http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/05/AMBASSAD-ALLEMAGNE-22MAI.pdf
Justice

Le jugement du militaire accusé d’assassinat et coups et blessures à une semaine

11-09-2014
Désiré Ndikumagenge devant le tribunal militaire ©Iwacu

Désiré Ndikumagenge devant le tribunal militaire ©Iwacu

Le caporal Chef Ndikumagenge Désiré, militaire du 441ème bataillon d’infanterie a comparu ce mercredi 10 septembre à l’auditorat militaire de Kinindo.
Beaucoup de militaires, un blessé et les familles des victimes étaient sur place pour suivre le procès de celui qui est accusé de l’assassinat de Djuma Ndikuriyo et de coups et blessures trois autres personnes blessées (Vénantie Nzeyimana actuellement hospitalisée, Ndayisaba Elvis blessé au cou et au ventre, ainsi qu’Aicha, la prostituée ciblée).

Le tribunal militaire a accusé Désiré d’assassinat et de coups et blessures. Toutefois, le même tribunal a reconnu les droits et les prérogatives que détient l’accusé et lui a demandé s’il a besoin d’un avocat. L’accusé a supplié le tribunal de lui accorder une durée de la recherche d’un avocat qui pourrait le soutenir, ce qui fut facilement accepté.
Le tribunal lui a accordé sept jours à compter dès lors pour recomparaitre le 17 septembre prochain. Rappelons que le crime s’est passé le 5 septembre en commune Buyenzi à la 25ème avenue no.1 lorsque l’accusé voulait récupérer l’argent qui, d’après ces explications. aurait été volé par Aicha, avec laquelle il avait passé la nuit ensemble.

  1   Vos commentaires
  1. kajekurya

    Aaaah , danger !!!!!! Attention aux prostituées chers militaires. Vous risquez gros!!!!

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité