Elections 2015

La Ceni accuse réception de 8 candidatures à la présidentielle

Cinq dossiers de candidature à la présidentielle de juin prochain ont été déposés, ce samedi 9 mai. C’est après celui du président Pierre Nkurunziza pour le Cndd-Fdd et celui de Gérard Nduwayo pour le compte de l’Uprona.

Agathon Rwasa en train de déposer son dossier

Agathon Rwasa en train de déposer son dossier

C’était un vrai ballet à la Ceni. Tous les candidats étaient accompagnés par une forte délégation venue pour les soutenir. Le premier à déposer son dossier c’était Jean de Dieu Mutabazi de la coalition COPA, l’ex-président Domitien Ndayizeye pour le compte de la coalition RANAC est venu en deuxième position.

En troisième position, c’était le leader historique du FNL, Agathon Rwasa, de la coalition ’’Amizero y’Abarundi’’ avec Charles Nditije, qui se réclame président de l’Uprona. Après avoir déposé son dossier, Agathon Rwasa, avec sa forte délégation faite de ses proches et des poids lourds de l’Uprona non reconnu par le gouvernement, a rencontré ses anciens frères d’armes devenus ennemis jurés.

Ils étaient conduits par Jacques Bigirimana, le candidat du FNL pro gouvernemental, il a déposé sa candidature à la présidentielle en quatrième position. Le cinquième à déposer son dossier, c’était le Dr Jean Minani, le président du parti Frodebu Nyakuri.

Les retardataires

L’heure annoncée de fin de dépôt des candidatures était initialement fixée à 17 heures. Mais c’est à 19 heures moins le quart que l’ex-président Sylvestre Ntibantunganya a débarqué à la Ceni, pas pour le compte de l’Adc-Ikibiri, mais pour le compte de « Indépendant Ijambo ». «Ça a palabré à l’ADC-Ikibiri, différents ténors de cette coalition ne s’entendaient pas sur leur candidat», nous a confié une source digne de foi.

Les grands absents

«L’Adc-Ikibiri, n’a pas présenté de candidat à cette présidentielle», a déclaré Prosper Ntahorwamiye, porte-parole de la Ceni. Parmi les autres grands absents, il y a Audifax Ndabitoreye, candidat à la présidentielle pour le compte de son association « Imbono Charisma ». Il n’a finalement pas déposé son dossier à la Ceni, de même que le président du Mrc Rurenzangemero, le colonel Epitace Bayaganakandi.

«Finis les scenarii à la 2005 et 2010»

Selon Agathon Rwasa, le dépôt de sa candidature n’est pas motivé par celui du candidat Pierre Nkurunziza. D’après lui, l’acte posé par le président Nkurunziza ne signifie pas qu’il n’y a plus de préoccupation par rapport à la violation de la Constitution et de l’Accord d’Arusha. «Tout n’est pas joué. Il faut que le Cndd-Fdd présente un autre candidat.»

«Cette fois-ci, le président Pierre Nkurunziza ne sera pas seul, même si nous continuons à lui demander de retirer sa candidature», a martelé l’ex-président Domitien Ndayizeye après avoir présenté son dossier à la Ceni.

Pour le candidat de la coalition ’’Amizero y’Abarundi’’, la situation sécuritaire n’est pas au beau fixe : «Ce n’est plus une rumeur, les Imbonerakure sont armés, ils arborent l’uniforme policier ou militaire et ils ont des armes et des grenades. C’est à se demander comment la campagne sera menée. Vu le contexte actuel, on ne peut pas dire que les élections seront apaisées.»

Signalons également que le président Nkurunziza a déjà signé le Décret no100 / 139 du 7 mai 2015 portant ouverture de la campagne électorale pour les élections des députés et des conseils communaux. Signalons également que le Cndd-Fdd débute sa campagne lundi 11 mai à Muyinga.

  2   Vos commentaires
  1. Gondwanais Lamda

    Pour ceux qui aiment les statistique ethnique; je vous informe que nous avons un tutsi sur 7 hutus comme candidat. Nous avons 2 anciens president;!!!! Bwabundi irya ntebe iraryoshe kweri…

  2. KABADUGARITSE

    Tout en espérant que les 15.000.000,-FRBU ne soient pas remboursables. Ainsi les caisses de l’État viennent d’encaisser en un temps record, sans envoyer ses agents de l’O.B.R. !

Publicité