Politique

La manifestation pour soutenir Mbonimpa est un droit constitutionnel

Après la décision du maire de la ville d’interdire la manifestation prévue par les organisations de la société civile pour soutenir Pierre Claver Mbonimpa, ces dernières ont écrit au ministre de l’Intérieur pour qu’il suspende cette mesure.

Pour le maire Saïdi Juma, cette marche a un caractère insurrectionnel. ©Iwacu

Pour le maire Saïdi Juma, cette marche a un caractère insurrectionnel. ©Iwacu

Dans une correspondance du 11 juin dernier, des organisations de la société civile ont informé le maire de la ville de Bujumbura qu’elles ont organisé une marche pacifique prévue pour le lundi 16 juin. Le but de cette marche étant de soutenir Pierre Claver Mbonimpa, le président de l’Aprodh, emprisonné depuis un mois. « Mais, à notre grande surprise, le maire de la ville a empêché cette marche manifestation » s’étonne Janvier Bigirimana, vice-président du FOCODE. Selon le maire Saïdi Juma, cette marche présentait un caractère insurrectionnel et elle pouvait influencer une affaire encore pendante en justice.

Mais, pour M. Bigirimana, les organisations de la société civile, qui ont organisé cette marche manifestation pacifique, sont conscientes que l’insurrection est une infraction prévue parle Code pénal burundais. C’est pourquoi, précise-t-il, les deux ne doivent pas être confondues. « C’est la raison pour laquelle nous venons de saisir le ministre de l’Intérieur pour exercer un recours hiérarchique contre la décision du maire de la ville », indique le vice-président du Focode.

Qui ajoute que ces organisations en ont également profité pour annoncer au ministre de l’Intérieur que cette activité est reportée au vendredi 20 juin prochain. « Nous espérons que le ministre pourra nous donner gain de cause et, en conséquence, annuler cette décision du maire qui n’est pas du tout fondée. Nous estimons que la manifestation organisée est un droit constitutionnel garanti par la loi régissant les manifestations », conclut-il.

  31   Vos commentaires
  1. MINANI

    Quelle société civile insensée! Elle crie tous les jours qu’il ne faut pas influencer la justice. Mais voilà qu’elle est la première à vouloir donner des ordres à la justice. L’affaire étant dans les mains de la justice, une manifestation serait une sorte d’influencer la justice. Vyari kwumvikana iyo marche iba yasba ko urubanza rwocibwa vuba ukuri kukaja ahabona. Il y a une grande contradiction dans la société civile. Ce qui fait penser à deux choses:
    1. Soit la société civile a un autre agenda avec cette manifestation;
    2. Soit ceux qui ont induit Mbonimpa en erreur ont peur qu’à force que la prison lui fasse mal, il finisse par cracher la vérité;
    Pour le moment, un vrai ami de Mbonimpa devarait l’aider plutôt à préparer la défense. Si la marche serait nécessaire, ça serait plutôt pour demander que le procès se passe le plus vite possible et dans le respect des procédures pour que, s’il est innocent, il soit libéré vite.
    Quand vous demandez qu’il soit libéré sans condition alors que la justice s’est déjà saisi du dossier, c’est que vous êtes convaincu de sa culpabilité! Sinon, un véritable acteur de la société civile ne peut demander que justice soit faite et non impunité!.

  2. Aaron

    Mes chers amis meme un enfant peut dire que ces reclamations de liberation et de manifestation de et pour Mbonimpa ne sont pas fondees, Ca ne demande pas d’avoir ete a l’ecole pour comprendre que ce n’est pas sa liberte que vous cherchez mais que quelque chose est cache derriere ces revendications. Vous parlez tjrs des biens qu’il a bcp fait aux Bdais, je crois que tout le monde le sais. Il a fait liberer beaucoup de prisonniers et beaucoup d’autres bien faits si vous voulez je ne sais pas s’ il y a quelqu’un qui nierait ca. En effet, ce qu’il a bien fait ne fait pas de lui intouchable ou impermeable a la loi , sinon ca serait injuste est ca sera l’occasion d’aller manifester car la justice ne sera pas pour tout le monde. Si vous pensez qu’il peut faire du n;importe quoi sans etre suivi ca sera une honte pour vous.

