Politique

Les administrateurs communaux investis officiellement

Vue partielles des administrateurs au moment de l’investiture ©Iwacu
Vue partielles des administrateurs au moment de l’investiture ©Iwacu

25 septembre, dans la salle de conférence de la Mutuelle de la Fonction Publique à Gitega, le président de la République a investi officiellement tous les administrateurs communaux. Devant un parterre d’élus, il a leur rappelé que la commune est la base du développement du pays. Le président de la République leur a promis un appui de 500millions Fbu par an comme appui au développement. Et de les avertir : « La commune qui n’utilisera pas cet argent dans les délais fixés par le projet se verra retirer cette aide et celle qui l’utilisera comme convenu pourra avoir même plus l’année suivante. »

Passant de l’éducation à l’environnement, le président a indiqué que le gouvernement s’est fixé comme objectif de lutter contre les maisons avec un toit de chaume durant la période 2015-2020. Les administrateurs ont aussi été signifiés qu’en plus de reboiser leurs communes, ils devront s’atteler à la lutter contre les incendies de forêts, notamment ceux des marchés.

« Chaque commune doit avoir au moins 50 ha de boisement. Aux communes limitrophe avec les autres pays, toutes les frontières doivent être boisées pour prévenir des conflits frontaliers qui sont parfois causés par des bornes qui ne sont plus visibles », a exigé le chef de l’Etat.

Il a également fait mention de la construction de 30 salles de classe dans chaque commune, de bureaux des chefs de collines pour que ces autorités travaillent dans des lieux connus et fixes.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une autre date pour l’histoire

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une autre date pour l’histoire

17 mai 2018 entre dans l’histoire du Burundi. Le peuple burundais vient d’exercer son droit civique en se prononçant par référendum, sur la Constitution amendée. Dans l’histoire du Burundi, la période électorale a été, à maintes reprises, caractérisée par des (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

526 utilisateurs en ligne