Société

Le torchon brûle au sein de la communauté musulmane à Cibitoke

05/09/2015 Jackson Bahati 1

Des fortes mésententes s’observent entre les membres et le représentant de la communauté islamique accusé de malversations. L’administration appelle à l’apaisement.

Mosquée de Rugombo
Mosquée de Rugombo

Arrivé à la principale mosquée de Rugombo située à une dizaine de km du chef-lieu de la province Cibitoke, un climat malsain règne entre les adeptes de la religion musulmanes très nombreux dans cette localité et leur représentant provincial.

Ce dernier comme l’indique une source indépendante, aurait subtilisé la richesse de la communauté au profit de ses propres fins. « Une somme colossale a été détournée dans des conditions très obscures », précise-t-elle.

Une autre source abonde dans le même sens et indique que, ce responsable provincial des musulmans s’est octroyé des parcelles appartenant à la communauté à l’insu du comité de gestion. « Une grande partie des fonds destinés à construire une école coranique a été détournée », regrette Ahmad Nzeyimana rencontré dans le quartier Swahili à Rugombo.

Dans la foulée, comme le précise un des adeptes de la mosquée de Cibitoke, une lettre ayant comme objet limogeage du représentant de la communauté des musulmans dans cette province de l’Ouest avec son comité de direction a été adressée à qui de droit.

Comme on peut lire dans cette correspondance 2 pages signée par 12 Imams, grands dignitaires des musulmans au niveau provincial, des accusations de détournement à grande échelle pèsent lourdement sur Ramadhan Sibomana.

Risque de division

La plupart des musulmans à Cibitoke interrogés craignent une scission au sein de leur communauté. Cette crainte se fonde sur des divisions déjà remarquables caractérisées par la méfiance entre les pro et les anti Ramadhan Sibomana. Cette accusation est balayée d’un revers de la main par le concerné qui appelle plutôt au dialogue pour désamorcer cette crise devenue interminable.

Du côté de l’administration locale, elle indique avoir entamé des contacts pour ramener les deux parties à la table des négociations pour trouver une solution. « Ceci est fait dans l’optique de préserver la cohésion sociale en vue d’éviter le pire au sein de la communauté musulmane très influente dans notre commune », renchérit sous couvert d’anonymat un des administratifs à Rugombo.

Forum des lecteurs d'Iwacu

1 réaction
  1. Inyankamugayo

    “D’où viennent les luttes, et d’ou viennent les querelles parmi vous? N’est-ce pas de vos passions qui combattent dans vos membres? Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et vous ne pouvez pas obtenir; vous avez des querelles et des luttes, et vous ne possédez pas, parce que vous ne demandez pas.
    Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passions.
    Adultères que vous êtes! ne savez-vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.” Jacques 4:1-4

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

741 utilisateurs en ligne