  3. ntakamurenga

    IKI GIHUGU CARAGOWE PE AHO UMUNTU ASHAKA KWEREKANA AHO AHAGAZE BAKAMWANKIRA NONE IYI DEMOCRTIE TUYISHAKIRA IKI ABO BITA NGO NABA SANS ECHEC BINYEGEJE UBU NTABAGIHARI BASUBIRIWE N,IMBONERAKURE

  4. Gondwanais Lamda

    Mordu par la vipère tu demande justice au Cobra??? dit un dicton kirundi. Le maire de la ville refuse une manifestation pacifique et vous demandez au Ministre de l’intérieur de le corriger pour donner au peuple son droit de manifester pacifiquement contre une supposée injustice faite contre un citoyen qui n’est pas n’importe qui mais un militant des droits de l’homme connu au niveau national et International? Il faut raffiner la stratégie, il faut intensifier la pression via la communauté internationale et la manif type klaxon ou bruit des casseroles…. L’emprisonnement de Mponimba lui donne encore plus de poids mes chers amis du pouvoir!!!!!

  5. Abo bagabo bikika inyuma ya Société civile kugira bagire manifestation qui vise la Révolution!!! Nibatshwe bate noneho murabona ko mubihugu vyose habaye ces Revolution ntanahamwe hari amahoro (Libye, Egypte, Tunisie, Syrie,…..). Ntibitwaze Mbonimpa urya ariko azira akanywa kiwe kabi ko kwita ikiziga umuntu akiriho. Ayo ma révolution nayo nibaje hirya  » Uwuzotanguza intambara izohera murugo iwe iherere murugo iwe »

    • KABADUGARITSE

      Nibaza ko ivy’uvuga ari ukuri kwamye!

    • atos

      @birori je te soutiens un peu!uko uvuga ko bitwaza mbonimpa tu as totalemnt raison!abantu bapfunzwe ni benshi kandi murbo abo tudatahura ico bapfungiwe ni benshi! none twese tuje mw ibarabara? ca y est! bienvenu les revolutions oranges des societes civiles orchestres par les USA pour des raisons non inconnus!! uraba urihagararako sha Peter ko bataratangura guturira inzu n imiduga! allez-y on verra si vous voulez creer un autre afganistan.

  6. Imyiyerekano ni myiza mugihe mwemerewe. Erega n’abategetsi bishobora kuba bibaraza ishinga! Ariko rero ntimushiremwo agapilipili! Kuko nabo si abana!

  7. Ntakintu kiri inyuma yarwo? Imyiyerekano ni myiza mugihe mwemerewe. Erega n’abategetsi bishobora kuba bibaraza ishinga! Ariko rero ntimushiremwo agapilipili! Kuko nabo si abana!

  8. Yamara urwo rukundo mukunda Mbonimpa PC ni gwamumpekure. Ntakintu tiri inyuma yarwo? Imyiyerekano ni myiza mugihe mwemerewe. Erega n’abategetsi bishobora kuba bibaraza ishinga! Ariko rero ntimushiremwo agapilipili! Kuko nabo si abana!

  9. Björn

    Il faut une vraie revolution au Burundi., abarundi bakwiye kwiha agateka bakumvisha abadutwara ko ubutegetsi buva mubanyagihugu. Donc s’il faut manifester fait le mais pacifiquement. De toute ils ne vont rien vous faire.

  10. J Paul

    La mort lente d’un pays commence avec la banalisation de la constitution. Quend le maire est informe de la manif, il doit prendre acte seulement. Ce n’est pas a lui de dire oui ou non. Aussi longtemps que les manifestants prennent la responsabilite d’assurer l’ordre et eviter tout debordement. Les autorites se tromperaient si elles croyaient que tout le monde devrait leur chanter des louanges. Ca serait en Coree du Nord. Laissez les gens manifester pour ou contre c est un droit constitutionnel. Ce n’est pas une affaire pendante en justice mais un Homme qu’on traine dans la boue.

  11. Ce monsieur pourra nous dire plus sur le kidnaping de Bamvuginyumvira

  12. Kambanda

    Insurrection?! Décidément, le Français de Saidi et ses chefs n’est pas le même que celui que NOUS parlons. L’objectif de réduire tous les Burundais au silence est obscène!

  13. borntomakelovenotwar

    Le Maire a des raisons de penser qu’il s’agirait des sans-échecs pilotés par leur Société Civile. Et pourquoi permettre cela. Cette Société Civile est-elle capable d’assumer la responsabilité des dés débordements éventuels ?

    • D'Artagnan

      Ca y est, on a le commentaire le plus stupide de la journée…. Dis que tu n’es pas d’accord avec la manif, mais mélanger Sans Echecs set société civile c’est un peu stupide…Borntomakelovenotwar, you should change your name to Dumbandumber…

      • moi

        Tohoza neza abatwara societé civile ubu iyo bari nivyo bakora entre 93 et 2005

    • Je te voyais plus intelligent dans quelques-uns de tes interventions mais si tu savais comment vivent (pour ceux qui sont encore en vie) la plupart des ex sans échecs tu ne soutiendrais la création et la mobilisation d’autres jeunes dans tout le pays par le pouvoir pour autre chose que leur développement. Leur avenir ne fait aucun doute et leurs bavures (qui sont déjà une réalité) toucheront tout le monde, toi et les tiens y compris.

