour donner léçon à la société civile et pourra se rendre compte que sa dernière visite au Burundi a été motivé par des rumeurs qui visent à chasser tout simplement les hutus du pouvoir. Je suis d’accord que nos dirigenats commettent des arreurs, parfois même très graves qui ont besoin d’un clein d’oeil de la société civile, mais la société civile doit rester réellement société civile. En terminant, Mbonimpa a quand même aidé le pays en plaidant pour les droits de l’homme, les jours de corrections qu’ils vient de passer à la prison sont suffisants, il faudrait le libérer. Mais il faut que lui aussi il dise MEA CULPA pour avoir donné de fausses preuves. j’ai l’envie d’entendre de la bouche de Pacifique nininahazwe, Léonce ngendakumana, Nditije, reconnaître que Mbonimpa a montré quelques photos qui sont fausses avant de demander (pas d’exiger) sa libération.
        KIRANGA

    • avatar borntomakelovenotwar

      Vous faites bien d’éclairer le Public que ça se passe partout. MAIS, ce n’est pas bien. Les provocateurs doivent être identifiés et punis, mais aussi ceux qui utilisent démesurément la force de l’Etat.

  8. Kera ngo ubutungane bwacira inkonda. Aho hari kuntwaro ya NTIBA. Ngo yari intwaro y’aba Tutsi, ubu naho ni intwaro y’ubwoko ubuhe ko mbona, aba Hutu n’aba Tutsi bahereye mu Mpimba. None ubu twovuga ko ubutungane bucira iki? Harageze aho abarundi tuva I buzimu tukaja I buntu.
    Tukaja hamwe tukarengera amoko, tukiyamiriza intwaro yose mbi, iyo ituruka hose. Duhereye kuri iyi y’aba DD. Abo barundi nabo ngo ni abacamanza, bihanure, bibuke ko baciye mw’ishule, bareke kuba I bijuju bijujutira mu manyanga y’aba DD.
    Ndavuze ariko nsimvura.

  9. avatar vios

    Baza Pita ya coup d’etat yo muri 2006 aho yahereye ko ataraduha ivyemezo,Notre swahilophone d’Umuhuza ko yigeze kuvuza induru ngo hari abagire bamwirahire vyahereye he?
    Mwaba DD ntimwihende musigaje igihe gito mukawunwa nawe uwo mutama Mbonimpa muramurekura ku nguvu hama iyo orgueil ntawe igikanga.

    Mutama Mbonimpa ntaco agatinya ku myaka afise kandi yama yabibabwiye arasubiye kubasesera agatabi ku migambi igayitse mupanga ata strategie nimwe mwiyumvira.

    Ntakintu na kimwe muzigera mupanga ngo gishoboke kubera mubikorana ubujuju burengeje.

    Ciao

  10. avatar Mutima|

    À ce qu’on remarque, apparemment les droits de l’homme ont plus d’importance que la loi!… Mais c’est uniquement quand cela ne concernent pas les lois des pays de ces représentants donneurs de leçon… Mais puisqu’il s’agit de respect de droits de l’homme, tentons d’analyser la situation sous le même angle.

    Juste en tenant compte des photos et ses déclarations de Pierre-Claver Mbonimpa à la radio, combien de droits aurait-il violés? Voyons :

    – droit à la vie : ces gens étaient morts sans être morts;
    – droit à la vie privée : ils se sont retrouvés malgré eux exposés au danger, à la place publique;
    – droit à l’honneur et à la réputation : il paraît qu’il y a des photos qui ont été prises au bureau de l’APRODH? Que pensez-vous des droits de ces gens (sur les photos et cités à la radio) au cas où ils n’avaient pas donné leur aval?

    Voici ce qu’énonce l’Article 12 de la DÉCLARATION UNIVERSELLE DES DROITS DE L’HOMME :

    Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes.

    « Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes!!!! »

    N’est-ce pas cela que la loi et la justice sont censées être en train de faire? Ces gens qui demandent que les droits de Mbonimpa soit respectés oublient que la toute première phrase de l’Article Premier de la même déclaration stipule que « Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. »

    Je ne vois en aucun cas pourquoi les droits de Mbonimpa devraient primer sur ceux des autres qu’il n’a pas respectés. On n’a pas empêché à son organisme de continuer de fonctionner. S’il n’a pas mis en place du personnel et une structure qui devraient assurer la relève en cas d’empêchements tels que la maladie ou l’arrestation, il tombe malheureusement dans cette catégorie de mégalomane qui ne veulent rien entendre d’un partage de gloire!… Avez-vous suivi mon doigt?… Ou c’est peut-être un manque de moyens ou de compétence organisationnelle… quand même!

    Et enfin, l’article que je préfère dans ce cas-ci particulièrement :

    Article 30

    Aucune disposition de la présente Déclaration ne peut être interprétée comme Impliquant, pour un État, un groupement ou un individu, un droit quelconque de se livrer à une activité ou d’accomplir un acte visant à la destruction des droits et libertés qui y sont énoncés.

    Peut-être que j’ai tort… Mais…

    Est-ce que protéger les droits des autres ne devrait pas aussi inclure les respecter?

    • avatar Funny

      Oui mais, Mutima, mesures-tu la gravité de tes propos? Hier PC etait accusé d’atteinte a la surete interieure et exterieure de l’Etat. Aujourd,hui, l’accusation a allegrement changé en (a) Atteinte a la sureté de l’Etat (on ne connaît laquelle?), (b) incitation a la desobeissance publique (contre un Etat paria!), (c) troubles de la paix publique (pour avoir denoncé des entrainements militaires averés!). Et sans retenue ni consideration envers l’homme les plus integre que compte encore ce pays, tu te plais a l’accuser d’atteinte au droit (i) a la vie, (ii) a la vie privée, (iii) a l’honneur et la reputation!!!
      J,en reviens pas! Ce pays est foutu. p.s. As-tu vu le film Gito –l’Ingrat de Leonce Ngabo?

      • avatar Mutima

        Je n’ai accusé personne!… J’ai seulement relever une observation quant aux contradictions concernant les demandes des défenseurs de Mbonimpa. S’il est censé protéger et défendre les droits humains, pourquoi se plairait-il à les violer? Et pourquoi exigerait-on un traitement de faveur ou des circonstances atténuantes dans son cas? Si les victimes de sa sortie en ondes portent plainte, je suis (presque!) sûr qu’on pourrait ajouter ces accusations à son dossier.

        C’est drôle, aucun n’a daigné demander qu’il soit puni s’il est trouvé coupable… On se contente seulement d’exiger sa libération inconditionnelle! Heureusement peut-être que les gens qu’il a dénoncé ont pu être localisés avant que quelqu’un ne décide d’exécuter ce qu’il avait annoncé… Mais ça c’est de la spéculation… Je sais que vous allez toujours sortir l’argument tout trouvé que la justice burundaise n’est pas impartiale… Il se pourrait que ce soit vrai, mais ne demandez pas non plus la partialité parce que il est supposé être un défenseur des droits qu’il aurait violés… Nta mwana n’ikinono!

        Entraînements militaires avérés… Je veux des preuves!… je répète : « Je veux des preuves! »… des preuves convaincants et non ces déclarations de sources anonymes! Alors là je pourrais vous croire…

        Pour Gito – l’ingrat… je choisis de ne pas répondre… Et je préfère te retourner le compliment au cas où tu te serais adressé à moi à mots couverts.

        « L’homme le plus intègre qui existe encore au Burundi »… Je vais te donner une seule vérité qui existe au sujet de l’escroquerie… Elle concerne toujours l’argent! Et partout là où on est supposé en trouver en quantité, tu pourras compter au moins 1 ou 2 escrots qui rôdent autour… Escroquer veut dire user et réuser de tous les stratagèmes légaux et illégaux pour mette la main dessus. Espérons que tu comprendras…

        P.-S. (moi aussi! j’en fais!) As-tu visité le site nyabusorongo.org récemment? Même si je crois que tu vas dire que tu ne leur fais pas confiance, vas-y quand même! Il y a un article avec des références détaillées (vérifiables je suppose!) sur la crédibilité et l’intégrité de ton Pierre-Claver Mbonimpa.

        Et justement quelqu’un disait ceci de l’intégrité (ou de la crédibilité, je ne m’en souviens plus) :

        « L’intégrité, c’est comme la virginité; on ne la perd qu’une fois. »… et j’ajouterais : « … à tout jamais. »

        • avatar L'histoire est en marche

          Vy’ukuri aha ubona ikibazo nyamukuru dufise mu burundi ari PC Mbonimpa na société civile? Urakurikirana ibibera mu burundi koko canke wariko urajajura gusa? Erega umugani wa wa wundi les faits sont têtus, iyo abo bose banegura amakosa akorerwa iwacu bari abasazi, iyoba bavuga ivyo bikuriye mu mitwe yabo, iyoba igihugu cacu ata ngorane zidasanzwe gifise ça se saurait crois-moi… Kubisigaye cracher sur la main qui t’a nourri est d’une indignité sans nom, ce monsieur a rendu des services immenses à notre pays, il mériterait plutôt une médaille. Muga erega iyo aba badutwara ubu bari basigaranye sens de l’honneur na nkeyi ça aussi ça se saurait…

          • avatar Mutima

            Vy’ukuri? Nk’uko ubishaka, ikibazo nyamukuru mufise ni ugukura ku butegetsi irya ntwaro iri mu Burundi… Mwarabonye ko mubicishije muri demokarasi bitobakundira, muca murondera ubundi buryo…

            Vy’ukuri? Uburyo bwose muzoshaka gukoresha butajanye n’amategeko canke na demokarasi, tuzoburwanya! Iyo société civile rero hamwe na Mbonimpa, natwe ni bo kibazo nyamukuru yacu kubera ari bo mushaka gucako kugira ngo mushike ku vyo mushaka.

            Ni waba ugomba kubita abasazi bavuga ibitabavuye mu mitwe yabo kandi bakongera bakarementanya ingorane bikuriye mu mitwe yabo gusa, ivyo bikuvako kandi jewe ntibidaba. Ni batuzanira ingorane batariko barabeshe, natwe nyene tuzobashigikira.

            Ahasigaye naho nimba yaragutamitse, ntiyatamitse bose kandi noneho n’uwo yatamitse ntiyoca aza aramushigikira no mu mafuti. Ndetse rero abo ata na kimwe yigeze abakorera…

  11. avatar GATEBO Claude

    Les passions se déchaînent. Du calme mes cher amis, Bourdieu avec ses concepts de violence symbolique, de théorie de l’action a presque tout dit sur le fonctionnement de nos sociétés(au sens élargi). Utigaba ntiyigaburira canke n’uwovuga ko utigaburira atigaba ntiyoba abeshe.

