Basketball

L’équipe nationale prête pour le rendez-vous cairote ?

10-03-2017

Du 12 au 18 mars débute, dans la capitale égyptienne, le tournoi de Zone 5, qualificatif pour l’AfroBasket, prévu au Congo Brazzaville. Une compétition à laquelle prendra part le Burundi, non sans ambitions.

L’équipe nationale contre la sélection américaine AND1, à Bujumbura en 2012

L’équipe nationale contre la sélection américaine AND1, à Bujumbura en 2012

Après que Dynamo, champion national, édition 2016-2017, n’ait pas participé au tournoi de Zone 5 des clubs, en décembre 2016, à Dar-es-Salaam,le Burundi, au risque d’écoper de sanctions de la fédération internationale de basketball (FIBA /Afrique) se devait de répondreprésent à cette compétition. Des appréhensions prises en compte par le gouvernement qui n’a pas lésiné sur les moyens afin que la sélection nationale prenne part à ce rendez-vous.

Mais, au regard du faible temps de préparationdes joueurs, décrocher le ticket qualificatif pour le Congo Brazzaville relève d’un vœu pieux. Même si la mobilisation est générale pour faire bonne figure.

Une participation qui entrevoit des lendemains meilleurs

Pour Olivier Ndayiragije, le coach, au delà des espoirs d’une éventuelle qualification, participer est déjà un grand pas. « L’essentiel est que nos jeunes joueurs vont enfin avoir l’opportunité de se mesurer aux grands joueurs de cette Zone. Une chance pour eux d’acquérir encore plus d’expérience. »

Seul bémol, le fait que ce sont 10 joueurs qui seront du voyage alors que le règlement en prévoit douze. Signalons que la délégation s’envole pour le Caire, ce samedi 11 mars. Et prendront part à la compétition : l’Egypte, leRwanda, leSoudan du Sud, l’Ouganda, le Kenya, la Tanzanie, la Somalie. Seuls les deux premiers pourront se qualifier pour la Coupe des Nations de basketball prévue au Congo Brazzaville, du 18-30 août prochain.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité