Politique

Le président Pierre Nkurunziza a signé un décret sur le financement des élections

26/05/2015 La Rédaction 31

Pendant que plusieurs bailleurs de fonds ont décidé de suspendre leur soutien au processus électoral au Burundi, le président a signé un décret sur le financement des élections. Celui-ci prévoit l’augmentation du déficit en retranchant sur le budget de certains ministères, dans le but de dégager 44 milliards de francs burundais.

« Vu l’urgence et la nécessité de donner des moyens à la commission électorale nationale indépendante pour l’organisation des élections… », peut-on lire sur le décret numéro 100/160, daté du 21 mai 2015. Il a été signé par le président, Pierre Nkurunziza, par son deuxième vice-président et par le ministre des Finances.

Forum des lecteurs d'Iwacu

31 réactions
  1. dester

    Je suis allé sur le site de la banque mondiale et les resultats du Burundi en matiére d’education, de niveau de vie et economique sont plus que surprenant. J’ai été surpris de voir que le Burundi a fait des grands progrés dans presque tous les domaines mais je me demande pourquoi les gens manifestent réellement? Et ce toujours pour un 3e mandat ou il y’a cette hypocrisie burundaise qui se cache dans leur coeur de certains frustées d’avoir vue un pouvoir Nkurunziza qui a redistribué les richesses du pays a tous le mondec car en effet, ils etaient habitués a mangé seul les biens de 85% de personnes sans rien donnée. Aujourd’hui malgrès le soutient de la communauté international et tout moyen de pression, ont comprend réellement que monsieur Pierre Nkurunziza prie souvent, car en effet même l’eglise catholique n’a pas reussi à l’enlever,comme ont dit souvent ” si Dieu te soutient, qui peut t’ebranler”

  2. Ndizeye B

    Que tous les leaders de l’Opposition dans la course électorale présidentielle retirent au plus vite leurs candidatures et dénoncent Nkurunziza de détourner les fonds publics pour des élections en perte de vitesse. Il est clair qu’il veut aller jusqu’au bout au moment où l’Opposition s’attendait à ce qu’il revienne sur sa décision de briguer un 3è mandat illégal. Nkurunziza ne compte plus sur l’aide des bailleurs de fonds et pays donateurs qui lui ont coupé l’herbe sous les pieds suite aux perturbations et insécurité dues à son entêtement de se maintenir au pouvoir. Alors, poursuivre avec lui dans la course électorale serait le soutenir dans ses magouilles. Il vaut mieux se soustraire à temps de toutes ces irrégularités pour éviter d’être tenus responsables avec lui. L’Opposition devrait suivre les conseils de la Communauté international, l’EAC et Union africaine si elle veut avoir réellement leur soutien. S’entêter à poursuivre les élections avec Nkurunziza à ce stade-ci serait peine perdue pour l’Opposition. Est-ce que vous trouvez normal ou raisonnable quand Nkurunziza va jusqu’à vider les caisses de l’État pour soutenir sa propre succession illégitime? L’Opposition doit ouvrir grand les yeux et reconnaître que le risque pris par Nkurunziza de financer les élections à même les fonds des ministères dans le grand besoin comme celui de la Santé, de l’Éducation et de l’Intérieur, n’augure pas bon. L’Opposition doit alors se soustraire de ces élections en temps et lieu, et revenir à la case départ pour poursuivre sa sa lutte sur terrain avec la Société civile, sans quoi elle sera associée aux maux et méfaits de Nkurunziza qui se comporte comme un véritable suicidaire au fur et à mesure que les élections surtout présidentielles approchent… À bon entendeur salut!

