Politique

Léonard Nyangoma : « Faut-il rester bras croisés ? »

Un certain Colonel David Nyenyeri a revendiqué les attaques contre les camps militaires vendredi dernier à Bujumbura. Le Cnared, la coalition de l’opposition, dit qu’il n’a rien avoir avec l’opération. Mais Nyangoma, son président, dit comprendre toute action visant le départ du président Nkurunziza.

Nyangoma Léonard : « Soyez patients, la situation ne va pas rester figée »

Nyangoma Léonard : « Soyez patients, la situation ne va pas rester figée »

« La situation ne va pas rester figée parce que le pouvoir tyran de Nkurunziza est sur le chemin de non-retour », déclare Léonard Nyangoma, président du Conseil National pour le Respect de l’Accord d’Arusha et la restauration d’un Etat de droit au Burundi (Cnared).

Dépassé par le fait que la répression soit toujours menée contre des citoyens paisibles, M. Nyangoma nie toute implication du conseil dans l’attaque de vendredi dernier : « Le Cnared n’est pas l’auteur de l’attaque de la nuit du 10 au 11 décembre. Le nom de David Nyenyeri, je l’ai appris comme tout le monde sur les réseaux sociaux. »

Donc, d’après M. Nyangoma, c’est clair, la revendication faite par ce colonel n’engage que lui-même.

Il remarque que le Cnared ne peut pas contenir tous les gens frustrés par le système « fantoche » de Pierre Nkurunziza. De surcroît, bien que le conseil soit une vaste coalition constituée entre autres d’anciens rebelles, frondeurs du système Cndd-Fdd, etc., cela ne suffit pas pour lui faire porter la responsabilité de cette attaque.

Il ne maîtriserait donc pas tout le Cnared ? Léonard Nyangoma réagit vivement : «« Nous avons tracé une ligne politique à suivre et nous sommes pour la voie du dialogue. L’unanimité n’est pas absolue, mais le Cnared n’en est pas là. Nous gérons nos divergences. »

La compréhension

Face à la répression du pouvoir de Bujumbura, M. Nyangoma estime que les gens ne peuvent pas rester bras croisés. La porte, constate-t-il, est grandement ouverte à toutes les contestations: « Les résistances peuvent provenir de partout. »

Le recours à la force, aux armes pour persécuter et tuer son peuple, dénonce-t-il, ne peut pas passer inaperçu. Par légitime défense, déduit le président du Cnared, la population qui échappe aux arrestations, aux tueries ainsi que des militaires et policiers chassés de leurs casernes vont s’organiser : « La lutte armée n’est pas exclue. » D’ailleurs, constate-t-il, c’est un réflexe tout à fait naturel.

Selon Léonard Nyangoma, la « milice » qui opère dans les quartiers contestataires et qui tire sur tout ce qui bouge est une création du président Nkurunziza et du Cndd-Fdd, son parti, afin de se protéger et se maintenir au pouvoir.

« Je l’ai décriée depuis 2005 qu’elle est implantée sur toutes les collines du pays, mais ma voix n’a pas été entendue », regrette l’ancien patron de la rébellion du Cndd-Fdd. Constituée de plus de 40 mille hommes, la « milice », explique le président du Cnared, existe depuis bel et bien aux élections de 2005 qui ont porté le Cndd- Fdd au pouvoir.

Il indique qu’il a des preuves. D’ailleurs, il renvoie aux déclarations d’Alice Nzomukunda, ancienne deuxième vice-président de la République, à sa démission en 2008 et à la révélation de Moise Bucumi, ancien ministre et gouverneur de Ruyigi. « Ces personnalités l’ont dénoncée et rappelez-vous qu’elles n’étaient pas n’importe qui dans le système Cndd-Fdd. »

Pas de plan B

Le Cnared, signale son président, sait pertinemment qu’il est en face d’une dictature hors du commun et du système jusqu’au-boutiste qui peut même s’opposer ou bloquer le dialogue.

Néanmoins, Léonard Nyangoma compte sur les pressions internes et internationales pour amener Pierre Nkurunziza ou ce qui restera de son système à la table des négociations.

