http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/DG-Advisor-USAID-9-o-20-DEC.pdf
Football

Laudit Mavugo, l’homme à tout faire de Vital’0

22-05-2016

Avec 30 réalisations à son compteur cette saison, Laudit Mavugo reste l’attaquant le plus prolifique et le joueur le plus régulier de la Primus league. C’est en partie grâce à ses coups de génie dans les ultimes instants que Vital’o vient de conserver son titre de champion de la Primus league, édition 2015-2016.

Laudit Mavugo, le serial buteur de Vital’o.

Laudit Mavugo, le serial buteur de Vital’o.

Un attaquant hors pair, tellement complet, avec surtout un leadership inégalable sur terrain. C’est ainsi qu’un de ses coéquipiers décrit Mavugo. Doué techniquement, avec un sang froid inouï devant le but, c’est sa 2ème saison que Laudit termine en tant que meilleur buteur de la Primus league, après celle de 2014-2015).

Du haut de ses 23 ans, ce natif de Nyakabiga est marié et père de 2 petites filles. La famille, une valeur qu’il chérit. «  Je suis proche avec ma femme. Avec elle, on la joue collectif.  C’est ma capitaine », témoigne t-il avec des rires. Ses fans, une autre famille pour lui. «C’est toujours motivant quand on se sent aimé », confie t-il .C’est ainsi que via WhatsApp, sa femme Paulette a créée un groupe afin de rester proche d’eux.

Malgré un physique peu impressionnant (1m77,) ce garçon n’a pas mis du temps pour faire ses preuves en Primus league. Pourtant, personne ne lui prédisait une telle carrière si précoce. Une carrière qui commence avec Solidarité F.C., son club formateur jusqu’à son accession en 1ère division en 2007.

En 2007, il n’a que 15 ans, lorsqu’il signe dans Atletico Olympique. Vite, il gravit les échelons. L’exercice 2008-09 est celui de l’avènement au plus haut niveau, avec à la clé une sélection en équipe nationale. Les saisons suivantes sont celles de la confirmation.

2014-2015 : saison de tous les records

La saison 2014-2015 marque le retour de Laudit au pays après 3 ans passés au Rwanda.
Sous le charme, du coach Gilbert Nkanyenkore, alias Yaoundé Mavugo est recruté pour venir donner du punch à l’attaque de Vital’o. Directement, il ne tarde pas à faire trembler les filets des buts adverses. « Il a vite dissipé nos doutes en enfilant les buts. Sa large palette de gestes fait la différence chaque fois. L’exemple est ce but venu « d’ailleurs »qu’il a marqué dernièrement en coupe du Président contre Dynamic, confie Jacques Mbetuze, un fan de Vital’o.

Pour l’actuel meilleur buteur, ses résultats sont certes le fruit de son travail mais, il reconnaît que sans les conseils du coach Yaoundé, éclore au plus haut niveau n’aurait pas été possible. «  C’est lui qui m’a appris à peaufiner mon jeu, un vrai père pour moi. En dehors de son coaching sur terrain, il m’a fait comprendre que sans la discipline bien qu’on pouvait être pleins de talents, tout est voué à l’échec », indique t-il. Et d’ajouter : «  Si Vital’o reste toujours, le club le plus compétitif même actuellement, je pense que c’est grâce au travail de coach Yaoundé. Il force l’admiration.»

L’équipe nationale, un autre challenge

Apparu pour la première fois sous le maillot des Hirondelles alors qu’il n’a que 16 ans, Laudit a déjà joué avec toutes les catégories de l’équipe nationale. Actuellement, il compte 8 sélections avec les Intamba. Cependant, en dépit de ses qualités de buteurs, il peine à s’affirmer encore en sélection nationale. Simple inadaptation disent certains, ou des choix inadéquats du sélectionneur qui préfère les joueurs expatriés aux locaux. Pourtant, tout le monde du football s’accorde sur le fait qu’on devrait lui laisser sa chance et s’exprimer au lieu de le cantonner toujours sur le banc des remplaçants.

Déjà au terme de son contrat qui le lie a Vital’o, Mavugo affirme que des envies de voir ailleurs ne manquent pas. En tout sport des défis ne manquent pas. «  Quand tu as déjà accompli certains de tes rêves, après naissent d’autres. Et surtout lorsque vous avez une famille. Lui offrir du mieux que l’on peut avoir reste la priorité », fait-il comprendre .Dans le viseur de pas mal de clubs africains dont sud Africains et égyptiens, le jeune attaquant reste modeste sur son avenir. Pour l’instant l’essentiel, c’est de rester focalisé sur la prochaine Cecafa Kagame Cup qui se tient ce juillet à Zanzibar.

  2   Vos commentaires
  1. kissinger

    je mbona ari petit joueur uyo Mavugo

  2. Rudobeye

    None ko atanarimwe aba séléctionné muri Equipe Nationale ??????!!!!!!

Publicité