Politique

Le SGNU est à Bujumbura

Ban Ki-Moon a été accueilli à l’aéroport international de Bujumbura par le 1er vice-président de la République, Gaston Sindimwo.

Ban Ki-Moon a été accueilli à l’aéroport international de Bujumbura par le 1er vice-président de la République, Gaston Sindimwo.

Le Secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, est arrivé, ce lundi après-midi, à l’aéroport international de Bujumbura à bord d’un avion de la compagnie Kenya Airways. Accueilli par le 1er vice-président de la République, le SGNU s’est ensuite entretenu durant quelques minutes avec ce dernier dans une des salles VIP de l’aéroport, avant de partir pour l’hôtel Club du Lac Tanganyika, sans s’adresser à la presse. Durant cette visite de deux jours, Ban Ki-Moon tentera de convaincre le numéro Un burundais d’accepter un dialogue « inclusif et sans conditions » avec l’opposition.

Un important dispositif policier et militaire à l’aéroport et le long de la route y menant, au bord de laquelle une foule assez nombreuse attendait le passage du convoi du SGNU pour l’acclamer. Au rond-point dit Chanic, beaucoup de gens attendaient le passage de Ban Ki-Moon, en chantant et en dansant des chansons louant le président de la République. « Secrétaire général des Nations unies, supportez le dialogue interburundais », « Rwanda, arrêtez le recrutement des militaires parmi les réfugiés burundais », « Le peuple burundais a parlé par les élections » pouvait-on notamment lire sur quelques grandes pancartes.

Au programme de ce lundi, le SGNU va rencontrer des acteurs politiques burundais ainsi que des ONG humanitaires, avant d’être le hôte d’un diner offert par le patron de la diplomatie burundaise, le ministre Alain Aimé Nyamitwe, au même hôtel.

  12   Vos commentaires
  1. Backary

    @nduwimana pierreclaver
    Excuses: les guerres dans lesquelles croupissent les burundais! Inconvénients de l’abus du copier-coller!

  2. Ndiho Burundi

    La genèse du problème burundais est le ventriotisme de l’oligarchie qui a régné sur le Burundi depuis les années 1960 et que le colonisateur belge a su exploiter pour maintenir le pays dans le carcan, la misère et la division jusqu’aujourd’hui.

    • Mucezo wa ndani

      tu reconnais quand meme qu’aujourd’hui il y’a des problèmes? Le gang affirme que toute beigne sur 99,9999% du territoire national!

  3. J’ai peur que ce soit un rendez-vous raté. Ces pancartes sont éloquentes et ne présagent rien de bon pour Ban Ki Moon et nous qui attendons gros de cette visite. Si le Rwanda n’existait pas les Burundais l’inventeraient!

    • ppm

      Noooon!!!, les DD l’inventeraient

      • Nyambere

        l’opposition radicale burundaise manque clairement de suite dans ses idées. En effet, comment chercher secours dans un Rwanda où même la liberté de presse n’est même pas évoquée, pas de parti politique, opposants tués ou emprisonnés à vie, pouvoir d’un seul homme………..
        A force de faire des revendications à partir de son sol, ces opposants burundais risquent d’irriter Kagame

  4. Ntazizana

    Cessez le mensonge et posez le vrai problème pour une solution durable .La cause du problème burundais est connu: une administration basée sur le mensonge. Au moment où cette administration appelle certains pour danser et chanter, il ya ceux qui croupissent dans les prisons pour avoir manifesté contre la volonté d’Un président désirant devenir un monarque. Quelle hypocrisie!

    • nduwimana pierreclaver

      ne vous en faites pas ban ki moon n’est pas un homme a corrompre il va faire changer les choses j’en suis sur. restons dans la periere,pour que DIEU TOUT PUISSANT nous delivre de mujeri nkurumbi go head bank kim moon.nous vous encourageons monsieur.ce n’est pas kagame, c’est ce bete noir de mujeri nkurumbi. ne regarde pas ailleurs.merci

      • Backary

        @nduwimana pierreclaver
        « restons dans la periere,pour que DIEU TOUT PUISSANT nous delivre »
        Vu la misère, les maladies et les guerres dans lesquelles croupit les burundais depuis plusieurs décennies, vos prières n’ont pas l’air d’avoir été bien exaucées. Il faudra changer (peut-être) la façon de prier!

      • roger crettol

        « … DIEU TOUT-PUISSANT … »

        Cette manière de voir les choses ne mène pas loin.

        Si le Dieu des croyants s’implique vraiment dans les affaires humaines, on peut tout aussi bien s’imaginer qu’il a dès le début pris le parti du président-au-mandat-de-trop, ce que celui-ci considère d’ailleurs comme indéniable, non-négocciable et que sais-je encore.

        Si par contre le Dieu des croyants contemple les aventures des peuples humains d’un oeil attristé ou ennuyé, retournant lire tranquillement la Bible en s’étonnant de toutes les responsabilités qu’on lui fait endosser … peut-être bien que la guerre tout comme la paix sont du ressort et de la responsabilité des humains.

        C’est aux femmes et aux hommes de vouloir et de construire la paix. La seule prière utile pour un croyant, c’est de demander à ce Dieu révéré qu’il mette un sincère désir de paix dans leurs coeurs et qu’il leur donne la force et la ténacité de construire cette paix – avec des partenaires difficiles en l’occurence.

        Voulez-vous faire la paix, ou voulez-vous simplement prendre la paix qu’on vous aura donnée ? Sera-t-elle à votre goût ?

  5. Louis

    Bien lire: electrions . Il ne faut pas altérer ce qui est écrit

  6. Louis

    Bien lire: electrions

Publicité