Politique

Le masque tombe

09/12/2016 Agnès Ndirubusa 26
Mkapa : « : «Il est clair que les instigateurs du coup d’Etat et ceux qui ont trempé dans la violence n’ont pas de place à la table des négociations.»
Mkapa : « : «Il est clair que les instigateurs du coup d’Etat et ceux qui ont trempé dans la violence n’ont pas de place à la table des négociations.»

« Il est clair que les instigateurs du coup d’Etat et ceux qui ont trempé dans la violence n’ont pas de place à la table des négociations. Ils ne sont pas ma priorité. Je demande aux pays qui les hébergent de bien les contrôler pour qu’ils ne viennent pas déstabiliser notre dialogue en cours », a déclaré le facilitateur William Benjamin Mkapa, lors d’une conférence de presse, ce vendredi 9 décembre, après sa visite de trois jours. Mkapa indique que sa priorité est de réunir l’opposition non violente et le gouvernement afin d’aboutir à un accord qui va leur permettre d’aller de l’avant.

L’ancien président tanzanien assure que la légitimité du gouvernement burundais n’a pas été remise en question lors de ces consultations. « Ceux qui veulent que je remette en cause la légitimité de Pierre Nkurunziza sont fous, ce n’est pas à moi de le faire. Le procecus électoral a été légitimé et l’issue de ce processus aussi », estime-t-il, avant d’ajouter : « Les ambassadeurs viennent ici et présentent leurs accréditations au président Nkurunziza, et pourquoi évoquer encore et toujours une question qui a été vidée, quelle est cette folie? »

Pour ce qui est du dialogue interne mené par la Commission nationale de dialogue inter-burundais (Cndi), le facilitateur indique que la population est dans son droit d’engager un dialogue à l’interne. « On n’a pas le droit de nier au peuple burundais le droit de revoir son histoire ni de réviser sa Constitution. »

Forum des lecteurs d'Iwacu

26 réactions
  1. placide

    le probleme c’est entre ĺa Russe et les USA les CNARED sont etiquete avec leurs alies.

  2. roger crettol

    @ ls

    Toute cette argumentation ne change rien au fait que le président en poste est tout autant un président-par-intimidation qu’un président-par-la-volonté-du-peuple.

    Le manque de soutien populaire au “Non au troisième mandat” est tout relatif : les gens son descendus danser dans les rues de Bujumbura à l’annonce d’un putsch, à la mi-mai 2015. La répression qui a suivi a eu raison de cet enthousiasme – encore une fois, président-par-intimidation.

    Le CNARED est ce qu’il est et son action est décevante. La communauté internationale, et la communauté africaine particulièrement. a manqué de détermination. Cela parle-t-il vraiment en faveur de Son Excellente Splendeur, Le Président, ou bien cela est-il une accusation à l’encontre de ces communautés ?

    On sait mener des guerres, niveler des villes sous des bombardements; cela Russes, Américains et Français savent le faire. On est plus embarrassés quand il s’agit de faire entendre raison à un tribun obtus qui ne s’est jamais soucié d’unité et de cohésion nationale.

    Le monde est décidément mal foutu.

  3. roger crettol

    @ ls
    Toute cette argumentation ne change rien au fait que le président en poste est tout autant un président-par-intimidation qu’un président-par-la-volonté-du-peuple.

    Le manque de soutien populaire au “Non au troisième mandat” est tout relatif : les gens son descendus danser dans les rues de Bujumbura à l’annonce d’un putsch, à la mi-mai 2015. La répression qui a suivi a eu raison de cet enthousiasme – encore une fois, président-par-intimidation.

    Le CNARED est ce qu’il est et son action est décevante. La communauté internationale, et la communauté africaine particulièrement. a manqué de détermination. Cela parle-t-il vraiment en faveur de Son Excellente Splendeur, Le Président, ou bien cela est-il une accusation à l’encontre de ces communautés ?

    On sait mener des guerres, niveler des villes sous des bombardements; cela Russes, Américains et Français savent le faire. On est plus embarrassés quand il s’agit de faire entendre raison à un tribun obtus qui ne s’est jamais soucié d’unité et de cohésion nationale.

    Le monde est décidément mal foutu.

  4. roger crettol

    Toute cette argumentation ne change rien au fait que le président en poste est tout autant un président-par-intimidation qu’un président-par-la-volonté-du-peuple.

    Le manque de soutien populaire au “Non au troisième mandat” est tout relatif : les gens son descendus danser dans les rues de Bujumbura à l’annonce d’un putsch, à la mi-mai 2015. La répression qui a suivi a eu raison de cet enthousiasme – encore une fois, président-par-intimidation.