  12. avatar jeunesse

    jw ndibuka kuri Bavungiyumvira na Ruvakuki ingene ba bafashe hama bagashigwa mu mpimba amajambo yavugiyeho wamengo niba zobarekura la meme scenario vient de se reproduire nico gituma izi neza ko muzomurekura tôt ou tare et tant donne que la communauté international bamaze kuvuga mura murekura et je vous invite tout le monde a porte le vert demain Dieu vous garde

  13. avatar kimeneke

    Alors vous attendez quoi pour fermer les vannes des billets verts à ses gens irresponsables. Vous êtes en train de servir le diable comme vous l’avez fait aux somalien et maintenant se sont des vos ennemis jurés

  14. avatar Nijimbere Liberate

    Nothing goes for nothing. One day they will pay every thing. Igiteye ikigongwe ni uyo mukuru w »igihugu Kuko he will be the first accused person. Ndizeye ko hari abariko barakurikiranira hack ibiba vyose. Yeeeeemwe mumenye ko mutazobiva imbere. Mwimbe mwigera visa

  15. avatar Auguparadiso

    Aba diplomates barazi kuvuga kweli mugabo ikibabaje nuko iyo bariko bashigikira abantu bafise intumbero zo kuryanishe abenegihugu, usanga abadatahura ibya politique biyumvira ko ukuri kuva mu kanwa kumunyamahanga kurusha inzego zigihugu. Iyo bikomeye babonye umuriro watse, bafata indege yambere badasezeye abo bahejeje guta mu manga. Umutama Mbonimpa arashobora kurekurwa nejo mugabo ntibivuga yuko atashatse guturira igihugu yitwaje kumbure abamuhenze ou bien ishirahamwe atwara. Nta mwana nikinono imbere yitegeko mpanabyaha. Hako dutera intege gouvernement yacu mukurwanya abagifise inyota yo kuryanisha abarundi, tugwa mu mitego yabanyepolitiki bigatuma tubohera amaboko imugongo igihugu cacu. Nimba koko leta yararungitse abasoda muri congo ngo bacungere imbibe, kubwanje ntakibi ndabibonamo kuko bikingira uyo wese ashaka gukora no kurondoka mu mutekano ntangere. Ahubwo nukuraba neza abakwiza ibihuha ico bagamije kuko itabyaye inyana ibyara agashuli. Murakoze

  16. avatar MUYINGA

    Iyo uburundi bwatewe n abasoda bo hanze ku musozi Sabanegwa,bakabuza abanyagihugu kwikorera utwabo kubutaka bwabo,izo societes civiles n amaradios privés,nta commentaire négatif
    uzumva,Mais un soldat burundais agiye hanze bumvikanye nico gihugu,kuki bibashavuza?hari umu congolais yabatumye kumuvugira!nibatangurire iwabo bavugire abarundi bariko bazira amatongo yabo .

  17. Amajambo make, ukuri kuzibonekeza si la justice sera indépendante et l’avenir aussi montrera la réalité.

  18. avatar Aaron

    Pourquoi vous refusez les examples qu’on vous donne ? reka babakuruguture guko hari vyishi USA itotanga ko icirwa i Burundi. C’est le seul pays occidental qui pratique encore la peine de mort. nijoro abari kurutonde rwo kwicwa bari babiri. Aux USA , on pratique encore la torture et vous vous rappelez des prisoniers de Guantanamo au Cuba ou est emprisone les terroristes de Sept 11. On les torturait par l’eau. Aux USA, il y a toujours la segregation raciale. Vous vous rappelez de Zimmerman quant il a tue un garcon noir sans armes et apres il a plaide innocent, alors que une femme noire a tire en l’air pour faire peur a son mari qui la menace a mort et devinez ce qui s’est passe. La femme a ete remerciee a 20 ans de prison. On vous a donne d’autres examples comme Snowden qui a revele la verite et julian Assange. On vous a parle des drones qui tuent les gens innocents. Pour terminer, imaginez vous ce qui s’est passe a la permanence Du MSD se passait ici aux USA, vous croyez qu’il n’y aurait pas eu de morts ? prendre en captivitela police ? Il faut jouer avec lampolice Burundaise mais pas avec la police Americaine. Nta mikino y’abana bakina.Ce qui demande pourquoi la police agit tres rapidement now je crois qu’ils n’ont pas suivi le discours du chef de l’Etat il a ete clair.

    • avatar Mthukuzi

      Les gens qui croient encore aux Américains et aux Occidentaux en général sont soit aveugles où ils souffrent du syndrome de Stockholm. Les Americains n’ont pas de lecon à donner en matière de droit des lanceurs d’alerte, de justice impartiale ou de non-brutalité policière.

    • avatar mwajenabi

      Aoron tu abuses en tout cas,quand est -ce que tu as entendu la police Americaine entrain d’empecher les manifestations pacifiques, sans parler qu’ils étaient dans leurs permanences?vyoshoboka kuriko uragererany ibikorwa bibi vyomur america n’ivyo mu burundi ariko woba wihenze cane prcq je peut dire sans peur de me tromper que les USA est le numero 1 des pays democratiques.mbega ico gihano co gupfa cosubizwaho wibaza kuzokwama wera?abafise ubutegetsi bama bera ariko babuvuyeko amabara yabo arakunda guhinduka.nimba uri uwo nibaza n’amashure ufise ntiwovuze uko?mr6!

    • avatar L'histoire est en marche

      Tu trouves que c’est intéressant de faire un bras de fer avec les Etats Unis? Moi pas, je ne suis pas de ceux qui pensent qu’une guerre perdue d’avance vaut la peine d’être menée. Kubisigaye ikintu c’igitanganza Etats Unis ivuga ku bibera mu burundi abarundi badasiba kuvuga n’igiki? Respecter les droits civils et politiques? kwassura indépendance ya justice? Kureka imigambwe ikitunganya ubwayo kandi igakora librement? Guhagarika gushigikira une force parallèle yisubstitua ku nzego z’umutekano zihari? La seule différence n’uko EU ariyo puissance ya mbere kw’isi ni kuvuga ko iyo bavuze umuntu ari obligé yo kwumviriza, surtout quand ton budget iri financé à plus de 50% par l’extérieur

  19. avatar Mthukuzi

    Thanks for your concern amb. Power, but you’ve got another HR advocate jailed in…USA. His name is Mumia Abou Jamal. Doesn’t he deserve your concern? If u see no reason to raise concern for injustice in your own country, then shut up please!

    • En un mot twiteho gutorera umuti ibiduhanze kandi bitari bigoye nagato au lieu de perdre notre temps mugutuka abaduhanura kandi tutangana narirya duhindukira munyuma tukaja kubasega ibitunga igihugu canke ivyo twiba.