  3. Dexta

    ivyo vyoose kubera Nickel ya Musongati.. ntaco nibatwimwe izo mfashanyo, nakare nizo zatwica zigatuma tudateera imbere. on va souffrir nivyo, ariko après la crise abo banyaburaya bigira surivie, bagashaka kutwiganzako twarikukiyr, kazi kanyu

  4. Jean-Pierre

    Diaspora we, uti Abarusiya n’Abashinwa buca bayatanga? Urumva aho abashinwa batanze amahera? Muri Africa bagira troc. Ubaha ubutare bakubaka ibitaro , amashure canke amabarabara. Barya bazana kubikora usanga ari abapfungwa atacom basaba leta. Abarusiya nabo mwishimiriza, nibabanze bave muvya Ukraine imbere yuko bafasha abandi. Izo ni indoto kuvugako Uburundi bushobora kwibeshaho umo munsi buteye akagere abazungu. Mbe ni akarere kamusaba gukura meza atagiye bakamugirira embargo bizogenda gute? None wibaza azobasuzugura bakamukomera amashi?

  5. Soso

    Ne vous amusez-pas pendant que les autres meurent de faim,de balles réeleset…..
    Ruriye mukaso rutakwibagiye!!!!!!

  6. Soso

    Se barundi arihe?abo bari mumyiyerekano rero si abarundi?canke ni banyagupfa??
    Ikibazo mfise:Mbe muri CNDD-FDD ntawundi mu candidat tugira qui est capable?Nkurunziza est le seul capable d’etre sebarundi??
    Himbira hiyo uzotinda umenyekana! ngira muri kumwe muri ubwo bubegito??amategeko uyavuga ko iki???
    Ubwicanyi, gushika no kubiheye imana barenza imyaka 80,gusahura igihugu,ubutungane bwananiranye,n ayandi mabi yugarije igihugu cacu tutodondagura ngo tumare,iyo niyo DEMOCRATIE twagwanira mw ishamba?nico catumye abantu bapfira kurugamba nagira twagwanira amahoro mu gihugu? abo bahunga sibo bene amajwi???
    Ndasavye abagumyabanga batemera ivyo nkurunziza nako kagwi kiwe bakora muze tubiyamirize,kuki tuniganwa ijambo kandi uburundi ari ubwacu twese??
    Umugambwe ushobora kugenda akagirire tutaravye neza,amahoro yonyene niyo azotugumiza duhagaze,turabe rero ingene yogaruka atabarinze gupfa…
    Murakoze

  7. ntiwihebure

    Tous ceux qui hantent les Burundais aujourd’hui: les p (l’épée)! certains d’entre eux font peur parce qu’ils sont pirates: pneus, police et pacifique (curieusement) brulent et percutent des personnes dans la rue. D’autres, plusieurs pièrres sont des OGM (pacifique également) qui menacent la paix: pierre nkuru, pierre buyoya, pierre éclat-vert mbonimpa, pierre éclat-vert ndayicariye, pierre nkurikiye, … et les points de suspension: pontien gaciyubwenge cane, philippe nzobnariba et pancrace cimpaye; puis un point encore final pacifique nininahazwe. Mais, loin de boucler la liste, il y a encore des sadiques comme sinduhije, des cyniques comme cyille, des erata: édward duwimana et des rapaces rwasa et rugurika.

  8. Stan Siyomana

    “Celui-ci prevoit l’augmentation du deficit…”
    Les speculateurs en devises etrangeres/foreign currency traders se basent sur la faiblesse de l’economie/produit interieur brut (PIB) en baisse, et sur les taxes elevees pour PREDIRE LA CHUTE (IMMINENTE) DE LA MONNAIE D’UN PAYS QUELCONQUE/LOW CURRENCY VALUATION.
    (Voir Sam Seiden: “Thinking the forex markets”, http://www.fxstreet.com, 13 May 2015).
    DONC, SEUL “NO AU 3 EME MANDAT” SAUVERAIT LE FRANC BURUNDAIS DE SA CHUTE VERTIGINEUSE/CATASTROPHE ECONOMIQUE DU PAYS.
    Merci.

  9. Diaspora

    abayatanga ntibabuze… abashinwa n’abarusiya n’abaandi bose bahaye amasoko yo kwimba ubutare barayafise akwiye … hahaha

  10. Diaspora

    izo ni inkurikizi z’amanoti y’umurengera mwafyatuye… ayakwiye gukora ivyo mukeneye vyose! LOL

    mugabo ntimwihende ekonomi si ko ikora!

  11. Babwire

    Oya ntagukorera ku bwoba. Guma hamwe. Amatora azogenda neza cane! Isi ntigarukira mu bu Biligi no mu Bufaransa gusa. Abiyumvira ko Nyakubahwa Nkurunziza ariko ararekura ni basubize amero mw’isaho. Gusa hari abantu bamenyereye gusabiririza no kurya bicaye, abo rero bama basamye barindiriye utwo umuzungu abatamika. Abo nibo babona ko umengo karabaye. Izo ni ingendo twasezereye. Uburundi bwarikukiye. Colonisation yaraheze. Ntagusabiririza. Turabishoboye. Mbere turi no kugahiye. Shika i Musongati wirabire. Sebarundi turamushigikiye. Nahangame ku ngoma!

  12. MINANI

    Wapi kweri Président nawe arihenze iyo ni solution à court termes. Ntanakimwe iyo ngingo izomufasha ahubwo iramuhenura. Ubundi yari kurondera abandi ba bailleurs à la place y’abanse gutanga amahera. Et d’ailleurs bishinze gukwegera mu mifuko yabo. Ahandi hose ubu bategura amatora bafise déjà amahera yabo. Imfashanyo ziba arizo gusubiriza. C’est quand même une leçon pour l’avenir.

  13. MINANI

    Abashigikiye ikiringo ca 3 bose baramenyereye inzara sico kimwe namwe. Uzoraba ko umunsi Sinduhije na Pacifique babuze amahera yo kubahemba ko hari n’umwe azosubira mw’ibarabara!!!!! Ntuzomenya iyo baciye!!! Warabonye Lundi le 25 mai ingene vyari bimeze kubera yari yatevye kubahemba?

  14. MINANI

    Mutangiye mwibonekeza ico muri! Igihe BUYOYA asubizaho ikori (effort de guerre) ko mutavuze? Bose ni kimwe!

  15. Kabalisa

    kaburundi, tu as raison! Tenir compte des fonds pour financer les Imbonerakure et autres milices pour défendre le gouvernement, je suis sure que le gouvernement n’a plus d’argent et comme tu le dis, le gouvernement va se retirer librement et je pense que le moment approche. Même les ambassadeurs aux télés internationaux commence a se fâcher lorsque les évidences sont exposées vis a vis a eux.
    même aujourd’hui les manifestants ont identifie un imbonerakure en uniforme militaire avec un fusil, et ce qui montre que ses soldats et policiers sont fatigue de commettre des crimes contre leur frères et sœurs. Les Burundais sont jeunes et démocrates et ils ne toléreront plus les politiciens qui marchent sur leur têtes. Burundi bwejo que nous avons besoin de protéger par Education, emplois, et développement qui vont les aider a achever leur potentialité et change positive et sociale si un vrai Burundais qui aime le Burundi et tout le monde qui y habite. Un vrai président va d’engager a restaurer la réputation burundaise au niveau national et international, de promouvoir l’agriculture rurale, infrastructures, services publiques accessible a tout le monde. Aussi a homme qui donnera la sécurité, l’honneur et respect au Burundais et tous les amis des barundais.

  16. Vous pensez trouver une solution mais à quels problèmes parmi les dizaines qui hantent le pays?
    1) si la communauté internationale décide de geler l’argent promis, c’est une autre façon de dire qu’elle ne veut pas cautionner et soutenir un processus biaisé à l’avance. la solution n’était pas de sacrifier le peuple burundais à travers ce décret. c’était plutôt de penser à ton peuple et de réajuster votre façon de faire. La preuve en est que les belges, après avoir suspendu leur appui au processus éléctoral, à la police, décide de rompre sa coopération bilatérale avec le Burundi. L’UE, les USA, etc. vont faire de même. Avez-vous des réponses à tous ces défis? Avez-vous des alternatives face à ‘isolément totale très probable du pays? Avez-vous des alternatives pour trouver 52% du budget général de l’Etat que le Burundi a l’habitude d’avoir généreusement de la communauté internationale? Avez-vous des solutions aux problèmes épineux qui se posaient déjà avant le fameux mandat : vie chère, harmonisation des salaires, chômage, exiguïté des terres, forte pression démographique, pauvreté accrue, etc.
    Aujourd’hui , 1USD s’échange à 2000BIF. irez-vous avoir des stratégies pour stopper cette dévaluation trop rapide de ma monnaie burundaise? Sans appui extérieur, avez-vous des stratégies pour trouver des devises nécessa

  17. Musa

    Si je me rappelle tres bien, c est l’un scenario qu’un expert avait prevu sur ce meme journal IWACU.Attebdons et voir.

  18. Kaburundi Sage

    Mbega ubugesera….!!!Supposons que le gouvernement obtienne ces 44 milliards.Ou vas-t-il trouver les frais(salaires ) des policiers puisqu’on sait que le Pays_Bas et d’autres ont suspendu leurs aides?
    Et le budget de l’annee prochaine?Baribagira ko Uburundi bufashwa å plus de 50%.
    Ntibumva ko bazoba batumye aba polisi baja kwiba,ama greves y’urutavanako,etc?
    En tout cas,Les CNDD-FDD preparent leur chute,et cette fois-ci,Ca sera une “chute libre”.
    Let’s wait and see.

  19. Theus Nahaga

    Nkurunziza et sa clique ont décidé qu’il faudra affamer le Burundi. Si demain une famine se déclare au Burundi, il faudra alors traduire cet homme et toute son équipe devant le tribunal international pour crime contre l’humanité. Ce décret va pénaliser l’économie nationale qui déjà aujourd’hui se porte très mal
    Les experts qui vont se pencher sur le Burundi et qui laissent faire se font complices comme se sont fait complices les membres de l’ancienne CENI et de l’ancienne Cour Constitutionnelle du Burundi. Tous ces gens devront un jour répondre des malheurs qui vont frapper le Burundi.
    Ceux de la CENI comme les juges de la Cour Constitutionnelle, nous les appelons individuellement là où ils sont maintenant pour qu’ils se dédisent. Cela n’empêchera pas Nkurunziza de faire son forcing mais au moins il saura que personne ne se soumet à ses intimidations, que personne n’accepte ses grimaces.
    Tous ceux qui laissent Nkurunziza de faire ses simagrées, les expert de l’EAC, le bureau de l’ONU, le représentant de l’UA, comme hier les juges de la cour constitutionnelle burundaise, tout ce beau monde devra un jour nous dire comment il a pu mépriser le courage du peuple Burundais, le peuple le plus humble du monde, le peuple le plus triste du monde. Ce peuple se lève chaque jour depuis quatre semaines et dit qu’il croit à sa dignité, qu’il croit à la dignité de chaque homme du plus fort au plus humble. Ce peuple ne veut que le droit de se choisir librement son leadership.
    Si demain les Burundais meurent de faim chacune de ces personnes devra dire individuellement pourquoi elle a laissé faire Nkurunziza. Dire non à Nkurunziza aujourd’hui c’est comme avoir dit non hier à Hitler, Polpot et autres criminels qui ont marqué la mémoire des hommes. Nkurunziza et sa clique préparent tranquillement, patiemment la mise à mort des Burundais par la faim. La dignité de l’homme se défend aujourd’hui à Bujumbura. Le peuple Burundais fait de son mieux, il faudra que Kagame, Museveni, Kikwete et Kenyatta dimanche apportent leur part.
    Nous sommes conscients que Nkurunziza pourra s’entêter malgré le vote de ses pairs, mais cela ne doit en rien troubler la conscience de ces chefs des Etats de la région, leur seul devoir est de soutenir le peuple burundais. Pour eux, il en va de la dignité de leur peuple respectif. Dans 20-30 ans rares sont parmi nous ceux qui seront encore de ce monde, mais l’histoire qui se joue aujourd’hui au Burundi fera écho. On dira alors, du moins je l’espère, le Rwanda, l’Ouganda, la Tanzanie et le Kenya par leur chef ont été aux côtés du Burundi combattant, du Burundi souffrant.

