http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Sécurité

Le mini supermarché T2000 complètement consumé

21-09-2015

Un incendie s’est déclaré ce lundi 21 septembre vers 8 heures du matin au mini supermarché T2000 situé sur le boulevard du l’Uprona en plein centre-ville. Il est géré par des Chinois.

Le supermarché T2000 est calciné.

Le supermarché T2000 est calciné.

Des colonnes de fumée noire s’élevaient dans le ciel dégagé de Bujumbura. Elles étaient visibles à plusieurs kilomètres à la ronde. «Même dans les quartiers reculés de la ville, cette fumée était observable, on dirait l’incendie qui a ravagé le marché central», raconte un témoin.

8 camions anti-incendie dont 4 de la police de protection civile, 2 camions citernes dépêchés par l’Unicef ainsi que les 2 camions anti-émeute actifs lors des dernières manifestations, étaient sur les lieux pour venir à bout de cet incendie mais la tâche n’a pas été facile.

Toutes les marchandises de ce mini supermarché sont parties en fumée. Selon des témoins, le feu s’est d’abord déclaré au niveau des stocks avant de se répandre dans tout ce magasin. Tout a été embrasé.

Plus de 4 heures pour maîtriser cet incendie

Les magasins, les boutiques et les entreprises situés dans les environs comme le bar restaurant ’’L’Hacienda’’, Galerie Yes, Econet Leo, … ont dû fermer leurs portes en catastrophe. Plusieurs personnes y exerçant des activités ont été aperçues partir avec leurs biens. A un certain moment, le feu menaçait ces immeubles se trouvant autour de ce mini supermarché.

Une partie de ce bar restaurant a d’ailleurs pris feu, elle a été démolie par un bulldozer des Setemu (Services techniques municipaux) venu en rescousse pour que cet incendie soit maîtrisé. C’était aussi pour se frayer un passage vers ce magasin ravagé par les flammes.

C’est à l’aide de cet engin que les éléments de la police de la protection civile ont pu accéder au foyer de l’incendie, une façade de ce mini supermarché a été également défoncée. Ce n’est que vers 12 heures que qu’ils sont venus à bout de ce feu qui a tout dévasté. Les dégâts sont énormes. «Les achats de petits cadeaux, d’ustensiles de cuisine et d’articles divers moins chers, c’est fini», regrette un passant.

Le premier vice-président de la République, Gaston Sindimwo s’est rendu sur les lieux pour réconforter les propriétaires de ce magasin chinois. «Le gouvernement prendra des mesures, pour qu’ils ne se découragent pas. C’est une perte pour la République. Tout ce monde qui s’approvisionnait à T 2000 est frappé.» Le premier vice-président de la République parle d’accident. «Un accident est un accident, il ne prévient pas.»

Interrogé, le porte-parole adjoint de police, Pierre Nkurikiye estime qu’il est pour l’instant difficile de déterminer avec précision l’origine de cet incendie. Selon lui, la piste d’un court-circuit est à privilégier. «Ce n’est pas un incendie d’origine criminel. Il paraît qu’il y eu même hier un problème de court-circuit dans ce magasin», a-t-il révélé.

  17   Vos commentaires
  1. primate

    Ces types du fameux gouvernement refusent toute idée d’incendie criminelle. Surement qu’ils en savent alors klk choz!

  2. Aventurier

    Nous payons nos impots et taxes pr que les chinois vendent leurs armés au Burundi pr venir mitrailler nos frères et soeurs qui meurent un à un dans un silence total. Ce Gaston S. ou ces chinois, je les ai pas vu quand on a massacré nos frères à Mutakura.

  3. burunwa

    Oh la la!! Un gouvernement d’amateurs fait sourir. Il parle d’accident, et après il affirme ne pas connaitre pr le moment l’origine de l’incendie. Quelle contradiction

  4. Aventurier

    A la RTNB on annonçait que ce sont les fils électriques de la REGIDESO. Aujourd’hui, le directeur d’électricité à la Regideso vient de s’inscrire en faux contre cette version. Il affirme que le distributeur des lieu est intact et que les maisons environnant sont en ce moment éclairé! Alors au fond, entre le Gouvernement et la REGIDESO, qui dit vrai? Qui ment? Euuh donc Qui a brulé?!

