http://www.iwacu-burundi.org/wp-content/uploads/2016/12/Mail-Room-VA-7dec.pdf
Pour vous, Madame

La chaîne de cheville : entre féminité, élégance … et vilaines suspicions

20-08-2013

Ces derniers temps, le port d’une chaîne de cheville est un must pour les jeunes filles et femmes coquettes. Même si la perception de cette mode n’est pas unanime.

Chaine de ChevilleS’il fallait convaincre de l’ampleur de l’engouement des filles et femmes pour les chaînes de chevilles, arrêtez-vous à l’endroit communément appelé « Kuri Bata », au centre ville de Bujumbura. Et mettez-vous, l’espace d’une heure, à compter les jeunes filles et femmes qui portent une chaîne de cheville en or ou en argent. Vous serez étonné !
Cependant, certains préjugés sur les femmes qui portent une chaîne de cheville ont la peau dure. « Pour moi qui ai longuement vécu en Tanzanie, une femme avec une chaîne de cheville ne peut être qu’une prostituée », a confié un coiffeur rencontré à son salon. Il murmure que selon un cliché largement répandu en Afrique de l’est, la chaîne de cheville signifie que la femme qui la porte est une prostituée qui accepte les relations sexuelles anales. Souvent, a-t-il précisé, la prostituée l’assortit avec une bague autour de son long doigt de pied.

Quant aux jeunes filles, loin de partager ces préjugées, elles s’en accommodent de plus en plus. « Je me dis que je suis plus belle avec une chaîne de cheville », dit une jeune musulmane, employée de la Poste. De jeunes élèves citadines, le teint éclatant, portant un jean taille basse, cheveux défrisés, et avec une expression française plus que correcte, font observer : « Il y a des mamans comme il faut et des pucelles qui portent une chaîne de cheville. Une femme qui en porte est dans ses plus beaux atours ».

Une expatriée rencontrée à l’Avenue de la Mission affirme qu’elle porte la chaîne de cheville parce que son mari l’exige. Et de poursuivre tantôt en français, tantôt en anglais : «Je la porte à ma cheville gauche parce que c’est de ce côté que d’habitude je porte les bijoux. »

Que signifie la chaîne de cheville dans d’autres civilisations ?

Porter ce genre de bijou à la cheville viendrait à l’origine d’Egypte. Chaque Égyptienne mettait une chaînette à sa cheville afin de « répertorier » le nombre d’amants que la demoiselle avait pu avoir dans sa vie…sans aucune différence entre la cheville droite et la gauche. Dans les milieux homosexuels occidentaux, les lesbiennes portaient le « bracelet de cheville » en signe de reconnaissance. Par la suite, porter une chaîne de cheville s’est banalisé pour devenir un objet esthétique.
Chez les Gitans, la chaînette à la cheville gauche à l’origine était le symbole de la soumission à son homme.

  17   Vos commentaires
  1. NKESHIMANA

    CONSTAT CHEZ LES OCCIDENTS
    Quand les beaux jours arrivent on peut mettre enfin nos jolies robes, nos shorts et nos jupes! Bien sur on veut être sexy et pour cela rien de plus joli qu’une chaîne de cheville, voir plusieurs ! Très souvent, certaines questions de la part des clientes de la bijouterie, reviennent tous les ans, et nous avons donc décidés de faire un article à ce sujet.

    Chaîne de cheville Argent Etoiles

    Il y a un sens à porter la chaîne de cheville à gauche ou à droite ?

    Bien que certaines personnes pensent qu’il y a un sens (comme un côté représentant l’hétérosexualité et l’autre le contraire), il n’existe pas de définition commune. Cela signifie simplement que vous choisissez le côté de la la cheville où vous préférez porter le bracelet. Mais la plupart du temps le côté droit représente l’hétérosexualité.

    Quelle est la signification de la chaîne de cheville ?

    Bien que ce qui précède peut être vrai pour la plupart des gens, il faut noter que dans certains cercles ou modes de vie, le port d’un bracelet à la cheville ne dispose pas de signification importante. Dans l’histoire récente (30-40 ans en arrière) le port d’un bracelet de cheville a été généralement considéré comme indiquant que la porteuse de ce bijou était «disponible». Plus récemment, sur une femme moderne et attirante, vous pouvez trouver ce bijou autour d’une cheville, généralement le droit, mais pas toujours, ce qui indique qu’elle est disponible et à la recherche d’un amour ou d’une aventure (même si il y a une bague à son doigt !).

  2. Gina

    Un journaliste se doit d’etre NEUTRE, d’enoncer les faits en laissant au lecteur le droit d’opinion, point. Il suffit de lire cet article, meme en diagonale, pour voir que l’auteur Philippe Ngendakumana a en aversion les bracelets de chevilles. Comment parler du contexte actuel en omettant le contexte traditionnel car les Burundaises d’antan en portaient? Comment parler du cotE pute sans parler du cote royal car les reines aussi en portaient? Comment ne pas parler du bijou en tant que signe d’appartenance social a tel ou tel rang? Tout ce que cet article vient de faire c’est renforcer la negativitE du bijou avec une subjectivitE a peine voilEe tout en evitant soigneusement de donner une information GLOBALE et OBJECTIVE. A journalist is never judgmental, so get your facts straight, take your head out of the gutter and be neutral. This is a shame.

  3. bornto

    A Kinshasa on disait : « Mbwa akati singa » (=le chien/la chienne a rompu la chaine !
    Mais je pense que beaucoup de gens vont adorer.

  4. Tina A.G

    Si abakobwa gusa, nabonye n abahungu bazambaye.
    Uyo we yari yambaye 4 avec 2 anneaux . Yambwiye ko gushaza ari vya bose. Nanje nkunda kubaza!
    Nti: Homo?
    Ati: Nta na gato. Iyo bambonye ntakindi bibaza.
    Nabonye aberewe!!!
    Mbe ko mutavuga ubudede autour de la taille?

  5. Mbabarempore Espoir-Te

    Mon probleme, c’est que nous importons tout, meme quand on en n’a pas les moyens. Iyo bambara inyerere n’imiringa ntivyambabaza. Na ba nyogokururu baravyambara bakaberwa.

  6. Shaza

    Murabaza icarico les piercings, pas du nez ou d’oreilles, mais bel et bien des parties intimes; là vous allez comprendre ko muri rusangi abarundi tutarata akaranga k’inyifato runtu. Sinon, porter une chaîne de cheville c’est comme porter une montre au bras, une bague ou alliance au doigt, une chaînette au cou ou bien même des boucles d’oreilles. None mubona harico vyica k’umurundikazi avyambaye?

    • DIRIZIO

      Izo piercing wibazako ino bitarahashika. Urakinira aba bashiki bacu nahone baza baratoboje.

  7. ndayizeye yvan

    Au Burkina Faso, les femmes appartenant à l’ethnie Kassena Ghana reçoivent des bracelets de cheville pour dot

  8. J.De Dieu

    Hariho abagore bambara bikwije ariko ari abarozi canke bagateranya canke ibisuma etc. Dieu seul sait qui est oui ou non coupable.
    Prions plutot pour le salut des esprits. celui de la chair suivra necessairement.
    Les jeunes filles n’ont plus de modele de la part de leurs parents.En grandissant babigishije urwanko. amoko n’intara. Mais les citadines avaient plutot besoin d’une autre education. Et elles sont vendues a n’importe quelle culture.
    Qui est coupable! Une societe auto souillee st vendue aux passants.
    En revenant au sujet je me dis qu’il est de moindre resonnance que le phenomene des hommes qui ne portent de bagues alors qu’ils sont marries, idem pour les femmes, les filles ou femment qui ne portent pa s de slip,hommes qui entretiennent des concubines sans vergogne, les femmes mariees qui entretiennent des jeunes garcons, la dislocation des jeunes couples etc.
    Tout ceci a la meme origine; la degradation morale de la societe burundaise. Le debat est a mon avis a concentrer de ce cote la.

  9. Kirinyota

    Et on retient quoi dans tout cela? Femmes et Filles portez ces chaînettes où vous voulez et quand vous voulez. Pourvu que vous aillez les moyens de s’en acheter. Moi ça me dérange pas du tout.

  10. abruzi

    Les choses changent!
    A une certaine époque(Les années 80 et probablement avant), porter un pantalon pour une jeune femme était mal vu!
    La chaînette à la cheville finira aussi par être accepté.
    Cependant, ce que j’ai compris d’après le signification de cet objet dans d’autres civilisations(que nous copions sans toujours réfléchir), c’est que la signification que les burundais en donne n’est pas si éloignée que ça de ce que les autres civilisation en donne.

  11. Mukasemugisha

    J’en porte et c’est même mon mari qui me l’acheté. Et oui je suis Burundaise et il est aussi Burundais. Mais c’est vrai que l’on est perçues comme des filles/femmes faciles , ce qui n’est pas le cas loin de là!! J’en connais quelques unes qui sous des airs de Sainte Nitouche, avec des jupes longues comme le bras sont des effrontées de la première heure! Bref je pense que celles qui veulent en porter (chevillère)devraient le faire car cela n’empiète pas sur la liberté d’autrui et on sait que  » Uwanse kuvugwa yaheze munda kwa Nyina » . Si l’on est respectable ,avec une bonne conduite vie et moeurs, on sera respecté en retour.

  12. Tanaz

    Erega no muri kahise ba nyokuru bacu barambara inyerere ku maguru. Nyokuru yahora ambwira ko zaciwe (zakuwe, zabujijwe) n’abazungu (missionnaires et colonisateurs). Kandi vyari ibimenyetso vy’ugushaza ntivyari vyo gushira isoni. Ab’ubu biyambariye amasheneti nibaza ko ata we vyotirimutsa.

    • Jean

      Je pense que les burundais devrions ouvrir les yeux. Nos grands parents portaient des costumes traditionnels. Hariho ubudede, ubuyeye, ibihete, ibukomokomo, etc. Ni nkuko abana bakera babamwa agacube, canke ibi basigaye bita amadredi, vyamyeho kuva nakera, abazungu bataraza ngo batubalire ko ivyo badusanganye ari bibi vyose. Basanze dusenga Imana, baca bavuga ngo nituyite Mungu. Nivyiza ko abarundi twikebutse tugasubir, kuyita Imana. Notre Culture est très riche. Ntidusubire gukwirikira ibiva hanze vyose. Ahubwo duteze imbere ivyiwacu muvyerekeye Culture.

  13. Nyota

    Quelle paraisse d’esprit de l’auteur de cet article. je suis choquée par la définition simple et simpliste de la chaîne de cheville. Tout ce qu’il faut retenir dans ta définition de la chaîne de cheville est qu’elle viendrait de l’Egypte… et serait signe de prostitution »? Dommage. J’ai voulu en savoir plus et je me suis rendue compte que tu n’as fait que copier le dernier paragraphe de la page Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Bracelet_de_cheville). Tu as ignoré tous les paragraphes davant où l’auteur donne la signification de ce bijoux dans différentes cultures (Inde, Chine, Afrique de l’Ouest, RD Congo, etc.). Je demanderais aux journalistes d’Iwacu de faire preuve de rigueur scientifique, d’être objectif dans leurs analyses.

  14. SENYAMWIZA

    La mode c’est comme le goût. Il faut laisser aux hommes et aux femes de tous les pays du monde y compris le nôtre, faire ce qui leur plaît pourvu qu’ils ne heurtent pas la sensibilité d’autres personnes mais je ne vois pas en qoui avec un bracelet de cheville…! Je trouve cela très joli personnellement….! Nos compatriotes, en général très belles d’ailleurs, y ont pleinement droit….!!!! Uko niko ndabibona murakoze….!

    • Muhipundu Pintade

      Je voudrais réagir sur cette article,en faisant remarquer au journaliste que pour des comportemennts pareils il faut demander un avis aux spécialistes du comportement. Erega ama caractères yabantu nimenshi il faut laisser les gens s’exprimer vous vivez dans un pays ou il faut paraitre. Le royaume de l' »apparence » reka rero abantu biyerekane b’exprimer ivyo bashaka. uwo nawe atanga réfrence kuri Wikipédia sinzi igituma avuga ko yagize recherche scientifique. Yoba azi neza ico Wikipedia ari??
      A mon avis ntaco arushije uwo mu journaliste. Ha ha ha

Publicité