Politique

«Le respect des droits de l’Homme pour la prévention de la violence»

11/12/2017 Egide Nikiza 0

«Œuvrons pour l’égalité, la justice et la dignité humaine», c’est l’appel des lauréats de la 11ème promotion du Diplôme des études supérieures spécialisées (DESS) en droits de l’Homme et résolution pacifique des conflits.

Certains des lauréats de la 11ème promotion du DESS en droits de l’Homme de la Chaire Unesco

C’était ce samedi 9 décembre à la Chaire Unesco de l’université du Burundi. Ils avaient organisé une conférence-débat à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme.

François Ntahorwamiye, délégué des lauréats, a insisté sur les valeurs de l’égalité, la justice et la dignité humaine : «Elles préviennent la violence et maintiennent la paix.» Et d’exhorter tout un chacun à s’investir pour la promotion de la culture des droits de l’Homme au Burundi.

D’après lui, l’éducation aux droits de l’Homme contribue à « réaliser une société pacifiée et juste.» Car, explique-t-il, la paix implique nécessairement le respect des droits de l’Homme.

Les participants auront droit à des exposés. Notamment sur les valeurs favorables à une culture de paix chez les jeunes. Ceux-ci constituent la grande majorité numérique de la population au Burundi.

Joseph Ndayisaba, responsable de la Chaire Unesco, a fait savoir que les jeunes mettent l’accent entre autres sur le dialogue, la vérité, le respect mutuel, l’entraide et la proximité, le contact. «Ces valeurs sont favorables à la bonne cohabitation».

Sur le chapitre des antivaleurs, a-t-il indiqué, les jeunes doivent rejeter le mensonge, l’égoïsme, le complexe de supériorité, l’impunité, le vol, le non-respect du bien commun et la délinquance sexuelle.

D’après ce professeur à la Faculté de psychologie, les jeunes observent des valeurs tout comme des antivaleurs dans des mêmes groupes. Ils évoquent des dirigeants, des parents, des personnes âgées.

Et d’ajouter des responsables des églises, pasteurs nommément, des jeunes comme eux et des agents de l’ordre. C’est normal que les jeunes fassent un tel constat car, explique-t-il, ils décrivent ce qu’ils voient dans leur entourage.
Signalons que la journée internationale des droits de l’Homme est célébrée le 10 décembre.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

Une opinion déboussolée

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Une opinion déboussolée

Après le fiasco des pourparlers d’Arusha, plus d’un se demandent que pourrait être la suite. L’incertitude politique fait grandir les inquiétudes. Une opinion ne semble plus croire aux solutions qui viendraient des chefs d’Etat de la Région, encore moins de (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

730 utilisateurs en ligne