  20. mbega

    mbega izo ngorane ni ziki aragiye mu matora mu maraso, ariko ava, mbega hari abandi bazoyajamwo nibabireke ariko Nuko rukundikiza we avuga ngo gerad wa concilie nayajemwo nayo ba rwasa bareke. Murabona iyo carte . Ayo matora akaba Rwasa yajemwo ntawuzi ingene ibintu bizogenda uronke ikibanza ca 2 hanyuma ibindi bibandanye tuzoraba hanyuma. arinda gukoresha ayo ma miriyaridi guki. Ceni yiwe nivuge ko yamaze gutsinda abandanye bareke gukoresha ayo mahera. c est simple. Ariko gushika nubu ntanumwe arambwira igituma il tient a son 3 eme mandant gushika aho ibintu bishika iyo ntawonsigurira jewe ngira nsintahura neza.

  21. NN

    tant mieux!!!!!! on n’a pas le choix

  22. Tegera....

    Pendant que l’on “retranche” le budget de certains ministeres pour financer les fameuses elections, selon la RTNB, le president faisant campagne a Nyanza-Lac a “offert 3000 houes et des soins de sante gratuits pendant 2 mois aux tres recents rapatries venus de la TZ! Finalement, l’argent pour ces soins gratuits viendra d’ou si le budget initial est deja sacrifie en faveur des elections???? L’assemblee nationale n’a rien a dire sur ce changement du budget ou quoi? Un gouvernement qui tient au respect de la constitution et du droit…….on aura tout vu!!!!!

  23. kado

    NONEHO BIRAYOVYE.
    AKAJAGARI KAGIYE KAKWIRA HOSE MU GIHUGU.
    UBUZIMA KU MWARIMU BWARI BUGOYE,
    UBU NAHIO BAGIYE KUMUKATA UMUSHAHARA IBINTU NAVYO VYARADUZE IBICIRO.
    MANA NZIMA, TABARA UBURUNDI N-ABARUNDI, DUKIZE ABABISHA.

  24. PCE

    Voilà ca y est , il ne restait que cela. Mr Nkurunziza décide de financer sa folie en recourant à la planche à billets . C’est ce que cela veut dire le déficit . L’effort de guerre sous Buyoya avec l’embargo , ca vous rappelle encore quelque chose? Mr Nkurunziza veut presser le citron burundais jusqu’à ce les pépins sautent.
    Là ce sont tous les burundais qui vont en baver , même ses propres partisans . A la différence que ceux sont proches du pouvoir continueront comme à l’accutumé à piller l’Etat burundais , à recourir à la corruption pour s’enrichir etc etc. En faisant cela Mr Nkurunziza croit punir l’opposition. Il se trompe , c’est plutot le petit peuple qu’il dit défendre – encore que- il punit les ” 99% de burundais en paix” . Allons y donc , continuons à nous enfoncer dans les abimes de la pauvreté et de l’inconscience , il en sortira peut être quelque chose. Wa mupfumu yari yarabivuze , akataraza kari mu nyuma .

  25. kindros

    bariko barotsa uburo, birayangaye noneho

  26. Burundi Bwacu

    Nibazako abashigikiye ikiringo ca 3 batarimwo? N’ayo abapolisi ntizokorako? Nizere ko bazokata abakozi baba muri yamakariye ane gusa pita yatubwiye ko yagumutse agatuma amakungu atwima amahera yamatora ? Bitabaye uko numunyagihugu mutoyi ashigikiye ico kiringo aca yumva akamo,igitambara kimukingiriye mumaso gica kimuvako akanure abone !

