Économie

La Banque mondiale engagée pour la promotion de l’emploi au Burundi

22/06/2018 Edouard Nkurunziza Commentaires fermés sur La Banque mondiale engagée pour la promotion de l’emploi au Burundi
La Banque mondiale engagée pour la promotion de l’emploi au  Burundi
Nestor Koffi : «Notre objectif est de toucher au minimum un million de bénéficiaires directs d’ici 5 ans».

50 millions de dollars américains, telle est l’enveloppe affectée par la Banque mondiale au Projet de développement local pour l’emploi, (Pdle) initié par le ministère des Finances. C’est ce qui ressort d’une réunion de ce jeudi 21 juin des représentants de la Banque mondiale et du gouvernement.

Joseph Butore, deuxième vice-président de la République, indique que ce projet contribuera à la réduction de la pauvreté. «Il va commencer avec 57 sous-projets d’infrastructures publiques dans les zones les plus vulnérables». Il parle de la construction de 12 marchés, de 6 centres de santé et de 13 écoles. Avant d’ajouter que le projet prévoit 20 sous-projets de réhabilitation des routes.
Pour lui, les Burundais et les entreprises œuvrant notamment dans la construction bénéficieront de ce projet. Il les appelle à s’en approprier afin de s’assurer de la durabilité de ses acquis.

«C’est un projet d’infrastructures et d’appui au secteur privé», souligne Nestor Koffi, représentant résident de la Banque mondiale au Burundi. La dimension emploi est au cœur de ce projet en particulier l’emploi des jeunes et femmes. «Notre objectif est de toucher au minimum un million de bénéficiaires directs d’ici 5 ans». Il insiste sur l’implication des acteurs non-étatiques : «la collaboration des ONGs locales et internationales profite aux citoyens».

Jean de Dieu Hatungimana, coordinateur du projet, n’est pas d’avis contraire. «Notre réussite s’évaluera à l’aune du nombre d’emplois que nous aurons créés» Il indique que dans cette logique, ils ont opté pour la haute intensité de main d’œuvre (Himo). «Nous avons évité la mécanisation pour favoriser l’emploi pour un bon nombre d’individus».
D’après ce coordinateur, le projet va ainsi booster l’économie nationale. «Ceux qui auront bénéficié de l’emploi participeront au développement familial, et partant national».

M. Hatungimana fait savoir que l’exécution des travaux du projet s’oriente vers deux volets : 30 millions de dollars américains pour les infrastructures et 13 millions de dollars américains pour l’appui au développement des entreprises.

Ce projet sera exécuté pendant 5 ans dans les provinces de Bujumbura, Ngozi, Gitega et de Kirundo.

 

Suite à la décision du CNC, vous ne pouvez ni réagir ni commenter cet article.

Lire le communiqué

Editorial de la semaine

De la ténacité à l’hémicycle

Léandre Sikuyavuga Commentaires fermés sur De la ténacité à l’hémicycle

Mardi 11 septembre, les parlementaires se réunissent à l’hémicycle de Kigobe. Ils débattent le deuxième rapport de la Commission d’enquête des Nations Unies sur la situation des droits de l’Homme au Burundi du 5 septembre. Ce dernier a accusé Bujumbura (…)

Notre Web Radio sur What'App

1 Ajoutez le numéro suivant à votre liste de contacts de votre GSM : + 257 76 002 004

2 Ouvrez l'application WhatsApp et envoyez un message à ce numéro avec votre nom + la mention "abonnement".

3 Il n'y a rien d'autre à faire : nous nous occupons de l'activation de votre compte. Vous commencerez à recevoir nos émissions quotidiennes en direct sur votre smartphone.

CBX Useronline

256 utilisateurs en ligne