    Une pensée au marché central de Buja auquel on a rejeté toute idée d’enquete.

  5. Mpozenzi Julistglad

    Abansi barakaka ntawubizi. Vyose birimwo amahinyu. Who knows it is not those same people who have vowed to prevent the new gvt from getting revenues from businesses by intimidating, harrassing or even killing customers? Reke kwisamburirako nk’impene yemwe….

  6. BUSORONGO

    Sur rfi le maire de la ville declare ne pas connaitre l’origine de l’incendie mais declare que c’est un accident et non un crime!
    D’autres parlent des contres Nkurunziza.
    Mais personne n’ose se poser les vraesi questions:
    Y avaientt ils des signes montrant le non respect de la securite contre l’incendie?
    Y avaientt ils des extincteurs a l’interieur de ce melange de produits?
    Meme si l’incendie serait accidentelle y’auraient-t-ils des fautifs?
    Le magasin avait il l’assurence contre l’incendie?
    Enfin sans le souhaiter qui serait le probable prochain a subir une incendie pareille?

    Sans speccuration politique notre pays a besoin d’une politique saine et nette en matiere de la protection civile. Jusqu’aujourd’hui les victimes humains sont presques inexistants. Allons nous attendre des morts pour y penser?
    Pour exemple combien y t il d’ingenieur specialises contre les incendies dans la brigade de protection civile? Combien de medecin specialise dans des situations de catastrophes a-t-on? Pourquoi les agens de protections ne portent pas de protection apropriees . Ici les raisonsns sociaux et les journaux preferent ne pas montrer ces blaves gens en actions. Au contraire on voit des supers Rambo avec quatre fusils pour eteindre une incendie. Et nul part les vrais agens en action.

    • Aventurier

      C’était ridicule de voir les fameux policiers avec des lances roquettes entrer ds une maison brulée pr l’éteindre. Mais putain, avec quoi?? Si on avait laissé la population faire son travail, l’incendie n’aurait pas été pareille!!

  7. ntazizana

    Préparez-vous chers Burundais, sous peter premier, c’est du feu,du feu et du feu!

  8. Dora kabingo

    On n’avait fait circulé sur les réseaux sociaux que le supermarché avait été brulé par les anti 3ème mandat , ouf nous voilà rassuré. Je rappelle quand même les chinois sont les premiers défenseurs du 3eme mandat , on n oublie rien

    • leGe'nie Noir

      C’est con Votre commentaire! Honte pour toi!

      • Aventurier

        C’est plus con d’insulter quelqu’un ou de le taxer de con sans lui dire pourquoi!

    • Mpozenzi Julistglad

      Aha! Thanks for confirming who the culprits are, the anti-third term.

  9. Bwarikindi Pierre

    Très dommage, qui va encore investir dans ce pays toujours en feux ??????

  10. Ramu

    Tres desole, un feu qui ravage encore a Buja! Abahiye mwigumye turabhojeje. Cependant, on peut « oser » questionner l’efficacite de nos services de protection civile, un des camions-incendie venant soit de l’aeroport, soit du port ou Brarudi n’avait pas d’eau, il a du passer +/- 2 heures 30 min de temps pour remplir son citerne devant le lycee du lac Tanganyika, ou l’eau collectee n’etait pas sous pression du tout. Bien evidemment, il n’etait pas question de « sauver » notre victoire…… Imana ikinge uburundi umuriro kuko on n’est pas prepare.

  11. GAHANGA

    la piste d’un court-circuit est à privilégier. ?? Drole de declaration!!

    • hat

      Pour accéder au dépôt il a fallu démolir des constructions. Ceci a ralenti les secours sans doute. Mais c est un super marché construit avec ou non un permis de construire ? Les locaux avoisinants avaient ils des permis de construire ? Dans l affirmatif il faudrait que les services d urbanisme répondent aux manquements graves.

      • Baobab

        @hat
        « Les locaux avoisinants avaient ils des permis de construire ? Dans l affirmatif il faudrait que les services d urbanisme répondent aux manquements graves.Les locaux avoisinants avaient ils des permis de construire ? »
        Je parie que tu n’as plus mis les pieds à Buja depuis que tu es majeur(e), pour oser poser une telle question!

Publicité