http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Politique

L’ancien président Sylvestre Ntibantunganya invité au sommet des chefs d’Etat de l’EAC à Dar es-Salaam

NtibaIl l’a annoncé au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 11 mai au lendemain du dépôt à la Ceni de son dossier de candidature à la présidentielle. Pour ce sénateur, la communauté internationale, l’Union africaine, l’Union européenne et même l’East African Community ont toujours volé au secours du Burundi pendant les moments difficiles.

«Nous gardons espoir que les Chefs d’Etat des pays membres de l’East African Community vont persuader le président Nkurunziza de renoncer à sa candidature pour un troisième mandat au cours de leur sommet prévu pour ce mercredi à Dar es-Salaam.»   En plus du président Ntibantunganya, plusieurs sources avait indiqué la présence d’autres anciens chefs d’Etat burundais à ce sommet.Contacté, l’ancien président Buyoya a indiqué à  Iwacu qu’il n’a pas été invité. Le président Domitian Ndayizeye n’est pas joignable pour le moment. A suivre.

  15   Vos commentaires
  1. Rwungere

    Le mouvement d’insurrections au Burundi est un comportement à bannir à jamais! Il nous est contaminé de l’occident et des Etats-Unis soi-disant être un moyen moderne et démocratique d’expression de l’opinion. Ce sont ces mêmes pays qui veulent nous ôter de nos valeurs ancestrales en nous imposant la malédiction de l’homosexualité et de la zoophilie. Ils créent le désordre en Afrique pour nous imposer leurs solutions conditionnelles, profitant notre situation économique précaire dont ils sont responsables. A voir les énergies internationales consenties pour la cause du Burundi, ça suscite des interrogations que tout Vrai Burundais puisse se poser. Si c’est pour réellement la PAIX, je prie le Bon Dieu que cette incitative réussisse malgré la résistance de Pierre NKURUNZIZA et son Parti CNDD-FDD, mais si c’est une main satanique, que ce plan macabre échoue au Nom de Jésus Christ!

  2. Rwungere

    Media Note
    Office of the Spokesperson
    Washington, DC
    May 11, 2015

    Assistant Secretary for African Affairs Linda Thomas-Greenfield is traveling to Tanzania, May 11–14, for the East African Community (EAC) emergency ministerial on the situation in Burundi. The United States commends the EAC for its leadership and engagement on Burundi.

    In Dar-es-Salaam, Assistant Secretary Thomas-Greenfield will participate in meetings on the sidelines of the EAC ministerial in order to express U.S. concern about the situation in Burundi as well as U.S. support for the Arusha Agreement and political dialogue among all parties to ensure peaceful, credible and inclusive elections in Burundi.

    For further information, please visit http://www.state.gov/p/af or follow @StateAfrica on Twitter.

  3. Pioneer

    1. Que Ntibantunganya soit ou non en acquaintance avec le regime DD est sans objet. Il est libre d’agir selon ses convictions. Nous les respectons tout comme il respecte les nôtres (esperons-le). “Nous” veut dire les opposants au 3eme mandat, au Burundi et a l’Etranger.
    2. La reunion de Dar es salaam est un sommet politique. La question du 3eme mandat est juridique et n,a rien de politique. Nkurunziza a violé la Constitution du Burundi (j,ai pas dit l,Accord d,Arusha) avec la complicité de son parti, de son Senat, et de sa Cour constitutionnelle. Voila le litige.
    3. Notre revendication est donc toute simple: Nous voulons une COUR CREDIBLE pour trancher. Nous nous inclinerons devant sa decision et non la parodie judiciaire de la CC.
    4. Nous n’accepterons surtout pas de concessions politiques au motif de retour de la paix. Nkurunziza n’a pas droit a un autre mandat; donc, il n, a rien a negocier (surtout pas une immunité; il en a eu assez).
    5. Si une cour credible lui donne raison, nous sommes prets a l’accepter. Et s,il perd le proces, il doit lui aussi l,accepter; et sans conditions. Voila comment articuler une revendication credible.
    6. Et si notre exigence n’est pas entendue avant les pseudo-elections, elle le sera apres, quelle que soit la decision de Dar es salaam. Et cela sans violence. Nous sommes legalistes!

    • C’est maintenant que vous vaez vu cela ? Quand cette cour a ete approve par l’Assemblee Nationale et la le Senat, pourquoi vous n’avez pas revendiques sur son sens d’impartialite? Du n’importe quoi seulement.

      • Lead

        @Pepe
        As-tu au moins lu son commentaire? Si oui, tu dois souffrir de Troubles du Spectre Autistique (TSA).
        Le diagnostic etant celui-la, on y repond ainsi: “parce qu’il y a trop de fautes dans tes questions”.

  4. Ntazizana

    Ahubwo baraca baha peter ikibanza hariya nyene nka kumwe ibihugu bituranye na République centre africaine vyagirira wa mukuru waco mu minsi bari mu ntambara!