      N’umuswa ngo warigeze ibuye comme on dit!
      Tu penses vraiment qu’on des leçons à leur donner? Commençons par bien gérer nos finances, créer de l’emploi et la croissance économique, améliorer les conditions de vie de la population puis on ira jouer les fiers devant la communauté internationale.
      Hier ils étaient vos financiers en clandestinité, votre support maintenant qu’ils denocent publiquement les bavures de toute sorte ziba presque quotidiennement bacitse abansi bo kwiyamiriza?
      Reka sha tube turwana nabo tungana abo nabo nihamwe kwari ukudufasha parce que naho le Burundi yocika un vaste désert inhabité ntaco l’american lamda yotakaza nakimwe tube turareka yuko nabenshi batahazi kandi batahanezwe.

      En peu de mots twiteho gutorera umuti ibiduhanze kandi bitari bigoye nagato au lieu de perdre notre temps mugutuka abaduhanura kandi tutangana narirya duhindukira munyuma tukaja kubasega ibitunga igihugu canke ivyo twiba.

    • N’umuswa ngo warigeze ibuye comme on dit!
      Tu penses vraiment qu’on des leçons à leur donner? Commençons par bien gérer nos finances, créer de l’emploi et la croissance économique, améliorer les conditions de vie de la population puis on ira jouer les fiers devant la communauté internationale.
      Hier ils étaient vos financiers en clandestinité, votre support maintenant qu’ils denocent publiquement les bavures de toute sorte ziba presque quotidiennement bacitse abansi bo kwiyamiriza?
      Reka sha tube turwana nabo tungana abo nabo nihamwe kwari ukudufasha parce que naho le Burundi yocika un vaste désert inhabité ntaco l’american lamda yotakaza nakimwe tube turareka yuko nabenshi batahazi kandi batahanezwe.
      En peu de mots twiteho gutorera umuti ibiduhanze kandi bitari bigoye nagato au lieu de perdre notre temps mugutuka abaduhanura kandi tutangana narirya duhindukira munyuma tukaja kubasega ibitunga igihugu canke ivyo twiba.

    • avatar nijewe

      @ Mthukuzi

      Tu as tout dit ces donneurs de leçons vraiment se croient les meilleurs ce sont eux les premiers voleurs,menteurs qui bombardent les pays du monde entier parce qu’ils veuillent un monde à eux seul.

      • Voleurs ,donneurs de lecons mon oeil!.Ngaha batwiba iki?
        Uribako ureke kuja kubapfukamira ngo bakugaburire.Aho wosanga muri mwebwe harimwo ababa muri ivyo bihugu mutuka.
        Inyaka bamaze babavugira etaient-ils aussi des voleurs,menteurs qui bombardent les pays du monde entier parce qu’ils veuillent un monde à eux seul?
        Dukosore riho ivyo batunegurako kandi bibona uwudahumye amaso wese nayo guhangana nabo tutarava kuyo tun..ye ntaco bitumarira nagato.

  20. avatar KanuraRwaruka

    Si l’oncle Sam se cache derrière la socièté civile ce que le gouvernement en place ne donne pas des offres interressantes à l’oncle Sam. Mon clé d’ail à ce gouvernement et que une commission soit créee pour juste étudier ce que veut l’oncle Sam et respecter ses intérets et ce gouvernement vivra en paix.
    Sinon, ndabarahiye, l’oncle Sam ntaraba amajuru magufi canke maremare, araba ses interets strategiques. Le gouvernement doit trouver moyen de travailler en harmonie avec washington.

  21. « Abagifise agatima ko kwemera Société civile ya Mbonimpa na Nininahazwe ni mukomeze, jewe naramaze guhebura ».
    Ces propos sont à coup sûrs ceux d’un partisan ou plutôt d’un acteur du système DD qui ne veut plus qu’on parle de ses balivernes. Et pourtant il oublie si vite que le monde est devenu un village planétaire qu’il n’ya plus de secret dans ce monde. De meme, la violation des droits de l’homme est devenue une affaire de tous, raison pour laquelle les USA et l’Union Europpéenne réagissent vite. C’est dans cette logique que la CPI recoit régulièrement des locataires. Si ces soi disant BATAMA qui se font donneur de lecons n’y prennent garde, le risque est grand qu’ils soient des pensionaires de la cour pénal international pour les crimes abominables qu’ils ont commis et continuent à commettre.

  22. avatar Kabisa

    Au moins on commence à avoir un gouvernement qui n’accepte pas n’importe quoi, qui n’a pas peur des loups. Si la société civile n’est pas contente, elle peut aller se la jouer chez Kagamé. Ils comprendront ce que c’est l’ordre public. Vous avez la chance d’avoir un Gouvernement non encore fort.

    • avatar KABADUGARITSE

      Ivyo ni kweli kabisa! Aba DD baracisha bugufi. Eux au moins ils ont encore de l’humanité. Que Mbonimpa aille prêcher sur le chapitre des droits humains chez notre voisin Kagame!

    • avatar Karundi

      un gouvernement qui ne fout rien plutot. Kwa kagame ubona hasa nki burundi?

      • avatar Mandela

        Hasa gute? Igihugu nk’abantu birisa. L’unicité des choses et des être my dear!

    • avatar MBARIZA

      @KABISA,

      Cessez de comparer le leadership du Burundi et celui du Rwanda car c’est comme si tu comparais le jour et la nuit, malheureusement…!!! Kagame peut museler sa société civile car lui, ce Monsieur est un leader éclairé, qui donne des résultats régulièrement et continuellement à son pays et ce depuis plusieurs années déjà..! Qu’en est-il du Burundi de NKURUNZIZA? Corruption, corruption, corruption..! Stades de football, stades de footballs, ibikorwa rusangi, ibikorwa rusangio, imvoka, imvoka, ibikorane ibikorane….! Voilà ce que notre pays a comme vision…!!!Le riducle ne tue pas…!

      • avatar borntomakelovenotwar

        ET LA PAIX, ET LA DEMOCRATIE, ET LA LIBERTE D’EXPRESSION EXAGEREE, etc !

      • avatar Kijumbu C

        Jewe ndazi ko Peter arimisha kandi yimbura imyumbati myinshi. Kur’iki udashaka kubivuga? Sois positif de temps en temps.

    • avatar songore

      Hahahahh, kabisa na wewe urabizi ko iyo gouvernement iri faibre???? birandyoheye

  23. avatar mutama

    @ Abagifise agatima ko kwemera Société civile ya Mbonimpa na Nininahazwe ni mukomeze, jewe naramaze guhebura. Ils sont ni moins ni plus des escrocs, et cela peu importe le nombre de représentations diplomatiques qui peuvent produire des déclarations pour les tirer d’affaire. Si on l’avait su, Birori na Ntidendereza ntibari kudutwara Rwagasore. Et je ne crois pas un seul instant que les américains ou européens dont vous nous racontez batazosubira na rimwe gushigikira les fauteurs de troubles. Ils l’ont fait en Iran, en Irak, en Angola, un peu partout. Pourquoi pas ici? Pourquoi pas avec Nininahazwe et Mbonimpa. Ni mureke basha, abarundi nitwananirwa n’ukwigwanako ntituzokwanike amenyo ngo abazungu bari na za demokarasi batwigisha. Les diplomates, Human Rights Watch canke Reporters sans Frontières qui pondent des déclarations n’ont jamais sorti un mot igihe Sinduhije yahohotera umumenyeshamakuru. Ntibigeze bavuga na kimwe quand l’opposition a été déclarée dangereuse par le Conseil de Sécurité des Nations Unies? Barihe?

    • avatar Habonayo

      Reka guswaganya sha. Tuzoraba ko Mbonimpa mutamurekura mujugumira. Ni igiki Societe civile irabesha muvyo yama iter’ ivyatsi? Mbonimpa we yari : SINZUMUNSI, kuva aho abaseseye agatabi ku bwicanyi bwo mu Gatumba hamwe na plan SAFISHA yamaze aba FNL. Twese twari tuzi ko mutazohema mutamukubise hasi. Ariko muzomuzira, ni umwumbati w’ ibamba udahekenywa.

  24. avatar duciryaninukuri

    Mais quand il y avait des massacres vraies des innocents ils n’ont point ouvert la bouche pour dire stop. Étaient-ils d’accord avec ce que le pays a subi? Qu’ils nous indemnisent alors de ne pas avoir oser condamner l’inacceptable?
    Et quand ça sent un peu manip et mensonge vulgaire c’est la faute au gouvernement.
    Ou bien ils veulent protéger les prix qu’ils lui ont donnés (je crois qu’il les méritait bien) ou bien ils sont en train de montrer que ces derniers n’ont aucune valeur si ils poussent à faire n’importe quoi une fois reçus, ces perles et bouclier contre la justice!!!
    C’est grave comme conséquence de ce que ces burundais sont en train d’imposer à la communauté internationale qui semble aveugle si du moins elle est de bonne foi!!!
    Qu’ils réfléchissent et soient réalistes dans leurs points de vu et mises en garde!
    A votre clavier ou tactile!!!

  25. avatar MINANI

    De même que le fameux câble sur les armes, on a parlé du BINUB, mais il s’est avéré plus tard que c’était un agent zélé du BINUB qui était en complicité avec la société civile! Là aussi, il n’en est rien des USA ou de l’UE. Il s’agit de NEELA GHOSHAL qui est entrain de venir à la rescousse de ses amis de la société civile dans les montages grossiers, par le biais des complicités dans les Ambassades, ce qui n’a rien à voir avec les rapports des Etats.
    Sinon, que répondrait l’Ambassadeur américain si le ministre burundais de la justice gardait sa lucidité en lui rappelant les cas de son pays où, s’ils n’avaient pas réussi à s’échapper, ASSANGE et SNOWDEN risquaient la peine de mort alors qu’ils disaient la vérité, contrairement à Mbonimpa attrappé en flagrant délit? Au moins au Burundi, même s’il est reconnu coupable, Mbonimpa ne risque pas la peine de mort. Si le ministre lui dit cela, le diplomate américain va se taire. Il faut savoir que si c’était aux USA, pour la même infraction, Mbonimpa devrait être exécuté, et pire encore, sur décision de la justice! Quelle libertés d’expression au pays de l’Oncle Sam? Seuls les naïfs admirent!
    D’ailleurs c’est pas si étonnant, on sait que les ambassadeurs des USA sont des agents de la CIA. Donc plus doués dans l’espionnage. Côté capacités d’analyses et réflexion … C’est pas étonnant qu’ils soient manipulés et roulés par les associations de la société civile, contrairement à l’UE qui a des ambassadeurs avec une carrière soutenue. Voilà au moins un diplomate sérieux pour l’Union Européenne: Il demande que les droits de l’accusé soient bien respectés! intellect de ce côté là quand même! Ou bien, l’Ambassadeur américain ne comprenant pas bien le français, les « manyangeurs » de la société civile l’ont trompé et lui ont caché la réalité des faits.
    Quoi qu’il en soit, on sait que par sa langue, Mbonimpa n’était pas en bons termes avec le pouvoir Burundais. Celui qui l’a induit en erreur a mal fait. Maintenant que le filet du pouvoir l’a pêché en bonne et due forme, il faut dire aux Ambassadeurs que quiconque veut le libérer doit s’y mettre avec des pièces de rechange concrètes « déblocage des dossiers ou fonds », car, attrapé en flagrant délit alors qu’il n’était pas en bons termes avec le pouvoir, les seuls mots ou les intimidations, de qui que ce soit, ne suffiront pas pour le sortir des griffes de la justice!

