http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Médias

Innocent Muhozi : « Non à la répression de la liberté d’expression ! »

Après la condamnation par le Conseil National de la Communication (CNC) des médias qui appellent les gens à manifester, l’Observatoire de la Presse Burundaise (OPB) s’indigne.

Innocent Muhozi, président de l’OPB : « Le gouvernement veut réprimer le droit d’expression » ©Iwacu

Innocent Muhozi, président de l’OPB : « Le gouvernement veut réprimer le droit d’expression » ©Iwacu

Innocent Muhozi, président de l’OPB, est catégorique : « Le gouvernement veut réprimer le droit d’expression, notamment en interdisant aux médias d’appeler la population à émettre une opinion sur un sujet donné. » Il ajoute que même la Constitution du Burundi ainsi que la Déclaration universelle des Droits de l’Homme reconnaissent le droit d’expression. M. Muhozi rappelle qu’il y a une clause qui est rejetée clairement, et ce depuis les discussions sur cette loi sur la presse. « C’est celle-là même qui interdit de diffuser des appels à des manifestations qui ne sont pas autorisées », précise Innocent Muhozi.

Le président de l’OPB rappelle qu’ils ont dit clairement que, si cette loi est promulguée, ils ne respecteront pas certaines clauses. « C’est ce qui est en train de se passer aujourd’hui. » Pour lui, il est hors de question d’accepter les choses qui sont contraires à la dignité humaine, quels que soient les risques de répression. Il souligne qu’empêcher les gens d’exprimer ce qu’ils ressentent est contre la Constitution, le code d’éthique et de déontologie. Et contre d’autres textes internationaux ratifiés par le Burundi.

Pour rappel, certains médias avaient demandé à la population de la capitale de mettre un habit de couleur verte, ce vendredi 30 mai, et de klaxonner pendant une minute à 12h20. Un appel qui a été largement entendu. Auparavant, le gouvernement, par le biais de son porte-parole, a également condamné ces manifestations. Aujourd’hui, des éléments de la police de roulage seraient en train d’arrêter des véhicules soupçonnés d’avoir klaxonné.

  15   Vos commentaires
  1. Magara

    Et c’est quelle infraction commise lorsqu’on klaxonne? Y-a-t-il une loi qui prévoit cette infraction?
    Où est passé le principe de la légalité des crimes et délits?
    C’est ridicule, ce pouvoir là !

  2. Ikijumpu

    Ils ont avalé toutes sortes de couleuvres, mais PC Mbonimpa est une patate trop chaude et qui restera comme quelle jusqu’ a ce qu’ elle soit crachée.
    Toute chose concourt pour le bien de ceux qui aiment Dieu, dit-on, Mbonimpa est en prison pour que toute la communauté internationale soit alertée suffisamment au sujet de ces imbonerakure qui s’ entrainent en RDC pour une mission que tout le monde craint. Dieu est avec lui et il sortira de la prison bientôt. Courage Mr Muhozi et tous les journalistes courageux comme toi.

  3. Thorbjörn

    La democratie echoue carrement au Burundi. Puisque le pouvoir ne peut pas garantir les droits a son peuple. Et le president a failli en sa mission de garant de constitution il est le premier a viole la constitution. L’avenir est incertain puisque les elections 2015 Sont truquees d’avance avec la destruction des grands partis politique d’opposition.

  4. J Paul

    Les policiers ne devraient pas se laisser faire. Est ce que c est leur boulot? Il y a des endroits ou il est interdit de klaxonner. Ailleurs ca releve de la politique un peu bete.

  5. borntomakelovenotwar

    Même s’il a dit certaines vérités; Qu’on laisse la Justice dire que P.C Mbonimpa (avec ses collabo fournisseurs de fausses photos) est un menteur contre toute une Nation, contre des Nations !

  6. borntomakelovenotwar

    Qu’ils en appelle une autre contraire à celle des verts et que l’on voie qui seront nombreux !

    • borntomakelovenotwar,
      A coup des 5000fbu par ci, intimidations par là et autres qui voudraient se faire remarquer pour tel ou tel autre intérêt, il est très facile pour un gosse savoir aboza ari benshi. Mais la question viendraient-ils de leur propre gré? La seule façon de le savoir c’est bel et bien les élections. Alors pourquoi cette chasse aux opposants? Je pense que tu seras en mesure de te faire une réponse même si la pilule peut être amère.

      Quand tu dis ‘’même s’il a dit certaines vérités; Qu’on laisse la Justice dire que P.C Mbonimpa
      est un menteur contre toute une Nation, contre des Nations !
      Je te pige pas du tout parce que si un seul mot, un élément, une seule photo est vraie, il mériterait d’être publiquement décoré parce qu’il aurait grandement contribué et aurait risqué même sa vie pour la sécurité de la nation. Tu ne crois pas ?
      De toute façon il a contribué est c’est plutôt le rôle de aux autorités habilitées de tranquilliser la population après avoir menés des enquêtes proprement dites.
      Penses tu que la population est maintenant tranquillisé après cet emprisonnement du supposé menteur ? Je ne sais pas.

      • borntomakelovenotwar

        Le problème est que nous voulons nous faire caresser les oreilles, nous toujours nous faire caresser dans le sens du poil. Et la diffamation, tu n’en dis rien ? On fait les enquêtes et les sanctions au même moment, ce serait juste ! Tu trouves pas ?