  5. Theus nahaga

    Ntibantunganya, Buyoya et Ndayizeye savent exactement le contenu des accords d’Arusha. Je le dis toujours, les accords d’Arusha sont le possible Burundais. Nkurunziza ne les veulent pas alors qu’ils lui ont permis de gouverner le pays. Cela s’appeler kwibagira icakwirukana ngo ni uko ukize ihemu.
    le problème est que nous nous savons exactement comment était le Burundi avant les accords d’Arusha et nous ne voulons pas y retourner. Nkurunziza s’est embourgeoisé et a profité des ors de la République. Le voici prêt á prendre le risque de nous la démolir juste pour continuer à gufata umunyenga. Travailler n’a jamais été son affaire

  6. Gondwanais Lamda

    Muzehe. Ca cayi cahiye. Hahaha

  7. Mtu wachini

    Peter bariko baramukarangira isoup kandi arayimywa vyanka vyakunda.

    • Kiranga

      Ca cayi cabaye igishushe ga??!!hahaha

    • Ndumiwe Jeannette

      L’ancien président Ntibantunganya n’est plus crédible! Les gens soupçonnent que Nkurunziza l’aurait « corrompu » à coups de plusieurs dizaines de millions de FBU pour qu’il l’accompagne dans cette course vers le fautueil présidentiel. Il n’a jamais cessé de trahir son parti le Frodebu dont les grands ténors ne savent plus si Ntiba est avec ou pas.
      La solution ne peut venir que de la détérmination des manifestants; si Nkurunziza est mis hors d’état de nuire, cette victoire sera à mettre exclusivement à l’actif des manifestants. Beaucoup de politiciens Burundais sont des ventriotes qui ne voient que leurs intérêts.
      J’invite de tout coeur les manifestants à renoncer à la violence de quelque nature qu’elle soit! Brûler un bus, une moto, tout cela ne sent pas bon! Brûler quelqu’un vivant, même si c’est un imbonerakure, est un acte condamnable et qui crée un sentiment de suspicion chez les hutus, surtout que ce jeste nous rappelle les sinistres villes mortes des années 1993-1994. De même, parler chaquefois d’un plan de génocide (hutus contre tutsis) que Nkurunziza s’apprêterait à commettre avec l’aide des interahamwe n’est pas honnête. On l’a tous vu, le régime de Nkurunziza a plutôt « génocidé » les hutus tout au long de son règne. Autrement dit, pour Nkurunziza et sa clique, tous les hutus qui ne sont pas militants du CNDD-FDD sont à abattre. Et les accointances que Nkurunziza et sa clique ont avec les FDLR sont plutôt liées à sa cupidité et à sa volonté de se maintenir au pouvoir, s’il le faut par la violence contre toute personne qui se mettrait au travers de son chemin……..Les trafics « minerais contre armes » entretenus avec les FDLR ne profitent qu’à Nkurunziza, Adolphe Nshimirimana et Bunyoni. C’est ce dossier qui a emporté la vie du patriote Ernest MANIRUMVA.
      Nous avons besoin que les manifestations contre le 3è mandat de Nkurunziza soient un véritable mouvement citoyen, inclusif et crédible aux yeux de la communauté tant nationale qu’internationale. Pour le moment, la plupart de hutus qui aimeraient rejoindre le mouvement ont peur de soutenir des manifestants qui auraient un autre agenda caché……….Il faut rassurer les hutus et le inviter à manifester aux côtés de leurs frères tutsis.

      • SEMIGABO J.CLAUDE

        @Ndumiwe Jeannette?
        « L’ancien président Ntibantunganya n’est plus crédible! Les gens soupçonnent que Nkurunziza l’aurait corrompu » à coups de plusieurs dizaines de millions de FBU »
        Vous pouvez l’affirmer mais vous n’avez aucune preuve pour le démontrer. On appelle cela des affirmations gratuites. Je ne vous crois pas une seule fois. A ce que je sache, depuis plus de 2 ans déjà, l’opinion de NTIBA le Sage, vis-à-vis du 3è mandat de NKURUNZIZA est très claire. C’est non, c’est illégal. Il l’a toujours dit et écrit aussi.
        C’est vrai que dans notre pays certains, dont GACIYUBWENGE qui affirme une chose publiquement aujourd’hui et fait son contraire le lendemain, ont « deux langues » (noter les guillemets svp) mais je ne le pense pas pour NTIBA. Cela me surprendrait beaucoup qu’il aile à Dar pour soutenir NKURUNZIZA. Let us wait and see.

      • Karundi

        Jeannett pour tous.e,

        Birashoboka, ariko Ntibantunganya arafise des valeurs adashobora kuhonyanga nka Nkurunziza. Il a des principes democratiques, il est capable de sauver le Burundi a Arusha. A voir tous ses compagnons, on a l’impression que ils defendent la paix

  8. INARARIBONYE

    Les 2 étaient présents lors de la signature des accords et de ce qui en a découlé. Eux, ils savent de quoi ils parlent !

    • GASONGO

      Aïe ! Aïe !
      Des témoins gênants pour Peter !

Publicité