Publireportages

Les anciens du lycée de Rutovu au chevet de leur école

26/03/2018 Hervé Mugisha 1

Samedi 17 mars, le Cercle des anciens du lycée Rutovu(C.A.L.R) a octroyé un don de 380 matelas à cette école. Un moment de partage de riches expériences et une occasion de voir comment relever ensemble les défis auxquels est confronté ledit lycée.

Mines égayées, sans cesse brulant d’impatience pour rejoindre le stock où étaient entreposés les matelas, c’est un sentiment de joie, de plénitude totale qui se lisaient sur les visages tant des élevés de la réception des matelas. Un immense ouf de

Le don était composé de 380 matelas

soulagement pour la plupart des élèves, qui avaient oublié la sieste et se relayaient la nuit pour dormir.

D’un coût global de plus 20 millions de franc burundais, en tout, ce sont 380 matelas qui ont été donnés par le C.A.L.R. « Une preuve que même de loin, les préoccupations de leur ancienne école sont également les leurs »a souligné J. Claude Habonimana, représentant légal de la C.A.L.R.

Plein d’émois en prenant la parole, à son tour, Frère Protais Ndayegamiye a manqué de mots pour les remercier, combien louable est leur geste. « Outre que le problème de matelas était devenu un casse-tête, une question au-dessus de mes force, je suis sidéré par la fougue et la rapidité de votre réaction .Je ne pensais pas qu’en si peu de temps, nos doléances seraient vite exaucées ».Aussitôt de lâcher : « Que le Dieu tout puissant puisse vous combler de toutes les grâces divines possibles pour sens d’entraide ».

Le représentant du C.A.L.R, a expliqué qu’après leur visite du 4 novembre dernier, compte tenu de l’urgence de la situation, ils ne pouvaient pas rester bras croisés. « C’était la moindre des choses pour nous .Rendre la pareil, à ce grand établissement qui a nous a éduqué, vu grandir et permis de devenir ce que nous sommes aujourd’hui ».

Fort heureusement, indique-t-il, un appel qui a trouvé un écho favorable, auprès de tous les anciens et amis du lycée, en tête desquels Charles Nikobasa (un ami et sympathisant du lycée.Lui seul,il a donné la moitié du don,NDLR), Alain Guillaume Bunyoni, Christian Simbananiye, etc.

Cependant M. Habonimana a exhorté les élèves : « Que vous preniez soin de ces matelas, parce que c’est un bien de toute la communauté »

Une satisfaction totale

Lors de la distribution des nouveaux matelas

Eloi Irumva, doyen des élèves, à son tour, a souligné combien cette donation vient à point nommé. « Nul doute que ces matelas auront une incidence positive sur nos résultats en classe », a certifié tout sourire.

Pour lui, outre que dormir à trois sur un minable matelas était devenu un casse-tête, ils étaient toujours enclins à la malaria. Une évidence, car, sans repos, l’on est cible de toutes les maladies.
Une satisfaction partagée par Jean Ndayitwayeko, administrateur communal de Rutovu. Pour lui, avec cette aide, une preuve de reconnaissance. «L’expérience de la vie nous montre, il est des gens qui arrivent à nier leurs parents. Mais, le C.A.L.R nous montre une tout autre image, se souvient de son cher lycée, de leurs anciens professeurs qui les ont vu faire les 1ers pas, c’est quelque chose d’unique”. Avant de renchérir : « Une marque de reconnaissance que d’autres anciens des lycées devraient imiter, prendre pour modèle. Parce qu’à lui seul, le gouvernement ne pourra pas résoudre les problèmes de logement de toutes les écoles à internat du pays. »

Bien que reconnaissant, le représentant des élèves a émis le souhait que dans la mesure du possible, la ration alimentaire soit améliorée, tout comme soit résolu le problème du manque d’enseignants surtout dans la section informatique de gestion. « Des questions déjà sur la table du C.AL.R et d’ici quelques jours auront une réponse favorable”, a rassuré M. Habonimana.

Des résultats encourageants

Avec un taux de réussite de 96,3% (soit 52 élèves homologués sur 54)en section normale,94,1%(soit 34 homologués sur 36)en section economiques,85,7%(soit 36 sur 42) en lettres modernes,89,7 %(soit 34 sur 43) en scientifiques et 77,7%( soit 24 sur 37) en informatique de gestion ,en tout une moyenne de 84,1% lors de l’examen d’Etat l’an dernier ,le lycée de Rutovu retrouve sa place d’antan dans le gratin scolaire national.

Une bonne progression, fruit, certes fruits des élèves assidus, bien plus des professeurs dévoués à leur noble tâche depuis bien des lustres. En témoigne, Eliazar Manirambona, leur représentant. Pour lui, en dépit des vicissitudes quotidiennes et de leur âge, ils ont fait du rayonnement du lycée de Rutovu leur cheval de bataille.

« Une flamme qu’ils comptent entretenir jusqu’à la fin de leur jours », a-t-il témoigné .Pour lui, le fait que leurs anciens élèves soient devenus des grandes personnes, c’est un signe qu’ils n’ont pas prêché dans le désert, qu’ils imbibent les bonnes semences pour un meilleur Burundi de demain.
Un avis partagé par Evariste Ntahiraja, représentant des parents. Tout ému du geste, il a plaidé pour que ce genre de visites se fasse souvent. « De la sorte, se tisseront des liens forts et que soit mis sur pied un comité de parrainage. ».D’après lui, un cadre d’ailleurs, qui contribuerait au moment de la recherche de l’octroi des bourses d’études à l’étranger.

Outre le volet social, le C.A.L.R oeuvre dans le domaine de protection de l’environnement et de la santé. En environnement, il sensibilise notamment la population pour le reboisement et le traçage des courbes de niveaux. Dans le domaine de la santé, il a fait de l’hygiène et de l’assainissement son cheval de bataille. Rappelons que le lycée Rutovu compte 990 élèves. Seuls 87 sont externes, les 903 restants sont internes et tous sont du cycle post-fondamental.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. SIMBANANIYE CHRISTIAN

    Juste un petit rectificatif, Charles Nikobasa n’est pas un ancien du Lycée de Rutovu mais un “ami sympathisant le Lycée de Rutovu”, école qui a formé son épouse le Dr Triphonie Nkurunziza et nombreux de cousins, cousines, neveux, nièces et amis…. Plus de la moitié de ce don revient à lui, nous lui disons sincèrement merci

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

806 utilisateurs en ligne