    • avatar Tonton

      Je crois que vous rêvez!! Est-ce Mbonimpa n’a pas dit la vérité? Il ne faut pas jouer avec la vie des citoyens mes chers amis! Vous croyez que ce monde n’est pas surveillez? Au moment où vous torturiez KADEGE vous disiez qu’il préparait un « Coup d’Etat » , alors vous avez cru qu’on n’allait le savoir que vous mentiez! Mais on ne vous a pas emprisonné ni battu au moins un seul coup, et vous pensez que vous risquez quoi si KADEGE prenait le pouvoir ou ses collaborateurs?
      Hahaaaaaa!

      • avatar MINANI

        Tu peux rêver même debout car il n’est pas interdit de rêver. Mais rêver les yeux ouverts ni nk’igihuna kivuga kumurango.

  26. avatar borntomakelovenotwar

    La partie // et « encourage vivement l’ensemble des parties prenantes à se conformer aux Principes généraux pour la bonne conduite des élections de 2015 approuvés par consensus » à l’issue de la rencontre.//; Au Burundi comme ailleurs la belle lecture devrait être (erreur/blague de quelqu’un à côté de moi) et « encourage vivement l’ensemble des parties prenantes à se conformer aux PRINCIPAUX GENERAUX pour la bonne conduite des élections de 2015 approuvés par consensus » à l’issue de la rencontre.

  27. Chez les DD ça veut dire que les Gwembe et Bangirimana qui ont tué et jeté les cadavres dans des toilettes et rivières sont plus innocents que Mbonimpa qui est là pour defender les vurnelables.

  28. avatar björn

    certains burundais sont ridicule , ils comparent les USA avec le Burundi . vous savez c’est icomparable les deux pays . un pays dotee d’une constitution qui date des centaines d’annees et un pays avec constution recente , faible au quelle les policticiens modifient comme ils veulent . pour leur propres interets . ces fameux millitant du pouvoir ou du CNDD . ils sont si aveugles qu’ils ne veulent pas ni entendre ou voir la verite en face .  » None abashingantahe bagiye he? none bose asigaye ari ba ndiyo bwana. »

  29. avatar Mugamba

    A l’attention de M.Jean-Pierre Ayuhu
    Je loue négativement ton courage de comparer les USA et l’UE au Burundi!!!!!! Si le CNDD travaillait à l’indépendance économique, ton rêve deviendrait réalité un jour! Le budget annuel du Burundi dépend à plus de 50% des USA et de l’UE non!!!! C’est normal que celui qui assure ta survie s’invite à te dicter , pourquoi pas à t’imposer des manières de gouverner!!!!! Pour toi qui d’entre Rwembe et Mbonimpa a menacé la sécurité intérieure et extérieur de l’Etat? Je terminerai par informer que grâce à la pression des USA et de l’UE, Mbonimpa va bientôt sortir de la prison, et il en sortira grandi!

  30. avatar Nostalgie

    Les Occidentaux(Europe, Amérique) ont compris qu’ils ont à faire à un Gouvernement qui se soucie de l’avenir et du développement de son peuple et ils n’aiment pas ça. Ils remarquent qu’ils ne peuvent plus affamer, provoquer des guerres…c’est pour cette raison qu’ils ont trouvé une voie de sortie la société civile et les médias. C’est normal et c’est un signe qui ne trompe pas, cette société civile et les médias sont formés pas les anciens et leur progéniture qui ont endeuillé le pays. C’est par eux que l’Occident passait pour mettre à genou les Barundi. L’occident veut revenir à l’ancienne formule où une minorité 14% monopolise le pouvoir pour continuer à maintenir 86% de la population dans l’esclavage. L’Occident a une nostalgie de cette époque-là.
    Notons que nulle part au monde l’Occident est content parce que les peuples africains se développent et échappent à leur domination.

    • avatar Federation

      2 questions :
      – qu’a-t-il a y gagné l’occident en soutenant les 14 %? ou ses pour les beaux yeux des 14 % …;
      – L’occident s’acharne sur notre pays parce qu’il SE DÉVELOPPE ? Qu’appelez-vous développement?…
      Merci.

    • avatar Habonayo

      Umuhutu umuvur’ intonge, bukeye ati: ingo dusiganwe. Reka kwifatira mu gahanga abo bazungu batunze Leta y’ Uburundi.

      • avatar Nus

        Je t’invite de lire L’aide fatale, tu verra si tu vas avoir le même langage.

    • Nostalgie,
      Qui se soucie de quoi??Avec l’accroissement du chômage, les salaires qui ne viennent pas à temps, le manque de médicaments dans les hôpitaux, la pauvreté, l’accroissement de la mendicité, le record d’inflation et de la faiblesse du franc bu jamais atteint même en période d’embargo tu parles du développement? Je suis sur que même les autorités ne partagent pas ton opinion vu qu’ils reconnaissent aussi que les temps sont dures.
      Si tu n’es pas un bon comédien tu dois être soit parmi les très rares personnes qui ne se plaignent pas soit atteint d’une grave cécité.
      A moins que tu parles du développement de certains mais pas celui du pays et de la population en général car à ce moment tu aurais raison

  31. avatar Jean-Pierre Ayuhu

    Chers commentateurs de l’actualité,
    Chers lecteurs d’Iwacu,
    Avec toute vraisemblance, M. Mbonipma ne nie pas avoir produit comme moyens de preuves des photos qui n’avaient rien à voir avec la réalité. Les jeunes gens supposés être en Rdc et probablement morts, étaient présents au tribunal. Donc, il a menti et a porté atteinte à la sureté de l’Etat. Quoi faire dans un cas pareil?
    Aux Européens et Americains qui ont pitié d’un homme pareil, je rappelle simplement que Julian Assange et Edward Snowden risquent la peine d emort aux USA pour avoir raconté la vérité sur le comportement de l’Eta Amercicain. Bradley Manning a été lourdement condamné pour avoir révélé au monde les pratiques de l’armée américaine. Et là pas de mensonge!