  7. bora

    None bamenya gute uwa vugoje klaxon niwutayovigije je trouve ca ridicule umve ivyo navyo emwe n’abo ba police bafise akazi kabi. Aho barubahuka kuzobwira umuntu ngo wewe waravugijje klaxon akabi gatwengwa nkakeza.

    • nzinumira

      None mwumvise claxon yanje ivuga gute muri camera no ku ma photo, ko muciye akenge mwafotoye mukongera muga camera? genda ba police bo mu burundi mwarize ,

      • Mutu

        Encore une fois, ces gens s’en tirent bien, on a déjà oublié les jeunes imbonerakure qui sont au RDC. Au mement où l’on parle, tous ces jeunes ont été relocalisés, mais prêts à faire ce dont ils ont été préparés pour. Et ce n’est pas le génocide mais bel et bien maintenir Peter au pouvoir.

        Est-ce que vous vous rappellez du Falcon 50 et de « Gahanga wishwe n’iki» ? Et Manirumva ?Les cas de corruption ne se comptent plus, les meurtres sont devenus des histoires insolites. Malheureusement, les burundais sont des trouillards pour ne pas dire des «imberbes sans moustaches».

        Les MSD ont resisté et on les a traité de drogués, le président a fuit vers l’occident démocratique et voilà maintenant qu’on nous embarque dans une affaire de klaxon et d’habits verts, eh merde alors. Quand est-ce allons-nous nous réveiller ? Ces hutus du CNDD-FDD ont fait alliance avec les tutsi du Sud, les bahima et Cie, ils sont là pour y rester si ce sont les klaxons que vous voulez.

  8. Mugamba

    Levons nous comme un seul homme pour défendre notre liberté d’expression acquise grâce au sacrifices qui l’ont arrachés des mains des pouvoirs de terreur!!! Dans la sous région nous sommes les premiers à avoir retrouvé cette liberté! C’est une affaire de vie ou de mort! Le pouvoir en place peut tout faire mais engageons nous pour sauvegarder cette liberté! Merci Muhozi pour votre détermination.

  9. Aaron

    Monsieur Muhozi c’est bon que le gouvernement devrait vous laisser travailler comme vous le souhaitez. C’est bon que le gouvernement vous laisse informer les gens comme c’est votre profession. Le gouvernement ne devrait pas vous considerer comme ennemis quand vous parlez de ce qui ne va pas dans le pays comme la corruption, les tueries et autres vices car la population en a besoin pour juger ceux a qui elle a place confiance pour la dirriger. Normalement, si les elus ne tiennent pas les promesses faites au moment de leurs campagnes electorales, si vous denoncez leurs manquements, ca ne sera pas de votre faute et c’est bon car les electeurs ont besoin de connaitre que leurs dirrigeants qu’ils ont elus n’ont pas devie . Il en est de meme pour vous les journalistes, etre un journaliste opposant au gouvernement c’est normal et ca se fait un peut partout dans le monde dans les pays modele de democratie comme les Etats Unis ou je vous dennerait l’example de FOX NEWS ( Cette chaine de television s’oppose a n’importe quelle bonne initiative d » OBAMA ( meme quand il a tue OSAMA on a dit qu’il n’ a jamais quitte la maison blanche pour le tuer En Afganistan). Mais le grand probleme que vous avez c’est que quelque fois vous nous informez et le lendemain on voit le contraire de ce que vous nous avez dit; donc le mensonge. Et c’est la ou se trouve le grand probleme. Quand vous dites qu’ empêcher les gens d’exprimer ce qu’ils ressentent est contre la Constitution, le code d’éthique et de déontologie, ca vous avez absolument raison et on est d’accord avec vous. Mais il faut savoir que dans la constitution on ne mentione nulle part le mot mensonge dans vos informations et je crois que c’est la ou vous avez des problemes ‘ non seulement avec le gouvernement, mais aussi avec les lecteurs qui ont besoin d’une information reelle. Je vous dis qu’il y a des sites que personnellement je ne lu plus a cause de leur desinformation. Si vous avez des problemes avec le gouvernement, ca ne nous regarde pas, c’est entre vous et le gouvernement, le lecteur ne devrait pas etre victime de vos problemes. Nous en tant que lecteurs, nous vous demandons une et une seule chose, une information vraie. Pour une information tres sensible, il faut qu’elle soit bien verifiee sinon l’accuse s’il va se plaindre, le jugde n’hesitera pas a vous demande des source pour prouver sa culpabilite car je ne vois pas comment on peut culpabiliser quelqu’un sans preuves meme si je n’est pas fait le droit. Vous voulez aussi la reputation de votre profession a la Serge NIYIBIZI de la RPA. So rendez professionel votre profession et attirez l’attention de vos lecteurs et on vous respectera.

  10. Gondwanais Lamda

    La liberté a un prix mes amis, la police ne pourra jamais arrêter tous les véhicules qui ont klaxonné le vendredi passé et les vendredis à venir, C’est ridicule comme approche. lorsqu’un fruit est mur, il tombe…..

    • Mutu

      oui, mais au Burundi on mange le fruit avant qu’il murisse, on l’a vu avec Mico, Baga, Buyo et maintenant sous Peter. Il a fait pire que les présidents «tutsis». Akari mu mpene niko kari mu ntama.

Publicité