http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Politique

Le représentant spécial du président Yoweli Museveni relance le dialogue inter-burundais

16-07-2015

Dr Crispus Kiyonga, ministre ougandais de la Défense a relancé le dialogue inter-burundais dans l’après-midi de ce jeudi 16 juillet au Royal Palace de Bujumbura.

De gauche à droite : Dr Crispus Kiyonga et Dr Richard Sezibera (Secrétaire général de l’EAC) ©/Iwacu

De gauche à droite : Dr Crispus Kiyonga et Dr Richard Sezibera (Secrétaire général de l’EAC) ©/Iwacu

Toutes les parties en conflit ont répondu présentes au rendez-vous. Du côté gouvernement, étaient présents les ministres Edouard Nduwimana (Intérieur) et Alain Aimé Nyamitwe (Relations Extérieures). Le parti au pouvoir était représenté entre autres par Gélase-Daniel Ndabirabe (son porte-parole). On aura vu aussi les représentants des partis de la mouvance présidentielle comme Jean de Dieu Mutabazi (Coalition Copa), André Ndayizamba (Uprona), Jacques Bigirimana (FNL).

Côté « opposition radicale », étaient présents entre autres Agathon Rwasa et Charles Nditije (Coalition « Amizero y’Abarundi »), le Dr Jean Minani (Frodebu-Nyakuri), etc. Les anciens président Domitien Ndayizeye et Sylvestre Ntibantunganya ont pris part à ce dialogue.

La société civile non proche du pouvoir était représentée par Pierre Claver Mbonimpa (Aprodh). Innocent Muhozi a représenté les médias. Aucun représentant des confessions religieuses n’était présent au Royal palace.

Agathon Rwasa est confiant que la question des élections sera remise à la table des négociations. Sur ce, il rappelle « la métaphore de la femme stérile » filée ce mercredi par le président Museveni pour parler des récentes élections législatives et communales.
Signalons que la presse a eu juste le temps de prendre quelques photos et a été priée de sortir.

  9   Vos commentaires
  1. Ewe kanyoga sha ukishinga abarundi urahasigara. Des pires hypocrites qui existent.

    • Bonjour mes freres burundais
      Comment pouvez vous haitre votre frere burundais? C’est meme plus fort que la facon dont vous avez hai les belges colonisatuer?! Meme si il est president il reste burundais pas belge!

      Je ne soutien pas le 3eme mandat mais vous n’avais pa la raison de detruire le burundi parce il demande 5ans de pouvoir qui’il aurais le droit peut etre ?(cette question qui nous confuse ne vient pas des homes !Ca vient du diable frere!)
      Il n’a pas demander de changer la limite de mandat en constitution?!Meme si le referendum peut voter 70% a sa vafoir?! Votre lutte n’a pas tellement d’argument!

      Svp burundais laisser la guerre maitenant et attendont 5ans et s’il reste au pouvoir je vous aidaire de le renverse
      Il va gagner c’est sur et certain et dieu est avec lui la paix et le develpment vient dans 5ans
      Je fecilite les manifestant et ceux qui etais contre le 3me mandat , c’est la reussite de la democratie meme si il gagne les elections maitennent ,il n’aurais plus de dictature au burundi . Fecilitation freres!

      Je n ais pas a prendre position je suis en afrique du sud refugie et etudiant ,on suffre de la haine et xenophobia ici et on a besois de rentre svp.

      Que dieu detruse l’esprit de guerre de parresse et de mensonge
      Au burundi
      Merci

      Jim

  2. Nimpe Castro

    Bwa bundi hari abantu bigira abanyabwenge birenze! Mugabo bibagira ko iyo buba
    ubw’umwe bwari ikindi. Mbe ko Museveni iwe muri Uganda adaha agahengwe opposition Akaka guhaara hejuru abandi? Kagame ko ariko ahindura constitution? Be mubesha abandi? Mbe bo ko amakungu arabisha rimwe?