    Le CNARED est ce qu’il est et son action est décevante. La communauté internationale, et la communauté africaine particulièrement. a manqué de détermination. Cela parle-t-il vraiment en faveur de Son Excellente Splendeur, Le Président, ou bien cela est-il une accusation à l’encontre de ces communautés ?

    On sait mener des guerres, niveler des villes sous des bombardements; cela Russes, Américains et Français savent le faire. On est plus embarrassés quand il s’agit de faire entendre raison à un tribun obtus qui ne s’est jamais soucié d’unité et de cohésion nationale.

    Le monde est décidément mal foutu.

  5. Risible

    Vautré et repu, il prit l’accord d’Arusha et, dans une colère mal contenue, il le froissa, le rompit, et le jeta à la figure des burundais, en les injuriant: Espèce de fous, ceci est vos corps livrés pour nous.
    Il prit ensuite la coupe de l’alliance éternelle, et, il la projeta férocement à la figure des fugitifs, en les insultant copieusement: Buvez-en tous jusqu’à la lie; vous êtes des fous.
    Puis il s’en alla.

  6. roger crettol

    @ ls
    Toutes ces belles raisons n’enlèvent rien au fait que Mr Nkurunziza est président de fait et tout autant président-par-intimidation que président-par-la-volonté-du-peuple.

    Le manque de support populaire pour le “Non au 3ème mandat” est tout relatif : apès l’annonce du putsch, les gens sont allés danser dans les rues de Bujumbura. La répression a eu raison de cet enthousiasme – président-par-intimidation, encore une fois.

    Le CNARED n’est peut-être pas à la hauteur, et la communauté internationale, et africaine en particulier, manque de détermination. Cela parle-t-il en faveur de Son Excellente Splendeur Le Président, ou bien cela souligne-t-il l’impuissance et les divisions de ces communautés ?

    On sait mener des guerres, niveler des villes sous des bombardements. Ça, on sait le faire : Russes, Américains et Français. On ne sait pas faire entendre raison à un tribun tyrannique qui ne s’est jamais soucié d’unité et de cohésion nationale.

    Le monde, décidemment, est mal foutu.

  7. @herma

    Monsieur Léandre, avant le 8 décembre 2016, vous titrerai votre article « [l’inspiration » » et après 8 décembre, 2016, au lieu de « la masque tombe » , je vous proposerais plutôt [la déception]. Pas de dialogue avec les putschistes et les terroristes ( ) les mêmes qualificatifs de l’entourage extrémiste de Buyoya lors des négociations ( ) et d’autre côte des mouvements armés, [ibinywamaraso] ou charognards. La fin de l’histoire, signature avec réserve…on se réserve se sentir en sécurité et ce, malgré, au risque de tout oublier ( ), les conards !
    Dans tous ce qui précède, on a mal compris la démocratie et je ne doute pas que certains d’entre eux regrettent d’avoir pris le chemin qui durera à plus de 50 ans si est déjà à 60 ans. On ne sera pas non plus surpris si demain, le Burundi sera une réserve exceptionnelle des hommes comme Tchisekedi. Du reste, ubugabo bw’úmugabo nibwo buryo bwiwe. Certains n’y croient pas mais ces burundais font du jeu ! Leurs projets avancent et les innocents continuent de mourir ! Ouvrons les yeux, pensons à la nation, akimuhana kaza imvura ihise ! La tolérance oblige !

  8. Ndavuga simvura

    Mkapa a fait preuve de dérapage et il vient de rater une bonne occasion de se taire. Pourquoi? Il faut d’abord voir les protagonistes dans la crise burundaise. Est-ce l’opposition proche du pouvoir? Et pourquoi négocier avec ceux qui ne font presque pas parti du conflit. Si à Arusha les anciens rebelles avaient été écartés quel résultat aurions-nous atteint? Juste pour dire que Mkapa vient de légaliser les rebellions qui vont naître car il a démontré qu’ils ne devraient plus réver à une solution pacifique. #ShameOnMkapa#YouDisappointed&JustFiredBurundi#

  9. Nduwayo Jean Bosco

    Oui le masque est tombé sur les mensonges des Sindumuja. Toute la communauté se réveille pour comprendre réellement qu’elle a été dupée par une poignée de gens rêvant de conquérir par mensonges interposés, au lieu de chercher leur légitimité auprès du peuple. On peut tromper le peuple une; deux ou trois mais pas indéfiniment.

