http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Archives

Le Rotary Club Bujumbura offre un don de 5 millions Fbu aux albinos

Des cérémonies de remise de dons aux albinos ont été organisées par le Rotary Club Bujumbura- Ingoma, ce 26 août, au siège de la société Mugongo Water Industry.

Mugongo Water Industry sur la chaussée d’Uvira (route Gatumba), 16 heures. Adultes et enfants albinos et quelques membres du Rotary Club rassemblés dansent au rythme d’un bon reggae exécuté par Platini Nahimana et Janvier Nizigama, deux albinos. Le couché du soleil expose moins leurs corps sensibles aux rayons de l’astre: « Ce don est constitué de 100Kg de crèmes solaires pour soulager les maladies de la peau et de 300 pairs de chaussures pour les enfants scolarisés. Il nous a coûté entre 3 et 5 millions de Fbu », Précise Emmanuel Ndamwumvaneza, président de l’association Rotary Club de Bujumbura.

Il fait savoir que l’aide octroyée s’inscrit dans leur programme d’appui aux albinos : « C’est une continuation d’un programme qui date de 2010 où nous avons donné des uniformes aux albinos scolarisés. Cette année nous distribuons des crèmes solaires et autres produits de 1ère nécessité. »

Comme l’indique le patron du Rotary Club, d’autres actions pour soutenir ces albinos sont prévues dans un avenir proche : « Nous comptons faire une campagne de sensibilisation auprès d’enseignants et parents d’albinos. Une caravane de traitement des maladies de l’œil et de la peau, par de médecins des Etats-Unis d’Amérique est en préparation. »

Moise Nkengurutse, président de l’association Albinos sans Frontière, ne cache pas sa gratitude envers le Rotary Club : « Nous sommes contents de ce don. Ces crèmes vont nous aider à nous protéger contre les rayons solaires qui font mal à notre peau. Les albinos qui allaient à l’école pieds-nus, vont désormais porter ces chaussures. »

Il remercie vivement le Rotary Club Bujumbura -Ingoma et lance un appel aux autres bienfaiteurs de leur venir en aide : « Nous avons un problème sérieux dans le domaine de la santé. Les soins médicaux pour nos yeux et notre peau sont très chers. Que d’autres bienfaiteurs nous aident. »

____

Comme l’indique M.Nkengurutse, le recensement de 2010 fait par la RCN Justice et Démocratie montre qu’il y a 900 albinos au Burundi, dont 330 scolarisés.

Publicité