Sinon, le président du Cnared appelle à la prise immédiate des sanctions telles qu’annoncées au cours de la rencontre entre le gouvernement et l’Union Européenne. Des lobbyings diplomatiques, assure-t-il, ont déjà produit des effets et se poursuivent.

A ceux qui accusent le Cnared de traîner les pieds face à la dégradation des conditions sécuritaires, M. Nyangoma sollicite la sagesse et la patience : « Le Cnared a sa façon de travailler, les gens ne devraient pas perdre espoir. »

Interrogé si la division du Cnared en particulier et de l’opposition en générale ne risque pas de renforcer le pouvoir, Léonard Nyangoma précise que le torchon ne brûle pas, que c’est juste quelques divergences maîtrisables.

Quant aux relations que le Cnared entretient avec Agathon Rwasa, se réclamant toujours opposant, M. Nyangoma est direct : « M. Rwasa a choisi de travailler avec le diable. Nous respectons l’option qu’il a prise. Mais quand le diable va tomber, il partira avec. »

  26   Vos commentaires
  1. Jean Jacques Situra

    Birababaje kubona des internautes ata numwe ahanura uwundi. D’abord Nyangoma Gervais de1965 n’est pas le pere de Léonard Nyangoma. Et puis la mere de Nyangoma n’est pas Tutsi. Enfin de toutes les accusations portees contre Nyangoma de la part de ses camarades de lutte il n’a jamais ete question de discrimination regionale jusqu a tuer ceux qui ne sont pas natifs de Bururi. D’ailleurs on l’accusait de ne pas se rendre au terrain comment les a t il tues? Il s’agit de qui et qui, de quelle region et dans quelle circonstance! Chers amis vous avalez le venin régionaliste et ethniste de Nkurunziza et vous allez en sentir bientot la toxicite.
    Il tue sous camera des jeunes et vous rigolez. Nyangoma a ses tares et qualites. Mais pour le moment c’est lui qui est choisi peut etre demain un autre. Si vous pensez qu’il est contre Nkurunziza par regionalisme dis moi pour quoi il etait contre Buyoya jusqu a prendre les armes. Je vous pleure!!

  2. Rose Hakizimana

    CNARED ni kore cane ifatanije n abarundi bose b umutima maze Amahoro asasagare mu Gihugu
    Nayo uwo wese yashatse gusambura Igihugu Akahagarikira abamenja kwica Intungane.
    akashira amarira mu Barundi mu guhekura abavyeyi n ukugwiza Impfuvyi amenye ko azovyishura

  3. Kaboul

    Quel garçon pathétique ce Nyangoma!!!!
    Il est en train vraiment de montrer quel type de looser il est. Abamukurikiye bibwira ko azabageza kuri démocratie nibakureyo amaso kuko il ne vaut vraiment rien. Je ne suis pas pour Nkurunziza mais je trouve Nyangoma très dangereux car il a seulement l’obsession de Nkurunziza et rien d’autre! !

  4. gakanya

    Pauvre Nyangoma ,c’est toi qui as commencé dans le fondement du mouvement FDD et suite à ta mausaise gestion et colaboration avec tes compagnos de lutte ,on t’a évincé et voici maintenant tu te fais garant de la politique burundaise,Monsieur NYANGOMA ,ton père a été apréhendé dans commune Mpanda en fuyant vers le Rwanda et il a été réduit au silence dans l’endroit meme, pour le moment c’est ton tour je t’avertis,car les burundais en disant que IYO UROSE NABI UKIRYAMA BURINDI BUCA ne se sont pas trompés et toi aussi tu finiras comme il t’a été avant. Tu sais que tu es HUTU en quoi alors les hutus peuvent dialoguer entre eux pour un meilleur avenir du Burundi ?