  10. Nduwayo Jean Bosco

    Oui le masque vient de tomber sur les mensonges des Sindumuja. Tu peux tromper les gens un jour, deux ou trois, mais pas indefiniment.

  11. Ruzoviyo

    Qu est ce vous attendiez de lui .qu Il vous tende une cuillere de miel dans la bouche sans meme une portion de territoire que vous controlez. Dawa ya moto ni moto on dialogue lorsqu on a des moyens de pression zirihe ?Aux armes citoyen. ..aux armes

  12. ls

    Mr Roger,
    Je pense qu’il est temps de se rendre à ‘évidence : Il n’y a que le CNARED(Quoi et qui représentent-ils vraiment?), quelques personnes de la société civile et une poignée d’autres gars(Gakunzi, quelques journalistes et Maingain qui est Belge figurez-vous) qui contestent ce mandat . Et le fait qu’ils soient appuyés par les occidentaux qui leurs prêtent média et promeuvent leur visibilité n’y change rien du tout quant à leur représentativité.
    Même quand il a fallu révolter le peuple par médias interposés, nous avons vu la taille de la “masse” qui est contre ce mandat.

    Sur le plan légal, toutes les instances qui étaient habilitées à se prononcer ont déjà donné leur avis et il est connu.

    Pour rappel, Mukapa n’est pas la seule personne de poids à aller dans ce sens. Rappelez-vous de que pense de ce mandat le Président en exercice de l’UA.

    Alors, il ne faut plus tromper les gens. Dites-nous le vrai problème qu’ont ces gens pour qu’on cherche ensemble une vrai solution!

  13. Ruzoviyo

    Aux armes citoyens. ..avec ca il y aura pas besoin d faux mediateur. ..La pression militaire engage automaticament des negotiations et des concessions. Muricara iburaya muti tura tugabane. ..ntinishoboka. ..

  14. roger crettol

    Malgré la belle assurance de Mr Mpaka, le président-en-poste du Burundi exerce un mandat auquel il n’a pas pleinement droit. De plus. les élections de 2015 se sont tenues dans une situation malsaine et tendue, ce qui entache leur légitimité.

    Plus grave, Mr Mpaka a abandonné son statut de facilitateur en prenant aussi clairement parti dans le confilt pour lequel il était mandaté en tant que médiateur. Il s’est simplement mis hors-jeux et légitime sans états d’âme toutes les magouilles et entourloupettes passées, présentes et à venir. Place au mandat de sept (à septante-sept) ans, renouvelable un nombre indéfini de fois.
    ————————————
    Prodiges de la sagesse africaine ! Mandela et Kenyatta n’étaient que de doux illuminés; place à la réalité, aux “disparitions”, aux assassinats “par une bande de criminels” – insaissables, et au bonheur de vivre en exil dans des camps sous assistance de la communauté internationale, qu’on vilipende sans vergogne.

    Place à la pensée unique, et au Seul et Unique Parti, accompagné de danseuses agitant des éventails en feuille de palmier, comme au temps paradisiaques du Royaume. Le détour par la démocratie n’était qu’une regrettable erreur de parcours.

  15. Stan Siyomana

    @eric: “mushaka ivyagusa”
    SEULES LES ELECTIONS LIBRES, TRANSPARENTES (ET RECONNUES PAR LA COMMUNAUTE INTERNATIONALE) pourraient sortir le BEAU PAYS DE MWEZI GISABO de l’actuelle crise politique.

  16. Fulgence

    Légal/légitime
    Est « légale » la loi qui provient du droit positif ; est « légitime », la loi qui renvoie à un droit naturel. Tout ce qui est légal n’est pas forçément légitime (la torture dans certains pays) et tout ce qui est légitime n’est pas toujours légal (l’égalité juridique entre hommes et femmes).
    Ainsi, Nkurunziza est-il légal ou légitime? Légitime selon Mkapa parce qu’il a privatisé le Burundi et en fait ce qu’il veut. Illégal parce que la loi ne lui autorise pas de le faire.

  17. Louis

    Légitimité et Légalité sont deux choses totalement différentes.
    Nkurunziza est légitime pour répondre de ses actes mais il n,est pas légal parce que la loi lui interdit de briguer un troisième mandat.

  18. eric

    la seule chose qui peut vous plaire est le coup d’etat.mushaka ivyagusa
    museveni tito okelo negociations
    kagame vs havyarimana negociations
    kabila vs mobutu negociations
    tous ces negociations etaient mensonges ,ils ont finit a prandre les pays par force meme si les negogociations se passer.