      Pour conclure je pense que tu insultes le maire ainsi que sa capacité de jugement car cette justification est plus qu’absurde

      • borntomakelovenotwar

        1. Je ne soutiens pas la création des milices par qui que ce soit.
        2. Je ne soutiens pas que les sanctions soient toujours et seulement pour les petits. Tous les êtres humains naissent égaux, …., même d’autres criminels qui nous dirigent finiront par ou devraient être jugés. PC Mbonima peut être jugé comme tout citoyen burundais.
        3. PC Mbonima a été [peut-être utilisé] dans la diffamation pouvant déstabiliser les Pays, les Citoyens et les Familles. Les faits sont têtus. Il faudra travailler à l’allégement de ses peines.
        4. Je n’ai jamais eu confiance dans notre Société Civile partagée, si pas ethniquement en tout cas elle l’est politiquement ou idéologiquement entre FORSC et PISC, etc.
        5. Si les gens veulent manifester, qu’on les laissent libres ariko ntibaduceko; nous avons peur des jeunes manipulés, le passé nous a laissé un traumatisme suffisant, certains des Imbonerakure créent encore la terreur « heureusement » pas en ville, nous en avons assez.
        6. Ne nous voilons pas la face : je rappelle que les sans-échecs ne sont pas tous morts, leurs leaders sont toujours vivants et leur admiration est grande dans certains cœurs;
        7. Je rappelle que le 8 mars notre leader n’a pas su maîtriser les jeunes semblent-ils drogués dont les anciens ont une identité et un passé louches; (chiffre 7 c’est sacré, j’arrête) !

  14. Master

    Dis-moi Iwacu, qui de Denis ND et Janvier Big est vice-président ou secrétaire du FOCODE?
    Du reste,le droit n’est jamais acquis de plein droit ds les pays totalitaire.Revendiquez encore vs pouvez être ou ne pas être entendus. Au Bdi,il fo douter de tout!

    • ninde

      Master ivyavuze nivyo , ntaho bazokwitwara ntahariho, ntaho bazoba bavuye ntaho bazoba baroye.

      Nukwitwara kwisato uvuye kunzoka. Emwe akabi, ngo nakabonye i burundi

  15. atos

    murakumbuy iyindi le 08 mars?? abarundi rimwe na rimwe murantwenza! il faut penser avec la tete et non avec les epaules! n estimez pas car lui aussi il peut dire qu il a estime que votre manifestation est nuisible! babankiy ni mutekane! ntawuharira n uwumuhamba! le destin ne se trompe pas et il vient a son temps! patientez!!muzoronk akany kanyu ko kwigaragamvya umusi umwe!

    • Atos,
      Aho wanditse ivyo uherejemwo ubwenge bwose woba ufise ?
      Uwuhamba abandi ntabo yagiye hejuru ahawe amajwi n’akazi nabo ushaka ko bwahambwa.
      Mubisanzwe uwo mugani ntukora kumuntu agiye hejuru kubera amatora kandi azokwama buri myaka itanu aja kuresha amajwi abo wipfuza yuko yocinyiza mugabo bagahora kuko mubisanzwe aribo bakoresha biwe,aribo bamuha akazi.mubisanzwe ni ba boyi bacu.
      Ndavye uko wandika sinzi ariko yuko uza gutahura ivyo nanditse ndagukebura.

      Iyo bumenya umwe bwari ikindi mugenzi!

      • atos

        il est vrai ndashobora kuba nzi ubwenge buke mais ce qui importe pour moi ce n est pas la quantite yabwo!!!( hhh hari ibihugu vyinshi bitunze kandi bifise ubutare buke ariko kongo bwuzuyeyo ataco buyimariye c etait en guise d exemple) . ndashobora kudatahura ivyo wandits (ahubona muvyo muvuga ntahura bike pe) mugabo ico nzi co nuko nimba mwarabatoy mukabashira hejuru yanyu ubu baramae kuhashika ntakindi mukeney gukora atari ukwicisha bugufi! nayo gupinzanya vyovyo (naho mfise buke) sinibaza ko hari aho bizobashikana ! kubijany no kunkebura naho je me demande combien tu en es capable! il fallait ko ubanza gukebura abo bagenzi bawe nayo jeho ntakingeramiye!! ariko bobo baravy nabi barashobora kurwa mu mporero (mu mitego batazi) nka ba bana bacu bazosazira aharaho kuko bakurikiye umuyaga! (le 08 mars) uwushigikira nashigikire ivyo ashats /moi je pense que si on demande la permission de faire qlq chose c est que on admet qu on peut nous la refuser(la probabilite de 1/2) !sinon pourkoi la demander?

