Zone Abonnés

Le chef de l’Etat annonce de grands chantiers

27-08-2015

Dans son discours à la nation prononcé ce mercredi 26 août, le président Pierre Nkurunziza a fait des promesses. Cette date choisie marque la fin de la législature écoulée et le début du mandat qui fait encore couler beaucoup d’encre et de salive, …et de sang.

Le président Nkurunziza : «Le service civique obligatoire pour les étudiants va reprendre»

Le président Nkurunziza : «Le service civique obligatoire pour les étudiants va reprendre»

En matière sécuritaire, il a annoncé que les comites de sécurité seront renforcés. Avec les corps de défense et de sécurité le président burundais donne la mission à ces comités de sécurité de démanteler tous les groupes de malfaiteurs endéans deux mois.

Le président Nkurunziza entend instaurer très prochainement le service civique obligatoire pour les étudiants. Il promet également de continuer la politique de désarmement de la population civile.

Au niveau de la justice, le chef de l’Etat annonce que tous les textes de loi seront traduits en langue nationale. Le Code pénal sera revu pour y mettre des dispositions permettant de sanctionner les agents des forces de l’ordre coupables de meurtres en utilisant les armes qui devaient être utilisées pour la protection des civils.

En matière de développement communal, le président de la République Pierre Nkurunziza déclare que chaque commune bénéficiera annuellement d’une somme de 500 millions de Fbu pour la réalisation des différents projets de développement.

Au niveau des infrastructures, le chef de l’Etat a déclaré que les travaux de construction de la présidence vont bientôt commencer. Il annonce également la construction prochainement d’un Palais des congrès à Gitega.

Ce n’est pas tout comme promesse : il y a également la construction d’un chemin de fer qui va partir de Gitega en passant par Musongati et Makamba pour rejoindre Kigoma en Tanzanie. Le chef de l’Etat est revenu sur la construction de l’aéroport de Bugendana à Gitega.

Il y a sous ce volet des infrastructures la construction des routes et surtout des barrages comme celui de Mpanda, Kaburantwa, Jiji et Murembwe.

En matière sociale, le président Nkurunziza promet de mettre en pratique la politique d’harmonisation des salaires, une enveloppe est prévue pour une période de 4 ans.

Le président en a appelée la Commission nationale des terres et autres biens (CNTB) à reprendre ses activités. Pierre Nkurunziza entend aussi mettre en place une commission chargée d’agréer les organisations non-gouvernementales.

Cet organe sera chargé du suivi de leurs activités pour éviter tout écart. Le mode de financement de ces organisations sera également sous le contrôle de cette commission.

  2   Vos commentaires
  1. Jereve

    Etant donné que les contestataires de ce pouvoir frauduleux ne vont pas baisser les bras, vous comprenez bien que le chantier numéro 1 sera de mater la contestation. Ce chantier va engloutir énormément d’énergies, de moyens et de temps. Quant aux autres chantiers, rappelez-vous que les promesses n’engagent que ceux qui y croient.

  2. NGABURIRA

    Ah ! Bon ! Yarahiye imbere yigihe ? Yagize coup d’Etat nka kumwe kwa kera babanza kugifata hanyuma bakadusomera programmes munyuma zitigeze zikwirikigwa. Nous venons de faire marche arrière mugutwagwa pe !!!

Publicité