  19. 1996

  20. Stan Siyomana

    @”Le processus electoral a ete legitime”
    LES ELECTIONS DE 2015 N’ONT PAS ETE NI LIBRES, NI TRANSPARENTES.
    LE GOUVERNEMENT BURUNDAIS ET LES IMBONERAKURE (=JEUNES AFFILIES AU PARTI AU POUVOIR CNDD-FDD) ont viole presque tous les 13 principes que le Gouvernement, l’opposition politique et la societe civile avaient adoptes (par consensus le 9 juin 2014) pour la bonne conduite des elections de 2015.
    (Voir Principes generaux pour la bonne conduite des Elections de 2015. http://www.undp.org, 9 juin 2014).

  21. Stan Siyomana

    @”Le processus electoral a ete legitime”
    LES ELECTIONS DE 2015 N’ONT PAS ETE LIBRES ET TRANSPARENTES.
    LE GOUVERNEMENT BURUNDAIS ET LES IMBONERAKURE (=JEUNES AFFILIES AU PARTI AU POUVOIR CNDD-FDD) ont viole presque tous les 13 principes que le Gouvernement, l’opposition politique et la societe civile avaient adoptes (par consensus le 9 juin 2014) pour la bonne conduite des elections de 2015.
    “3. Les partis politiques, les coalitions politiques et les candidats independants doivent etre capables de mener leurs activites politiques EN TOUTE LIBERTE PENDANT LA CAMPAGNE ELECTORALE SUR TOUTE L’ETENDUE DU TERRITOIRE NATIONAL, dans le respect du cadre legal en vigeur qui doit s’appliquer equitablement a toutes les formations politiques AVANT, PENDANT, ET APRES LE SCRUTIN.
    6. Le Gouvernement, les partis politiques et les candidats independants, EN PARTICULIER LES JEUNES AFFILIES AUX DIFFERENTES FORMATIONS POLITIQUES, s’engagent a ne pas perturber les reunions de l’une ou l’autre entite politique durant tout le processus electoral et a respecter les sieges et insignes des autres formations politiques.
    8. Le Conseil National de la Communications (CNC) s’engage a GARANTIR L’ACCES AUX MEDIAS PUBLICS sans discrimination aux partis politiques, coalitions et candidats independants…”
    (Voir Principes generaux pour la bonne conduite des Elections de 2015. http://www.undp.org, 9 juin 2014).

  22. Jereve

    C’est vraiment rare d’entendre un médiateur traiter une partie des groupes en conflits de folle et idiote. Quelle mouche l’a piqué ! Le gouvernement de Bujumbura peut se frotter les mains. Mais en même temps il faut nous rendre à l’évidence que le médiateur vient d’offrir sur un plateau d’argent la légitimité à certains groupes qui brulaient d’envie de passe à l’autre étape et en découdre. En cela, rien de nouveau, car faute de négociation et accord politique, Clausewitz nous le rappelle « la guerre est la continuation de la politique par d’autres moyens ». L’échec de la médiation ne signifie malheureusement pas la fin de la crise.

  23. Nzakaha Zacharie

    N’est -ce pas MKAPA qui est allé en première ligne pour imposer au Burundi un embargo en 1976 en soutien au CNDD qui faisait le maquis à partir de la Tanzanie. Quoi d’étonnant qu’il profite de la facilitation pour soutenir son ami Nkurunziza et son CNDD en difficulté.

  24. Pauvrafrique

    Le masque tombe.
    Ce qui m’a surtout fait froid au dos c’est la manière et la vulgarité qu’il a utilisé pour le faire tomber! Honte à lui.

  25. MANA

    Oho ! Aragituriye ! Chacun va dégainer et nous revoilà partis dans le cauchemar.

  26. Oui le masque est tombé pour ceux qui y croyaient encore. Moi je n’ai jamais pensé à une solution venant de cet homme. Il fallait voir l’agenda de sa visite: rencontrer une seule partie, certes multiforme, mais une seule partie. J’ai toujours dit que Mkapa n’avait pas la stature de Nyerere, encore moins celle de Mandela. Malheureusement, les événements viennent de me donner raison.

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Merci de prendre connaissances de nos règles d'usage avant de publier un commentaire.

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.

Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Editorial de la semaine

L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur L’ONU, un Janus pour le Burundi?

Ils proviennent d’une même organisation, s’adressent au même pays. Pourtant, ils portent un regard tellement différent sur la situation burundaise. Le 9 août, l’envoyé spécial du secrétaire général de l’ONU, Michel Kafando, a brossé un tableau très positif, presque immaculé, (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

633 utilisateurs en ligne