  5. Buru

    Nyangoma est aussi un homme honnete, un Mushingantahe, il reconait des divergences qu’il faut gerer.Le CNARED a aussi besoin de faire un travail diplomatique sur des pays comme l’Angola, la R.S.A., la Tanzanie, le Kenya, le Cameroun, la Zambie, le Zimbabwe, la RDC, la Cote d’Ivoire, le Burkina, la Chine et la Russie. Du reste, nous vous encourageons a penetrer pour conquerir l’interieur du Burundi car c’est tres important. Il faut miner le DD de partout, c’est possible. Songer a quelque chose qui peut remplacer la presse libre et la societe civile.

  6. Bwarikindi Pierre

    Abo bacangerop bankurunziza barantwenza , mbe bibaza ko uburundi aricibare cabo bonyene. Babishaka , bavyemera babikunda , tuzogwana gushika kuwanyuma , tuzoruhuka tubohoje uburundi, bwaguye mwisanganya mugutwagwa nibi siga bwibaza ngo nabantu. Nkurunziza nakagwi kiwe bari kurushi, baboheye amaboko isinzi ryabarundi bipfuza kubona uburundi burangwa mwo ukwishira n’ukwizana, nacanecane bushingiye kwubaha n’ukubahiriza amategeko.
    Nkurunziza yarasambuye ubutungane, arasambura imigambwe, araturira amasoko yose, arasahura amatunga n’amatongo y’abarundi bose, arica, ar tortura , arangaza abarundi bose (hutu et Tutsi) bagize ngo baramira, ubunaho ya sambuye inzego z’umutekano igisoda n’igipolice …….none wumva dusigaje iki …..???? Guhona nkifu yimijira ??? Non , abarundi bumutima bo mubwoko bwose bararahiye ko batarota batinya ako kagwi kitarabwoba karongowe nimva Shamba, ziguma zinya amaraso yabana babarundi zibaza ko zikiri mwishamba …. is too much, we should stop these group of terrorist and his leader Nkurunziza.

    • Mariya Budangwa

      @ Bwarikindi Pierre

      Mbega imvashamba ushaka kuvuga ni bande? Menya ko abo ari abana bu Burundi nkawe nanje nimba baragiye mw’ishamba hari impanvu zatumye bajayo mbega igihe mwabomora mu mashuri mwagira ngo baje hehe? Menya ko uwashoboye kuja mur’iryo shamba nuwashoboye kurokoka abandi mwarabirengeje. Ico ugomba kumenya nuko iyo nvugo yawe ari mbi cane kandi ko ugomba kuba uri mu bambere batumye baja muriryo shamba, iyo nvugo ntiyubaka. Umuhisi Sinzoyiheba Firmin niwe yarivuze ati abo bana mwirukana mu mashuri bazogenda bige ibindi kandi bazogaruka none mwagira ngo baje hehe? Hindur’invugo nyabuna dushakire hamwe twese agakiza ki guhugu cacu.

  7. Il faut aller dans la campagne pour courtiser le peuple, vous allez encore pleurer en 2020. Vous ne faites que perdre votre temps.

  8. Racso69

    Monsieur NYANGOMA

    Si le CNARED a comme seul but l’éviction de Pierre NKURUNZIZA, ce qui semble être le cas, sortez-vous vite de là; cela ne peut constituer une politique. Vous avez déçu de nombreux citoyens qui vous admiraient, vous qui avez initié le combat contre les assassins de Melchior NDADAYE qui, soit dit entre nous, vous ont raté dans la nuit du 20 au 21 octobre 1993. Cerise sur le gâteau,
    vous êtes associé dans cette entreprise sans lendemain avec Bernard BUSOKOZA, l’un des présumés organisateurs de ce « putsch » dont la situation actuelle est sans doute une des conséquences.

  9. Malédiction- 1212Massacre

    Vive le CNARED! Vive le Burundi! A bas le mandat de trop! A bas les terroristes qui se cachent derrière l’extrémisme éthnique pour vouloir s’imposer à la tete du Burundi

  10. Malédiction- 1212Massacre

    A l’heure actuelle, Nkurunziza Pierre doit comprendre que Léonard Nyangoma est plus légitime que lui pour diriger le Burundi.

    • Nzorijana

      Le CNARED s ‘ est trompé du dirigent comme Nyangoma, les tutsis ont oublié les propos que Nyangoma disait pendant les propagandes du Parti FRODEBU, il disait qu’ il se sentait mal d’ avoir succer les seins de sa mère Tutsi qu’ il est temps de vomir le lait qu’ il s’ est nourrit.

      • Hoza

        Nzorijana,
        Les Tutsis ont aussi commis des erreurs graves dans ce pays, ils sont humain comme Nyangoma et sont capables de pardonner.

    • Ndekatubane

      Haaaaaaaaa reka gutwenza mugenzi, à ton avis Nyangoma c’est quoi par rapport au Burundi? Un simple citoyen qui parle trop seulement.

    • Mariya Budangwa

      @ Malédiction

      Nyangoma est plus légitime pour toi mais pas pour les autres yatowe nande? Wewe wenyene. Igihe cose mutazunva ko Nyarucari afise ijambo ku gihugu cacu biracabagoye.

  11. Murundi

    Nyangoma n’abo muhuje ivyiyumviro, nimubandanye mutarataza! Ariko ufatiye kuri kahise kawe ugerageze gutegera ko urugamba muriko muragwana rushobora kumara imyaka atakiravamwo; vyumvikana ko NKURUNZIZA ashobora kurangiza iyi myaka itanu mukiririko murafyirigita! Muhindura umukenyuro, canke mutimba mukagenda i Bujumbura mukamutoza iminwe, gira mutwereke!!

    • Bwarikindi

      Nyangoma Urazi uko urugamba rumeze nuko rugenda. Uribuka imikangara yahunze ubwicanyi mu 1995 kuri université ngo ije muri rébellion yawe? Wabakojeje iki? Bose uwutava i Bururi wakubise agafuni n’abo bari ku butegetsi sinzi uko bagucitse mugabo n’ubu urabona ko ukibarondera. Rero, urugamba n’uko rumeze mugabo sinkwipfurije ivyo wakoreye abandi mais tout est possible. Ibi mvuze n’ukuri 100% mugabo ko abarundi twubakira ku binyoma ça se peut que vous ne me comprenez pas ou que vous ne lisez même pas mon commentaire. A bon entendeur Salut.

      • Muvugakuri

        Ivyo binyoma vyanyu. Mwabonye bikora mu kumwikurako muri rébellion muti mwavumbuye agatangaza. Muca mujako mubogira ingendo y’intwaro none ehe raba aho igihugu mukigejeje mugisambura. Teshwa mute ayo macakubiri n’ibinyoma abarundi baratanguye kubona aho bibashikanye. Amaherezo ukuri kwose kuzomenyekana kandi biza vyaratanguye.

  12. Bagaza

    Ces terrorists seront combattus par le Peuple Burundais. On n’a pas besoin de larme. Uwuzorukarisha ruzomumwa. J’ai pitie aux personnes qui sont dirigees par Nyangoma car sa credibilite reste imprevisible. Il faudra demander aux FDD qui l’avaient place au sommet de leur rebellion.

    • kidumu

      umusi rwakarihije so canke nyoko niho uzomenya ingene rukarisha naho ahandi ho ubutaraburogwa agira ngo nobunya.

  13. Prosper

    SNARED is now considered a terrorist organisation by USA. Their real leader Alexi Sinduhije has had his assets frozen in USA due to the planning and put into action attacks against Military camps. He paid the fake cornel Nyenyezi to read the statement after his last strike failed. Burundians Hutu twa Tutsi we are far more united than those extremists and their sponsors think.

    • BANDEREMBAKO

      Ce que vous dites est tellement vrai. C’est normal ni ba SINAHAED

      • Mutima

        Ça se voit que tu es DD, on écrit HEAD et non HAED.

        • peace burundi

          hahaaa

    • Simpemuka

      Hewe fuma wandika mu kirundi kuko urwo rurimi umengo rurakogoye gato.

    • Jean Paul

      By that same logic, the government of Burundi would be considered a super terrorist organisation because multiple members of this government have been banned from USA and their assets frozen! Have you considered that Alexis has been sanctioned on his own and not CNARED as a whole!?

Publicité