  3. BUKEYENEZA Emmanuel

    Yaba opposition,yaba na leta nyene eka mbere n’abari mukwaha ndabasavye kandi nshiitse « NTIBAHIRAHIREZ NGO BIYUMVIRE IVYO GUHINDURA IBWIRIZWA NSHINGIRO N’AMASEZERANO YA ARUSHA. »

  4. Ndabaza

    Mbega uwo mushikirangaji wo kwivuna abansi muri Uganda, akurikirana gute ibazo vy’igihugu c’Uburundi alors que le facilitateur désigné et connu de tous dans cette crise politique ari Museveni ??? None haraho vyoba vyanditswe mu nama baherukamwo muri Tanzaniya ko Museveni azofashwa n’umushikiranganji wiwe wo kwivuna abansi Crispus Kiyonga muri médiation y’Uburundi ??? Mbega ni hehe mwumvise un Président à la tête d’un Pays quelconque intervenir lui-même comme médiateur/facilitateur dans une crise « POLITIQUE» interne d’un Pays impliquant directement son homologue c.à.d. un président comme Lui ??? Vous ne trouvez pas qu’il y a un conflit d’intérêt dans ce processus de médiation présider par Museveni et impliquant son homologue et ami de toujours Nkurunziza ??? Trouvez-vous normal ce retrait hâtif de Museveni de la médiation, qui a préféré se substituer par un membre de son Gouvernement, inconnu jusque-là aux deux camps adverses ???… Hari vraiment igipfungu muri iyo mécanisme de médiation assigné à Museveni. Canke ivyananiye/vyagoye gutorera umuti 4 présidents relevant de l’EAC assis ensemble, bizoshobora gute Museveni wenyene, plutôt le duo Museveni- Kiyonga ??? Qu’est-ce qui a pu réellement pousser Museveni à accepter la lourde tâche de présider une médiation si sérieuse et urgente sans pouvoir y accorder tout le temps requis ??? None ntiyabona ko yemeye ibintu qui le met en conflit avec Nkurunziza son allié de longue date ??? Aka wa mugani w’abazungu, il y a anguille sous roche !!! Ngejeje aho …

    • Giswa

      Ils ont sous-estimé la force de nuisance des ces «nouveaux» rebelles. Museveni a débarqué avec un peloton et une artillerie lourde pour se defender alors qu’il passait moins de 24h sur le sol burundais. Il a préféré venir par la route au lieu de prendre l’avion et finir comme Havyarimana (lui il se rappelle). Tout ça nous montre que Peter ne maitrise pas son armée, il ne sait pas qui est avec lui (ou plutôt qui n’est pas avec lui). Sa force reside dans la menace de révolte des Imbonerakure, aidés par les FDLR. Personne ne veut être le responsable qui était à l’origine des massacres à grande échelle si Peter est éliminé ou chassé du pouvoir par les armes. MAIS cet épouventail n’a pas à paniquer l’opposition. Ils sont dans une meilleure position compare à 2010. L’ONU a rejeté les premières élections, elle fera la même avec les présidentielles, l’UE, les USA, etc., feront la même chose. Au lendemain des elections du 21, le réveil sera brutal car il va falloir trouver la paye d’Août pour les policiers et les militaires. Au bout de 3 mois, c’est le CNDD-FDD lui-même qui va demander des négociations…pour des nouvelles élections. On a déjà vu le degré d’absurdité des DD, tout est possible quand ton conseiller est Adolphe.

  5. Bayubahe

    Iyo Conseil national de transition qui se charpente en Ethiopie et qui devrait avoir comme dirigeants des leaders charismatiques et surtout crédibles auprès de tous les fils et filles du Burundi ninyarutse. Avec l’appui soutenu de de la Communauté internationale, il pourrait faire avorter l’instauration d’un Gouvernement illégitime de Nkurunziza par voie d’un embargo économique… Les deux principales revendications que l’Opposition et la Société civile mettent de l’avant soient celles du respect de la Constitution nationale et Accords d’Arusha sont déjà inattaquables par qui que ce soit, donc une cause noble qui devrait avoir un appui important au niveau national et international si elle est défendue d-i-g-n-e-m-e-n-t. Alors espérons que ce Conseil national de transition sera à la hauteur des attentes des burundais qui n’aspirent qu’à la Paix et à la Démocratie pour Tous. Nayo ivy’uwo mchezo wa ndani wa Museveni & Cie, ntimubitebeko cane kuko nukuduhuma amaso et de grâce, découragez tout ce qui est rébellion kuko ata kamaro ko kugarukana intambara mu Burundi mu gihe ibisabwa na Opposition et Société civile bishigikiwe na benshi malgré la dictature et l’oppression en cours.

    • Tu reves encore en refusant de voir la verite en face? De kel conseil tu parles?le peuple burundais en a marre.vyaranse ko Hans coalition avant les elections ubu c est trop tard!

      • Ndihokubwayo

        @Musa:«vyaranse ko Hans coalition avant les elections ubu c est trop tard!»
        Dear Musa,
        Petit à petit l’oiseau fait son nid, dit un proverbe français, et puis une autre chose, le défaitisme/pessimisme tue, alors, don’t worry be happy!

Publicité