  27. Burundi Bwacu

    Nibazako abashigikiye ikiringo ca 3 batarimwo? N’ayo abapolisi ntizokorako? Nizere ko bazokata abakozi baba muri yamakariye ane gusa pita yatubwiye ko yagumutse agatuma amakungu atwima amahera yamatora ? Bitabaye uko numunyagihugu mutoyi ashigikiye ico kiringo aca yumva akamo,igitambara kimukingiriye mumaso gica kimuvako akanure abone

  28. gloomy sunday

    Est-ce legal apres sa candidature?

  29. Diaspora

    Soyez pas distraits, naifs!
    Depuis quand certains ministères ont-ils des excédants qu’on peut allouer à d’autres ?
    Je croyais qu’ils avaient plutôt ordonné de faire des prélevements obligatoires (forcé!) sur les salaires des employés pour financer des élections gagnées ou perdues d’avance!
    Où sont les milliards que l’OBR se vantaient de récolter chaque jour? L’impact de la paralysie de l’économie n’est pas le soucie de ceux et celles qui continuent d’affirmer que tout va bien comme sur des roulettes ils doivent s’approvisionner sur des marchés leurs réservés comme du bon vieux temps des régimes socialo-communistes.
    Et… personne ne s’est jamais posé de question sur les tenants et les aboutissements de la dernière frappe (impression) et émission de nouveaux billets de banque! Pourquoi, Comment, Combien d’argent a-t-on fabriqué??? A titre d’exemple, pour ce qui sont assez curieux, en peu de jours, le cours de change contre l’EUro a sauté de 1800FBu à plus de 2000FBu.
    Les experts économistes et politiques n’y voient que du feu! Enlighten us please!

  30. Jamahaar

    Le President Pierre Nkurunziza aura beau signer des decrets d’emprunts interieurs en sacrifiants d’autres projets prioritaires prevus sur le budget 2015 pour financer sa champagne electorale, mais il lui faudra plus que 44 milliards de francs vu les retards accumules dans presque tous les domaines de la vie nationale alors que les bailleurs de fonds traditionnels ont decide de lui couper les aides au ralonge budgetaire et le financement des infrastructures sociao-economiques don’t la carence et la vetustete est manifeste meme dans les rues de Bujumbura, la Capitale.Les cris de ces jeunes qui manifestent contre sa decision de briguer un troisieme mandat sont entrain de lui dire qu’il n’a rien fait au cours des dix dernieres annees pour ameliorer leur quotidien dans les domaines de l’education et de creation d’emplois.Meme a supposer qu’il gagne ces elections avec le coup de main de la CENI affiliee au parti presidential, les vrais questions de l’heure ne seront pas resolues pour autant par un simple coup de baguette magique après le decompte des voix en sa faveur.Il ne pourra plus regner comme si de rien ne s’est passé en ce printemps 2015 après la violation de la Constitution de la Republique du Burundi et les Accords d’Arusha qui a declenche ces manifestations a travers tout le pays..Il sera un president faible, diminue et discredite aux yeux de son propre peuple et de la communaute international et par consequent sujet a toutes sortes de pressions et de chantages. Quel gachis!

  31. ciza

    BIRABAKOMERANYE PE.UBURUNDI BUKENEYE 52% MURI BUDGET ANNUEL MAIS BAGIRA BAYAKUREMWO 44 MILLIARD?REKA TURABE IYO BIJA MAIS YABA UMU DD CANKE UMU OPPOSANT AU 3è MANDAT INZARA IGIYE KUDUSHIRA HAMWE.GREVE ZIGIYE KUBA URUTAVANAKO MUMA MINISTERE KUKO NTAMAHERA YOKUBAHEMBA AZOBONEKA.
    wait and see the situation

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

389 utilisateurs en ligne