    • Rose Hakizimana

      Jewe ndashigikiye ko haba imyiyerekano kuko Imana yatuhaye Ubwenge ngo tubukoreshe ,nta gituma na kimwe co batuma kupfunga canke kwirukana abantu batanze inkuru ku neza y igihugu ,ivyo vyerekana ko ubutegetsi bw uburundi bwababajwe n ukwo ivyo bari bateguye mu kinyegero vyamenyekanye,kuko iyo bita arukwo,ico bari guca banyaruka gukora kwari uguca bagira amatohoza,mbere amakungu akabafasha’. ubu relo abantu ni basidukane niyonka kugira iyo ntwaro ikoresha agacinyizo n agatotezo ,itebe yikiubite agashi

  16. Uwakera

    « Nous estimons que la manifestation organisée est un droit constitutionnel garanti par la loi régissant les manifestations ».

    Ce n’est donc qu’une estimation subjective avec un probabilité non nulle de se tromper. Que dit donc la Constitution à ce sujet puisque l’article ne fait que valider les propos du vice-président du FOCODE sans les confronter avec la réalité constitutionnelle qui, elle, n’est point une estimation?

    Ahubwo j’ajouterais que pour mieux le soutenir, il faudrait aller partager sa chambre à Mpimba afin de mieux partager sa peine…..lol.

    • kochos

      @ Uwakera

      Vous avez bien vu : quand la loi est estimée, elle prete à confusion. Par conséquent il faut préciser le caractère juste est radical de cette dernière.
      Sinon bojour la confusion..

      Par contre , dire qu´il faut qu´il partage la chambre, avec le détenu, soit disant pour mieux le soutenir, ce souhait caractérise le cynisme à la burundais ( que je suis)..

      • Inziramugayo

        @uwakera
        Je suis désole de voir que des humains sur cette terre peuvent raisonner comme toi. Mais qui a dit que « Common sens is not common » ( Le bon sens n’a pas été donné a bcp de Burundais) n’a pas menti.
        Mbonimpa a tiré ces Hutu qui le malmènent des mais des plus puissants qu’eux: les Tutsi de Bururi.
        Baravuze bati « Uvura Umuntu amaso bugaca akayagukanurira ».
        Umuntu hari abavuga Umuhutu mais nibaza ko ari kubera imigani yacibwa n’Abatutsi abahutu bari kubiba uburo no gucura imihoro. Peut importe, Umugani ugana akariho. Abahutu mbonimpa yakijije barakize urupfu kandi bariko bamukanurira ay’ibikere.
        Mbe uwari kubaha nk’aya Rwagasore(ntibikabe) vyogenze gute? Boyadukanuriye pe!

        • Uwakera

          Evidemment tu as raison quand tu dis que le bon sens n’a pas été donné à beaucoup de Burundais puisque tu es toi-même un exemple vivant des ces Burundais à qui le sens échappe complètement. Pour toi, il suffit juste que PC ait « tiré » quelques Hutus des griffes des Tutsi pour que ses crimes contre les mêmes Hutus soient balayés du revers de la main. Quel Bon Sens M. ou Mme INZIRAMUGAYO? As-tu un minimum de logique dans tra caboche?

          Eh bien, je te dirai tout simplement que si rien que quelques Burundais pouvaient avoir le même bon sens que celui dont j’ai eu la chance de bénéficier, il y aurait moins de PC M pour lutter contre leur mère patrie en allant inventer des histoires bidons pour juste gagner du pain. Nous autres, nous gagnons honnêtement notre vie sans devoir vendre notre pay aux étrangers et nous n’en mourrons pas!

          Et si je me trompe dans mes propos, tant mieux pour PC M puisqu’il sera en train d’être injustement malmené et, donc, il se retrouvera un jour sur la liste des Saints et des Martyrs que les Chrétiens invoquent dans leurs prières quotidiennes. Au cas contraire, les portes de l’enfer s’ouvriront grandement pour l’engloutir.

          Qu’il entente celui qui veut entendre!

    • Rheka Shah

      Il n y a pas de chambre à Mpimba, si vous ne savez pas, je vous l’apprend. il n y a que des cellules en béton, uwutahazi arabaza abamaze kuhagera. ico bita ibuye ni harya. umunuko uwumva kuva ukiri ku rembo ukagenda wongerekana uko utambuka, n’ umuriro udahera nt’usumba mpimba.

      • citoyen

        La sagesse de la societe civile EST d,epuiser toutes les hierarchies. Mais,voyons,apres nduwimana c,EST qui? Quel taux d,espoir pour svoir gain de cause? On peut deja penser a d,autres alternatives sans ramener le 8mars.

Publicité