    Et voilà, Mbonimpa qui a menti, il lui faut de la compassion!

    Quel agenda derrière?

    • avatar Komera

      Jean-Pierre Ayuhu, apparement vous êtes instruit. Pourriez-vous nous dire pourquoi la justice et la police burundaise ont des réactions très rapide de mettre en prison toute personne soupconnée de dire le contraire de ceux qui sont au pouvoir?
      Pourriez-vous nous dire que Mbonimpa est un élément dangereux et qu´il pouvait fouir le pays.
      Pourriez-vous nous dire que la condamnation à perpétuité des membres du MSD pour avoir manifester est normal?
      Si jamais vous êtes burundais, vous connaissez certainement d´autres cas de violation des droits de l´homme et d´autres bavures de mauvaise gestion du patrimoine publique et de corruption que la justice ne s´occupe pas.
      Un minimum d´imagination et de bon sens.

      • avatar Mpozenzi

        Monsieur KOMERA, au lieu de poser des questions insensées au pauvre Jean Pierre AYUHU, essayez de demontrer le contraire de ce qu’il a dit, si Monsieur P.C MBONIMPA a menti en brandissant des fausses photos comme preuve de ce qu’il etait sensé denoncer, vous ne croyez pas qu’il devrait s’assumer de ses responsabilités? selon vous cela a été une erreur de sa part ou c’etait bien calculé pour salir le pouvoir en place devant l’opinion nationale et internationale? c’est quel genre de Defenseur de droits de l’homme ca?
        Si vous defendez les droits de l’homme là, eh bien defendez tous les hommes ata mwana n’ikinono, ata wandya wangura…..
        juste mon point de vie.

      • avatar Jean-Pierre Ayuhu

        KOMERA, je suis un pur produit de ce pays, donc burundais.
        Mbonimpa a commis des actes très dangereux pour l’intégrité aussi bien moral que physique pour notre pays. Il doit être puni pour ça. En revanche, je n’excuse pas les autres bavures commis par d’autres personnes et/ou institutions. Mais ce que vous devez savoir, c’est que l’on ne peut pas refuser de punir Mbonimpa parce que telle autre n’a pas été et/ou parce que l’on a fermé les yeux sur ses actes. Que l’on soit clair là dessus.
        Et pour que tu me comprennes bien, ces trois personnes que le pouvoir américain a chatié et/ou qu’il cherche à châtier n’ont pas menti. Ils ont produit les faits et les ont porté à la connaissance du monde. Mbonompa a porté à la connaissance du monde des faits erroné e ce monde, les américains en tête lui vient au secours. None nibo bamutumye canke?

        • avatar rudoviko

          sha ayuhu na bandi bose bobonako bonyishura ndabinginze mwishule mu majambo make atomaye. mbwira mu kuri ata guhengamira ahantu na hamwe, MBONIMPA na RWEMBE ninde akwiye kuja mu munyororo?

    • avatar Birabisha

      Nibaza ko iva barya ba snowden twobireka’ none babareke basubire buzuze rusizi na ruvubu abanyagihugu? Ni bisubireko bamurekure abe aramira

  32. avatar HABARUGIRA Fifi fany

    Ikintu kimwe twomenya kandi tukubahiriza kandi n’abarundi barayamaze bati kananirabagabo ntiyimye, amakungu n’abarundi bamwe bamwe biringwa barasemerera kumabi akorerwa abantu bamwe bamwe (abari cane cane muri opposition) n’abari muri société civile ntawobigarukako ariko iko mwomenya burya IMANA ihora ihoze n’ukuri ikazogenda yemera yuko abantu barenganywa canke bagafatwa nabi vuba rwose igiye kwigaragaza muri kino gihugu yitoreye, merci bien.

  33. avatar Johnbebe

    Samantha Power @AmbassadorPower
    « Burundi HR advocate Pierre Mbonimpa jailed since Fri for alleging govt arming Imbonerakure. Govt must deal w/concern, not target messengers »

  34. avatar Wakera

    Le procédé est classique : un gars de la célébre et toute puissante société civile burundaise commet une infraction. Condition préalable : le gars doit être très très respectable, Prix dunant, par exemple, selon les canons des donateurs et des gens biens de Bujumbura, de certains quartiers de Bujumbura, pour être précis.
    Incapable de reconnaitre que la Société civile burundaise peut commettre des erreurs, pour se dédouaner, le moisi de Mpimba leur montant au nez, nos chers frères et sœurs (faut-il le rappeler, mono-ethniques) de la SC se précipitent chez leurs parrains et marraine. Objectif : demander de l’aide contre « les monstres » qui emprisonnent tout et veulent réduire au silence tout le monde, qui n’y comprennent rien a la démocratie … En réaction, parrains et marraine publient déclaration sur déclaration, envoient des envoyés spéciaux à Bujumbura, dans un tapage tellement assourdissant que Bujumbura par dépit fini de relâcher le Monsieur très respectable pas parce qu’il innocent juste parce que il y’a trop des tapages.
    Et la vie continue.
    Les parrains et la marraine ont rempli leur mission, cad protéger leur poulain, la SC, et justifier devant les instances internationalement justes le pourquoi du comment de leurs titres, la SC la sienne aussi cad dénoncer la méchanceté et la bêtise du gouvernement burundais, le cycle est prêt à recommencer, l’argent prêt à circuler.
    Rien de nouveau sous les ciels de Bujumbura.

    ON A TOUT COMPRIS, les amis.
    Ce n’est même plus choquant. Juste rigolo.

