Politique

La résidence de l’opposant Léonce Ngendakumana fouillée

13/03/2018 Abbas Mbazumutima Commentaires fermés sur La résidence de l’opposant Léonce Ngendakumana fouillée

La police a mené dans la matinée de ce mardi 13 mars une fouille-perquisition à la résidence de Léonce Ngendakumana, vice-président du parti Sahwanya Frodebu.

Léonce Ngendakumana : «Ils n’ont rien trouvé»

Selon des témoignages, les policiers dépêchés pour cette opération étaient ’’lourdement armés’’ et en grand nombre. Ils ont encerclé cette résidence sise au quartier Kiriri.

Cet ancien président de l’Assemblée nationale fait savoir que les policiers n’ont rien trouvé dans sa maison : «Ils sont aussitôt partis».

Selon Phénias Nigaba, porte-parole du Frodebu, la police s’est peut-être trompée d’adresse en allant fouiller chez le vice-président du parti. «Au Sahwanya Frodebu nous n’avons jamais prôné l’utilisation des armes dans notre lutte politique ».

D’après lui, le combat mené par ce parti de Ndadaye est démocratique : «Nous nous battons pour le développement de la population, nous n’avons jamais mis en avant la violence et nous ne le ferons jamais. Nous appelons plutôt les civils qui ont les armes à les remettre».

Signalons que cette fouille-perquisition à la résidence de vice-président du Frodebu, a été menée au moment où se tient en Belgique un forum visant à empêcher la tenue du référendum constitutionnelle prévu au mois de mai.

Le parti Sahwanya Frodebu, un des piliers du Cnared, la plate-forme de l’opposition burundaise en exil, est représenté dans cette sorte de conclave. Ce forum réunit ’’toutes les forces qui se sont levées pour dire non au troisième mandat du président Pierre Nkurunziza’’.

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur Malheur aux enseignants qui violent et violentent leurs élèves

L’image est choquante, terrifiante, effrayante. Une fille déchiquetée, l’avant-bras détaché du reste du corps, est allongée sur une civière traditionnelle en rotin. Elle est méconnaissable. Sur les réseaux sociaux, un texte explicatif accompagne le corps tailladé à plusieurs endroits : (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

560 utilisateurs en ligne