http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/09/US-ADVERT-26-SEPT-O-7-OCT.pdf
Sécurité

La société civile burundaise condamne l’assassinat du Général Adolphe Nshimirimana

Pacifique Nininahazwe ©Iwacu

Pacifique Nininahazwe ©Iwacu

Contacté ce dimanche 2 août quelques heures après l’attaque à la roquette qui a coûté la vie à cet ancien patron du SNR (Service national des renseignements), le président du Focode (Forum pour la conscience et le développement), Pacifique Nininahazwe, se dit indigné : «La vie humaine est sacrée, personne n’a le droit d’y mettre fin. Je condamne cet assassinat. Comme je n’ai jamais cessé de le clamer dans les cas de meurtres où son nom était associé.» Ce militant de la société civile demande une enquête indépendante sur les circonstances de cette mort pour savoir les auteurs et le mobile.

Publicité