    • avatar Fanalec

      Et quand tu connais tout cela pourquoi de tels erreurs.Il suffit de developper le pays et ne plus avoir besoin des aides exterieurs pour etre indépendant. sinon uwutigaburira nta jambo agira. surtout ariko ararenganya

  35. avatar KABADUGARITSE

    Et pourtant … aux USA, les drones continuent de tuer sans jugement à des milliers de kilomètres des Amériques sans oublier les condamnation à la peine capitale des innocents dont l’innocence est reconnue après leurs exécutions. A leur place, je me dirais que c’est le moment de revoir le financement à des associations qui agissent dans la seule perspective d’approvisionner leurs ventres en faisant fi aux règlements en vigueur et respect de la vérité.

    • avatar citoyen

      Donc monsieur Kabadugaritse ce que tu accuses les USA tu les trouves bons chez toi!
      Il faudrait apprendre à nous dépasser et voir les choses au niveau macro et non nous borner à nos fameuses ethnies,origines,appartenances politiques,…car ceux-là ne comportent aucune vertu.
      SEUL LE RESPECT DE LA LOI ET RIEN QUE LE RESPECT DE LA LOI,RIEN D’AUTRE NE PEUT GARANTIR UNE SOCIETE LIBRE,DEMOCRATIQUE, ET PAR CONSEQUENT CAPABLE DE FAIRE FACE AUX DEFIS DU DEVELOPPEMENT

      • avatar KABADUGARITSE

        T’as pas pigé cher ami! Je voulais tout simplement dire ceci: « Imbere yo gutosora mugenzi wawe akatsi kari mu jisho, ubanza gukura ingiga iri mu ryawe! »

    • La France, le pire ennemi de l’Afrique.ne faut pas conciderer usa nubwo burundi bwabicanyi.usa,nigihugu de droit n’est-ce?gufa egome ntagihugu kitica.ariko c’esty pas le cas dans le pays des inyeshamba comme nkurunziza.si ce n’est pas lui qui tue directement,il delegue.et il se metamorphose en ange pour montrer au monde que c’est un president integre.non.exemple.pourquoi arretait mbonimpa?la communaute internationale a lance le mot qu’on est entrain de distribuer les armes,les radios exterieur l’ont appuiye,mbonimpa a completait ce toutes ces radios ont declare d’avance.alors,pour ecroue mbonimpa.autre chose encore,je soutiens le geste des americains et la communaute europeenne,mais,je ne soutines pas totalement.au lieu ko tuzera inze,alors que la population burundaise est plus de 5.000.000,on pourra s’organise et developper notre pays.pourquoi pas.murabe iyo video ya sankara.sankara yari umugabo nuko abansi ba africa baciye bamugandagura.kadafi,abatwara inda zabo zija imbere batagombera ineza yabanyagihugu babo,nibo banse la politique kadafi bongerako baramwihakana kubera inda zabo.ariko,bobari bazi yuko yigombera ineza yiwe,basanga bihenze.mbega murazi yuko atagihugu nakimwe kwisi cakoze ivyo kadafi yakorera abanyagihugu biwe?il etait le seul a contruire sa population amazu biberaramwo,etait le seul yahemba abantu biryamiye muhira,ariko kubera inda ndende,ngo nahave ngira murazi ivyo yagomba gukorera afica.kubera ubujuju bwabo,baramwihakana.none tuzokwame mubuja? kubera inda ndende?il faut changer de mentalitedukure mumutwe,tureke gusubira kwiyumvira yuko gushira imbere umuhutu cankubututsi ariko kugira amahoro.never.nimukurikire ivyiyumviro mureke kuguma mubujuju.narimpejeje gusoma ukuntu rpa yaronse ikibanza cambere,kuburyo itanga inkuru,ncangira nti rpa ikwiriye gufatwa mumugongo hako intwaro yabicanyi iyihohoteraahukuyihohotera ahubwo yarakwiriye kuyishimira akayunganira mukuyiha ibikoresho kugira ubuhinga bwongerekane muri rpa.television,ordinateur,imiduga,nibindi vyinshi.

  36. avatar Cndd-FFD est contre la dictature de la clique

    La seule chose qui reste au Burundi c’est que ces diplomates occidentaux disent clairement non à la dictature de Nkurunziza. On l’a fait pour Saddam Hussein, on l’a fait pour les Kadhaffi, je ne vois pas pourquoi on ne le fait pas contre ce dictature en fin de mandat et de popularité. DD indigné

  37. avatar Aline

    Ce n’est pas à eux de décider…point à la ligne!

    • avatar Komera

      Voir que tu viens de décider. Bravo!! Uri igitangaza basi!!!

    • avatar Nukuri

      Mbega Aline uba kuriyi isi uti ntiba dutegeka,woba ukurikirana ibiba kW,isi ,nashaka kuo womenya wewe Aline hamwe nabo bose baguma bavuga ko les occidentaux badafise ico bavuga ,mbe iyo hataba bo iyo cndd ntiba ikiriko iriruka mu kibira ,yiba utwo abanyagihugu birimiye,mwibagira kare basi,nubu ces occidentaux ico bashatse ko kiba ku Burundi hamwe nahandi kirara kibaye,abo bazungu muguma muvuga barateyimbere rwose mu bintu vyitwa gutwara nosaba yuko abo baguma batanga uturorero ,bagereranya ni biba mu Burundi ko bohagariko sur le cas de snowden et lasagne ni ibintu biturengeye,turacarinyuma rwose twebwe abarundi,turacari kuvyamoko hutu,tutsi niho tugeza amaso n,ubwenge,

  38. avatar kangura amiss

    Quoi?? Méme le département d’Etat AMERICAIN est préoccupé de l’affaire? Yemwe, uwuzowucana azowota kandi ngo intambara uwuzoyitangura izohera iwe iherere iwe. Iyo reta ya Nkurunziza igira ibone ayo imbwa yaboneye k’umugezi. Sikazima l’ambassadeur américain dit s’entretenir avec le ministre de la justice. Free Mbonimpa Pierre Claver!

Publicité