http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/ICCO-15-O-22-TDRs-Evaluation-a-Mi-Parcours-MAVC-Final.pdf
Publireportages

L’Agence universitaire de la Francophonie au service de l’éducation

Le ministère de l’Enseignement de Base a organisé le 24 juillet 2014, au King’s Conference Center, un atelier de sensibilisation sur les orientations en matière de formation continue des enseignants.

Jean-Paul Mortelette en train de remettre le PNFC ©Iwacu

Jean-Paul Mortelette en train de remettre le PNFC ©Iwacu

L’objectif de cet atelier était d’informer les autorités du Ministère, à Bujumbura et en province, sur les nouvelles dispositions en matière de formation continue des enseignants de l’école fondamentale développées dans le cadre d’un plan national de formation continue récemment adopté par le Ministère.
En effet, depuis 2013, le ministère de l’enseignement de base s’oriente vers la mise en place d’un système régulier et pérenne de renforcement des capacités du personnel enseignant et de supervision pédagogique.
A la suite du projet IFADEM mené par l’OIF et AUF jusqu’en 2012 qui avait permis de perfectionner 2400 instituteurs sur l’enseignement du et en français, le Ministère a de nouveau sollicité ces deux partenaires. Il s’agissait alors de mener une expertise visant à capitaliser et à élargir ce travail pour élaborer un plan de formation continue des enseignants de l’école fondamentale ainsi qu’un plan d’action 2014-2016.
Avec l’implication à chaque étape du Ministère et les apports multiples des partenaires techniques et financiers du secteur éducatif, ce plan est aujourd’hui une réalité.
Il concerne tous les corps professionnels, tous les niveaux de l’enseignement primaire sur l’ensemble du territoire national dans une progression engagée sur plusieurs années. Rattaché à son plan d’action, ce PNFC se veut aussi concret et réaliste.
A cet effet, les actions menées dans le cadre du Fond Commun de l’Education pour la formation continue en 2014 s’arriment déjà dans le sillage tracé par ce PNFC.

Le PNFC, une boussole

Jean-Paul Mortelette, Directeur de l’Antenne Afrique des Grands-Lacs de l’AUF précise : « Le plan national de formation continue est une boussole qui vise à organiser la formation continue des intervenants du secteur éducatif en agençant harmonieusement les différentes modalités de perfectionnement et en coordonnant les initiatives des différents acteurs du système. Sans pour autant être rigide, le plan permet de connaître les objectifs visés, les modalités de mise en œuvre, les financements requis et disponibles…»
Ce plan comporte 4 axes importants et novateurs : une planification pluriannuelle, une gouvernance pilotée par le Comité de Coordination de la Formation Continue (CCFC) mais engageant des actions de formations déconcentrées adaptées aux contextes, l’intégration d’une démarche qualité et l’intégration des TIC (déjà initiée par l’IFADEM).
Représentant le Ministère, l’Inspecteur Général de l’Education, Mme Corinthe Nzohabonayo rassure l’assistance que « le comité de coordination de la formation continue, nouvellement créé et placé sous l’autorité du Secrétariat permanent du Ministère, tiendra le cap fixé et sera le garant du PNFC ».
L’atelier s’est clôturé sur la remise officielle du PNFC par Jean-Paul Mortelette sous les applaudissements de différents cadres du ministère.

Publicité