http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2017/05/AMBASSAD-ALLEMAGNE-22MAI.pdf
Nos brèves

Le curé de la paroisse Rushubi sous les verrous

28-12-2013

Pascal Niyonkuru, curé de la paroisse Rushubi en commune Isale de la province Bujumbura, a fêté Noël à Mpimba. Il a été interpelé par la police, ce 22 décembre, accusé d’avoir battu à mort une personne qui coupait des herbes fourragères dans les jardins de la paroisse. La victime est morte lors de son transport à l’hôpital.

  4   Vos commentaires
  1. Mushaha

    Uyo mu patiri ngira ntiyaribwamire akabuye k’abagabo.Abo ni baba patiri baba jeune usanga no gusambana batabigera umutwe.Hari umupatiri azi ico akora yokubita umuntu gushika aho apha ngo amujijije ubwatsi! c’ est vraiment ridicule. Emwe naphungwe , ashake ahereyo.

    • Ewe sha!

      @Mushaha
      Mbe sha wewe ntukurikira ibivurwa kw’isi? Akaranda ka pédophilie ntuzi ko kateye kuva kera murabo uvuga? Nayo ivy’ugusambana vyo ni ibisanzwe igihe tawe bafashe kunguvu canke badahendahenze utwana tutaraca ubwenge ngo tumenye ikibi n’iciza!

    • Vuvuzela

      Urarunyarukije pe! Twirinde guca imanza tutazi tubisomeye aha kwa mwene Kaburahe na equipe yiwe! Ariko nivyo cure aragandaguye umuntu amuziza ubwatsi?

      Nivyaba arivyo, dusenge, duce tubabarira na ba Ndakugarika. Hazoba hari ivyateye mubantu. Umurwayi nawe ajanwa kwa muganga.

    • Mwaro

      mushaha urihenze gato kuko aba patiri basambana ndazimwo benshi babatama, reka tumwite umwicanyi w’umupatiri kuko ubu nico yagirizwa.
      Ariko rero, azoshimire igipolisi kuko iyo batamukingira abana bo mwisale sutwo baramukura igipoyoyo urya musi bazinduka kugariza paruwasi

Charte des utilisateurs des forums d'Iwacu

Le contenu des commentaires ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur. Sont notamment illicites les propos racistes, antisémites, diffamatoires ou injurieux, appelant à des divisions ethniques ou régionalistes, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, photos, vidéos…) sans mentionner la source.
Iwacu se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout commentaire hors-sujet, répété plusieurs fois, promotionnel ou grossier. Par ailleurs, tout commentaire écrit en lettres capitales sera supprimé d’office.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Publicité